[News]Nagui - Critiques des jeux vidéos

Lorsque les médias classiques parlent des jeux vidéos et de l'univers GEEK, les choses tournent toujours mal.



Jeudi 9 octobre, l'émission de France Inter "La Bande Originale", présentée par Nagui, s'est intéressée à l'expansion de l'univers du jeux vidéo dans les écoles.
En effet, la chroniqueuse Leïla Kaddour-Boudadi discute de l'arrivé du MOBA, League of Legends comme sport à part entière dans les universités américaines (la Robert Morris University). Cela implique donc la possibilité de recevoir une bourse d'étude d'un montant de 20 000 $ pour du E-sport.

Les problèmes commencent dès les premières minutes de la chronique: Nagui, son invité, Laure Manaudou et toute l'équipe de l'émission ne sont pas du tout réceptifs à un tel sujet.

Nagui : Est-ce que vous êtes une dingue des jeux vidéo ?
Laure Manaudou : Pas du tout ! J'ai toujours été contre !
Une intervenante de l'émission : Pourquoi contre ?
Daniel Morin : On peut avoir un enfant débile et diplômé c'est ça ?
Laure Manaudou : Je préfère la mettre dehors et qu'elle joue avec les escargots et les papillons, que la mettre devant la télé.


Je ne vais pas m'étaler sur le sujet plus longtemps, vous pouvez retrouver la vidéo contenant l'extrait de l'émission de France Inter ci dessous.

Avant de conclure, j'aimerais particulièrement souligné l'ouverture d'esprit et la capacité journalistique de Leïla Kaddour-Boudadi, qui ajoute:

Leïla Kaddour-Boudadi : Est-ce qu'on peut éviter de faire des guerres de chapelle comme ça ? On peut très bien lire des bouquins et on peut aussi aimer beaucoup jouer aux jeux vidéo.






Commentaires

12 octobre 2014 à 03:10
FlyingBuddhaa,

je vais te donner un exemple qui me semble concret.

J'ai déjà pourri Justin Bieber, je trouve que c'est nul, et que son succès n'est pas mérité. Je pense que tu ne m'en tiendras pas rigueur, et même si c'est le cas, la liberté d'expression me permet de le dire.

D'un autre côté, je n'ai jamais vu Justin Bieber en concert, j'ai bien entendu une chanson par inadvertance à la radio mais de la à dire que je connais, y'a un fossé profond.
ce serait comme dire que quelqu'un qui ne joue qu'à candy crush est un expert du jeu vidéo.

l'image que j'ai de lui, c'est un garçon, avec une coupe de cheveux singulière, une voix aiguë et surtout SURTOUT plein de petites filles qui hurlent son prénom au quotidien. Quand je le critique, je me base sur son image, non sur des faits, et le monde est ainsi fait.

Quand je dis que je l'aime pas, que c'est de la merde, des gens me soutiennent, ils me croient, même si eux non plus au final, ils l'ont jamais vu le Justin.

Et un jour, je réussis à me faire entendre. Que se passe-t-il ? Le fan club de Bieber me tombe dessus, elles m'insultent ces connasses ^^. Certes elles n'ont pas tort, mais pour moi, et pour beaucoup de gens, ça reste de la merde, et leur mouvement ne fait qu'appuyer mes faits.

Tout ça pour dire que ce qu'il s'est passé, je le regarde comme quelque chose de bénin, de pas important. Qui ne critique pas ? Qui ne critique que ce qu'il a pu voir par lui-même ? Bien peu de gens.
Oui ça nous agace, moi comme les autres. Mais au final, y'a des choses plus graves et plus proches de nous. Les boîtes de jeux vidéo sont des marketeux qui s'engraissent, facebook rachète Oculus rift, Les jeux sont vendus en kit ou en pré-alpha. Je dis que la communauté du jeu vidéo à plus intérêt à s'insurger contre tout ça que contre un pauvre has been qui tente un baroud d'honneur pour goûter une dernière fois au spot des médias.
12 octobre 2014 à 15:15
@Adscat Bien parlé !

Image


Commenter

Vous devez être inscrit pour poster un commentaire