Potter Addict et nouveau partenariat - Le Camphrier

Ce samedi 20 octobre c'était la grande rentrée à l'école de Poudlard, 20ans après la rentrée du célèbre Harry Potter. J'ai réussi à m'infiltrer au coeur de cette école prestigieuse et, pourquoi pas, rencontrer le prochain élève qui entrera dans la légende.
En exclusivité, quelques photos des lieux, prises par Papa, notre envoyé spécial.

Image

Interview d'une élève.

- Bonjour, je suis journaliste pour Entre-Geek. Je vois que tu portes l'uniforme de Poudlard. C'était ta première rentrée des classes ?
- Vi. J'ai été prise chez les Poufsouffle ! Je sais pas comment le prendre mais je suis quand même fière.

- Félicitation ! C'est la maison que tu souhaitais intégrer ?
- Je faisais confiance au choixpeau. En vrai les gryffondor ce sont des tapettes, les serdaigles des faux cul et les serpentard des mauvais perdants. Donc je suis fière de faire partie de la seule maison qui n'est jamais passée du côté des mangemorts

- C'est un avis bien arrêté, je ne suis pas certaine que tout le monde soit d'accord avec celui ci... Ou si tu arriveras à te faire beaucoup d'amis... Et quel est ton nom ?
- J'ai pas d'amis. T'as peut être raison. J'm'appelle Morverre*.

- Enchantée, Morverre de chez Poufsouffle. Tu as eu tes premiers cours aujourd'hui, tu as aimé ? Quel a été ton cours préféré ?
- Mhm compliqué de choisir... J'ai beaucoup aimé le cours sur les moldus et celui de l'histoire de la magie. J'ai beaucoup appris. Après le cours de soin des créatures magiques étaient chouette. Mon idole c'est Norbert Dragonneau et j'espère suivre ses pas.

- Et enfin, qu'est-ce que ça fait de faire ta rentrée 20ans après celle du célèbre Harry Potter, dans la même école que lui ?
- Tout le monde parle de lui. Ses exploits tout ça. J'ai grandi avec lui. Mais au final il a bien changé. Mais je prends toujours autant de plaisir à écouter ou raconter son histoire. J'espère moi aussi vivre ce genre d'aventures. Attention je ne souhaite pas le retour de Voldemort ! Mais je vais sans doute aller dans la forêt interdite histoire de rencontrer les créatures qui y vivent. Je dirai que Harry Potter a su nous donner de l'espoir et du courage.

- Eh bien, espérons que ni les professeurs, ni les élèves, ne lisent ce journal.  C'était très intéressant, merci beaucoup et bonne chance pour tes futures années scolaires ! On dirait que tu vas en avoir besoin...

Thimine.

* Pour des raisons d'anonymat, le prénom a été modifié.

Image

--------------------------------------

À partir d'aujourd'hui, Entre-Geek est partenaire avec la boutique strasbourgeoise Le Camphrier ainsi que les associations Kakemono et Les Survivants du Donjon, tenus par Fabrice.

La Potter Addict, c'est lui, ainsi que les autres membres de son association, Kakemono. Ils sont à l'origine de plusieurs autres conventions entre Strasbourg et Paris.

Fabrice a ouvert KaoBang, à Strasbourg, son premier magasin en 2002, suite à la sortie du Voyage de Chihiro en France qui a amené à l'explosion de la popularité des mangas en France. En 2004, l'idée de créer une "safezone" pour les passionnées de la culture japonaises et des jeux vidéos s'est concrétisé sous la forme d'une convention, la Japan Addict, afin de permettre à toute une génération de se retrouver, de se rencontrer, dans un lieu où ils pourraient vivre et partager leur passion entre eux. Ils ont alors loué la plus petite salle de Strasbourg, ont fait appelle à 15 exposants, très peu de vendeurs, surtout des artisans et des artistes qui souhaitent partager leur travail. Ils s'attendaient à 100 visiteurs, il y en a eu 500 et plus les années passaient, plus le nombre de visiteurs augmentait. En 2015, ils ont loué pour la première fois une salle au Zenith de Strasbourg, mais celle-ci était déjà trop petite pour l'ampleur du phénomène. C'est devenu la Japan Addict Z, dans l'idée de garder une Japan Addict plus petite, plus familiale, la Pocket. Une année, c'est pas moins de 4 événements qui ont été organisé dans l'année, 3 Pocket et 1 Z.

En 2018, c'est 10 000 visiteurs et 155 exposant, artistes et artisans, qui se sont retrouvés lors de la convention. 

Et si ça fonctionne aussi bien, c'est grâce à leur état d'esprit. Ils souhaitent conserver une ambiance accueillante et bienveillante à chacun de leur salon, privilégiant le travail manuel de passionnés aux stands commerciaux.

C'est dans cet état d'esprit qu'ils font également appel à des intervenants extérieurs tel que S.O.S. Homophobie. Leur but était de créer un lieu de paix pour les gens qui se sentent différents, rejetés ou seuls, et ils ont réussi.

Image

Avec l'association Kakemono, ils sont aussi à l'origine de 2 autres conventions, la Little Doll, une convention strasbourgeoise et parisienne réservée de base aux Pullips mais qui s'est ensuite développé sur toutes les poupées, et la Kpocket, une convention pour le moment strasbourgeoise réunissant les fans de la Corée du Sud, que ce soit pour la musique ou la culture coréenne au sens large.

Avec l'association des Survivants du Donjon, ils organisent des JDR afin de permettre à des joueurs, nouveaux ou expérimentés, de trouver des joueurs ou des parties plus facilement, et des Murder Party en association avec la salle d'escape game Dooz sur Strasbourg.

En sommes, restez à l'affût, de nouvelles sorties Entre-Geeks vont bientôt apparaître sur le site !

Commentaires

23 octobre 2018 à 07:47
On peut voir plus de photos ? :o
23 octobre 2018 à 12:34
J'en poste en commentaire ce soir si tu veux :)
23 octobre 2018 à 15:48
\o/

Commenter

Vous devez être inscrit pour poster un commentaire