[News]Quand Sony vous interdit de porter plainte

Il y a quelques jours, nous faisions le point sur les différentes conditions d\'utilisation des services en ligne et voilà que Sony a justement changé celles du PSN en y ajoutant une clause très étonnante : l\'interdiction de les poursuivre en justice dans le cadre d\'une class action. Uniquement valable aux Etats Unis, cette nouvelle clause est évidemment une façon de se protéger suite à l\'affaire du piratage du PSN qui pousse les utilisateurs à lancer ces poursuites \"de masse\" auxquelles toute personne concernée peut se joindre pour demander réparation tout en évitant les très coûteux frais de justice..

Image


Précisément, cette clause impose qu\'en cas de litige, celui-ci devra impérativement être réglé par la voie de la médiation et non devant les tribunaux. Le principe de la médiation, aux USA, consiste généralement à se réunir autour d\'un arbitre dont il faut payer les honoraires qui s\'élèvent souvent à 300 dollars de l\'heure (à parts égales entre chaque partie), frais auxquels il faut de plus ajouter le prix d\'un avocat ou d\'un conseiller. La manœuvre permet non seulement de bloquer les class actions, bien moins coûteuses pour les plaignants, mais également de décourager toute attaque, peu de personnes pouvant se permettre de telles dépenses probablement plus élevées que les dédommagements potentiels. Sony a toutefois prévu une porte de sortie, ce que certains analystes voient comme une façon très futée de faire preuve de \"bonne foi\" devant la cour. Ainsi, pour être autorisé à poursuivre le géant en rapport avec le PSN, il faut au préalable lui avoir adressé une lettre manuscrite signalant le refus de l\'utilisateur de se conformer à cette clause. Or, comme personne ne lit les conditions d\'utilisation et que ceux qui le feront ne prendront probablement pas la peine de faire la démarche, un paquet d\'utilisateurs ne pourront donc plus faire partie d\'une class action.

Sony se défend en clamant que ces méthodes sont \"courantes\". Ce genre de clause est en fait assez récent et doit son origine à un jugement, en avril, de la Cour Suprême américaine autorisant l\'opérateur téléphonique AT&T a l\'inclure dans les contrats de ses employés.

Source : Jeuxvideo.com

Commentaires

23 septembre 2011 à 22:52
Rien d\'étonnant dans tout ça. Sony à l\'habitude de prendre ses clients pour des abrutis \"vaches à lait\". Ce n\'est pas la première démarche qu\'a fait la firme pour pénaliser les honnêtes gens (fermeture de lik sang et j\'en passe) sous prétexte que sa console ne rapporte pas assez.
Mais bon, c\'est une mode de plus en plus répandue parmi les grandes firmes dont je tairai le nom (loin de moi l\'envie de troller). Le consommateur est de moins en moins bien servi malgré le fait que les produits vendus, surtout dans la haute technologie, sont de plus en plus chers.
Le pire dans tout ça, c\'est que comme le dit l\'article, personne ne lit les conditions générales et personne ne proteste. Et quand bien même nous les lisons, si nous les refusons, nous ne pouvons pas jouer, cherchez l\'erreur...
23 septembre 2011 à 23:12

Padboll a écrit:
Et quand bien même nous les lisons, si nous les refusons, nous ne pouvons pas jouer, cherchez l\'erreur...


ben a mon gout, ya pas d\'erreur... c\'est très chiant mais si tu est pas d\'accord avec leur politique tu achète pas chez eux... sony ne vendant aucun objet \"indispensable\" et n\'étant pas en situation de monopole commercial...

faut quand même voir que cet article ne concerne que les \"class action\" chose possible uniquement sur le territoire américain, donc ya pas matière a râler de notre coté de l\'atlantique.

de plus Sony n\'est qu\'un opportuniste dans l\'affaire en profitant d\'un autre jugement qui a été rendu, a mon avis beaucoup d\'autres entreprises vont les suivre.

et puis ça va peut être calmer un peu les stazuniens, nan parce qu\'a faire de procès pour tous et surtout pour n\'importe quoi...

Commenter

Vous devez être inscrit pour poster un commentaire