[News]Rockstar balance des infos sur GTA V

Ce jeudi soir, pas bien loin des dix coups de pendule, le temps s'est comme suspendu sur la Toile. Quelque part, peut-être dans un bureau gris de New York, un homme a sans doute simplement appuyé sur un bouton, de sa boîte mail ou ailleurs. Mais comme un choc tectonique, la planète jeu vidéo a tremblé dans toutes ses composantes : après des jours de buzz savamment orchestré, Rockstar s'est enfin permis de parler de Grand Theft Auto V.

Il faut naturellement prendre la mesure de l'évènement - annoncé il y a plus d'un an à la surprise générale, GTA V est vraisemblablement le jeu le plus épié qui soit. Et pourtant, difficile de nommer ne serait-ce que son personnage principal. L'histoire ? Les nouveautés ? Les supports ? La date de sortie ? Autant d'interrogations que Rockstar avait choisi d'éluder, préférant planer au-dessus du nuage d'articles, commentaires et Tweets que provoque la moindre miette (fut-elle une invraisemblable rumeur) abandonnée par GTA V sur son passage. Mais ce soir, l'éditeur américain s'est mis à table.


Comme souvent en pareille occasion, Rockstar s'est offert les services du magazine américain Game Informer, publication dont la réputation n'est plus à faire dès qu'il s'agit de décrocher les exclusivités les plus enviées. Le mensuel, qui accorde une vingtaine de pages à son précieux scoop, revient ainsi sur de nombreuses zones grises laissées par les précédentes communications de Rockstar. Comme pressenti, GTA V sortira au printemps prochain, mais uniquement sur PS3 et Xbox 360. Les versions PC, et éventuellement Wii U, ne sont visiblement pas à l'ordre du jour, même si l'expérience nous a appris que la patience était justifiable sur ce point (Grand Theft Auto IV n'étant sorti sur PC que fin 2008).


Image


J'ÉTAIS À TROIS DANS GTA V

Ce n'était pas la moindre des surprises du jour : GTA n'aura pas un, mais trois protagonistes qu'il sera visiblement possible d'incarner à tour de rôle, en switchant à la volée. Une idée venue des trois héros de GTA IV : Niko Bellic, Luis Lopez, Johnny Klebitz, chacun amené avec son univers, ses fréquentations et ses merdes à résoudre. Cette fois, Rockstar North entend pousser le concept plus loin, puisque les trois personnages seront jouables dès la première édition de GTA V, via un simple menu. D'après Game Informer, les changements se feront quasi-instantanément, le temps que la caméra décolle telle une fusée, pour mieux s'écraser ensuite sur le personnage sélectionné, quelques caniveaux plus loin. Nos confrères ont notamment pu voir Trevor en action, ancien militaire et l'un des trois bad boys de cet opus. Vraisemblablement inséparable de ses grammes de cristal, le personnage n'est sans doute pas le partenaire de golf le plus recommandable. Le développeur, qui se chargeait de la démo, lui fera incendier un camion après l'avoir arrosé de kérosène. On ne sait plus quoi inventer pour montrer la fluidité de son moteur.

L'autre personnage, Michael, semble socialement assez éloigné de Trevor, même si les deux partagent manifestement une amitié dont on ne saurait croire qu'elle n'a pas été scellée dans le crime. C'est un braqueur rangé, endormi dans le luxe et les affaires, marié et père de deux enfants. Rattrapé par la crise de la quarantaine, il semble orphelin du frisson procuré par ses exploits d'antan. Enfin, vient Franklin, un larron que l'on contrôle le temps d'une virée sur Venice Beach, rebaptisée pour l'occasion Vespucci Beach. Lui est plus jeune, la vingtaine, et semble plus appâté par les petits deals que par les coffres-forts des banques.

Rockstar insiste sur le fait que si l'on peut contrôler les trois bonhommes sans trop de restrictions (en dehors des missions, visiblement), chacun possède sa personnalité et ses capacités propres. Quand vous ne contrôlez pas Trevor et Franklin, ceux-ci vaquent à leurs petites affaires sans se soucier de vous. Qui sait si, en prenant possession de Trevor, vous n'allez pas vous retrouver avec un flingue sur la tempe ? De même, les développeurs précisent que l'histoire ne se déroulera pas comme un tapis ; des informations sur tel personnage pourront ainsi tomber lorsque vous en contrôlerez un autre.


Image


KANE AND LYNCH AND LYNCH

Le scénario de GTA V sera visiblement tressé par ces trois parcours, avec semble-t-il un noeud majeur autour d'un... casse. De la même manière, certaines missions ne seront possibles qu'avec deux, voire trois personnages sur les lieux du crime. Est-il nécessaire de le rappeler, aucun multijoueur n'est pour le moment annoncé. C'est donc à vous d'alterner entre les points de vue au cours d'un seul et même Acte. Dans la démo présentée à Game Informer, Michael devait kidnapper / extraire une cible dans un immeuble, en descendant en rappel le long d'une corde. Franklin, non loin de là, couvrait avec un fusil sniper, tandis que Trevor, semble-t-il, pilote l'hélicoptère de transport. Une fois la cible dans vos bras, le jeu vous propose alors d'échanger de point de vue pour celui de Franklin, au fusil à lunettes. Et ainsi nettoyer la zone infestée d'agents de la CIA.

Côté prise en main, les développeurs promettent aussi de nettes améliorations sur la conduite, les fusillades et les combats rapprochés, notamment grâce à l'expérience enmagasinée sur Max Payne 3. Les mini-jeux, si chers aux fans de la série, feront leur retour, avec quelques activités exclusives à des personnages spécifiques. Un parcours de golf a été carrément reproduit, et il sera possible de faire du jet-ski, du yoga, du tennis... entre deux expéditions punitives.

En revanche, les possibilités de personnalisation des héros seront moindres que dans Grand Theft Auto : San Andreas (2004) - pas possible, par exemple, de grossir ou maigrir. Des changements de vêtements seront néanmoins à disposition, mais pas pour serrer : aucune romance majeure n'est prévue dans GTA V, à l'inverse de GTA IV qui laissait le joueur multiplier les conquêtes durant son aventure avec Niko. D'ailleurs, ne vous attendez pas à retrouver ce dernier dans GTA V, puisqu'aucun personnage d'envergure de la série ne sera présent. L'aspect social sera toutefois renforcé, avec davantage de personnages avec qui interagir dans la rue, par exemple. Ces derniers, qui possèdent leur propre histoire, pourront vous confier des missions ou infos annexes, comme c'était le cas avec GTA IV.


Image


PLUS GRAND QUE GTA IV, RDR, ET GTA SAN ANDREAS. RÉUNIS.

La cité de Los Santos, qui avait déjà accueilli les joueurs dans Grand Theft Auto : San Andreas, va donc devoir se fader les pérégrinations de ces trois garçons de mauvaise vie. Souvenons-nous qu'à l'époque, ce cadre avait été très favorablement accueilli, tant le gigantisme et la variété des environnements donnait lieu à un jeu-monde, où l'on pouvait avaler des kilomètres sur une route poussiéreuse de campagne, avant d'être aspiré par une immense mégalopole gangrenée par la prostitution, la poudre et l'argent. "Nous voulions réaliser un véritable Los Angeles", explique à Game Informer le responsable créatif Dan Houser, "mais nous avions le sentiment de n'y être pas arrivés avec San Andreas". Trop éclaté, trop irrégulier, le Los Santos de GTA SA a fait son temps. Place ici à un terrain de jeu qui serait, d'après le directeur artistique Aaron Garbut, plus vaste que ceux de Red Dead Redemption, GTA San Andreas et GTA IV... réunis. Les fronts de mer répondent à l'arrière-pays sauvage, creusé par les banlieues, une base militaire, et évidemment un centre-ville qui s'annonce lui aussi de taille.

Pour s'y promener, les développeurs promettent une cargaison de véhicules sur terre, mer et en l'air, avec des BMX, des hélicoptères, avions, voitures, jet-ski, buggys. L'article de Game Informer suggère au passage que tous les personnages ne pourront accéder, du moins au même moment, aux mêmes véhicules. Ainsi, l'ancien soldat Trevor pourra prendre les commandes d'un avion - mais on ignore encore si les deux autres protagonistes pourront eux aussi piloter. Une seule chose est sûre : les développeurs veulent que ce système, aussi complexe d'un point narratif que du design, assure au joueur un contrôle total des situations qui valent la peine. On leur souhaite naturellement d'y parvenir avec le moins de concessions possibles, d'autant qu'à juger la tempête qui s'abat ce soir autour des annonces de Rockstar, trois héros ne seront pas de trop pour répondre à une telle attente.

Source : gamekult.com

Commentaires

09 novembre 2012 à 13:56
Comme j\'ai hâte !!
J’espère que la physique Euphoria sera toujours de la partie.
09 novembre 2012 à 22:39
La map ca va etre du Skyrim ou quoi ? Ca promet d\'etre lourd niveau config ca encore.
En tout cas ca fait plaisir de revoir tout les types de véhicules.

Bah ouais elle y sera intégré, c\'est un moteur physique assez récent qui a pas mal de potentiel je pense. Ils vont peut-être l\'améliorer (même si celui de gta 4 est déjà assez drole comme ca !)
10 novembre 2012 à 08:20
Plus que skyrim et l\'un et l\'autre n\'ont rien a voir vue que GTA ça toujours étais ça =p
D\'ailleurs l\'idée de switcher entre trois perso et carrément excellent, original !!!
t\'occuper d\'un pendant que l\'autre tout seul se fais une banque haha neeed
Perso j\'ai moyennement étais emballer par GTA4 et l\'histoire de niko qui me laissais sur la fin. Saint row 3 n\'est pas lui aussi arriver alors je m\'attend ce GTA V avec impatience \\o
10 novembre 2012 à 14:49
Ce qu\'il manque cruellement aux GTA, c\'est un mode co-op ! Dans Saint Row c\'est génial de dézinguer a 2 ou plus :)

Commenter

Vous devez être inscrit pour poster un commentaire