[News]Instagram : les conditions d’utilisation changent, les utilisateurs grognent

Racheté par Facebook, Instagram est en train de modifier ses conditions d’utilisation qui entreront en vigueur le 16 janvier prochain. Bien décidé à appliquer une stratégie de monétisation, Facebook ne laisse finalement pas trop le choix aux utilisateurs puisqu’à partir de cette date, ceux qui n’auront pas supprimé leur compte et leurs photos ne pourront pas s’opposer à cet usage commercial et sans concertation de leurs photos.

Image


Car c’est justement ces points qui font polémique, puisque dans ces nouvelles conditions, Instagram s’arroge le droit à une licence « non exclusive, non rémunérée, transférable, sous-licenciable et mondiale » sur vos photos ! Sans oublier la possibilité de vendre vos photos (et leurs métadonnées) ou encore le droit d’afficher votre nom d’utilisateur, sans aucune compensation pour vous.

Cela peut en effet être choquant, mais c’est finalement une pratique assez courante sur les différents réseaux sociaux et services de type UGC (User-Generated Content), où la majeure partie du temps, les conditions ne sont pas lues. Souvenez-vous de la polémique autour de Dropbox à l’époque ou encore les nombreux soucis que peut rencontrer Facebook en ce qui concerne la confidentialité des données…

Source : JournalDuGeek

Update du 19 Décembre 2012


En décidant de modifier ses conditions d’utilisation, Instagram s’est mis à dos de nombreux utilisateurs. En effet, ces nouvelles conditions n’ont pas été bien reçues, puisqu’elles laissaient entendre que les photos publiées pourraient être revendues, comme nous vous l’expliquions hier. Les utilisateurs ont donc fait pression, poussant ainsi Instagram à s’expliquer plus clairement sur son blog officiel.


Instagram a écrit:
Nous avons introduit hier une nouvelle version de nos conditions d’utilisation, qui entreront en vigueur dans trente jours [...] Depuis ces changements, nous avons clairement entendu que de nombreux utilisateurs étaient mécontents.


Instagram explique donc que suite aux réactions des membres et aux articles dans les médias, le groupe va modifier certaines parties des nouvelles règles, afin qu’elles soient plus claires et compréhensibles. Il s’agirait en fait d’un gros malentendu, mais à ce jour, difficile de savoir s’il s’agit réellement d’une confusion ou si Instagram a tout simplement fait machine arrière par crainte de voir ses membres s’envoler.

Quoi qu’il en soit, Kevin Systrom, le co-fondateur d’Instagram, se voit rassurant et indique que le service n’a pas l’intention de vendre vos photos, qu’il comprend l’incompréhension, car la phrase manque de contexte. Cette dernière va donc être reformulée. Il rajoute également :


Instagram a écrit:
Rien n’a changé sur le contrôle que vous avez sur vos photos. Si vos photos sont privées, Instagram les partagera uniquement avec les personnes que vous avez approuvées.


Source : JournalDuGeek

Personnellement quoi qu'on en dise cela était bien écris sur leur site ! Une grosse peur en voyant les suppressions en masse de leurs abonnées dont moi même d'ailleurs ^^

Commentaires

18 décembre 2012 à 14:58
Racheté par Facebook, Instagram est en train de modifier ses conditions d’utilisation qui entreront en vigueur le 16 janvier prochain. Bien décidé à appliquer une stratégie de monétisation, Facebook ne laisse finalement pas trop le choix aux utilisateurs puisqu’à partir de cette date, ceux qui n’auront pas supprimé leur compte et leurs photos ne pourront pas s’opposer à cet usage commercial et sans concertation de leurs photos.

Image


Car c’est justement ces points qui font polémique, puisque dans ces nouvelles conditions, Instagram s’arroge le droit à une licence « non exclusive, non rémunérée, transférable, sous-licenciable et mondiale » sur vos photos ! Sans oublier la possibilité de vendre vos photos (et leurs métadonnées) ou encore le droit d’afficher votre nom d’utilisateur, sans aucune compensation pour vous.

Cela peut en effet être choquant, mais c’est finalement une pratique assez courante sur les différents réseaux sociaux et services de type UGC (User-Generated Content), où la majeure partie du temps, les conditions ne sont pas lues. Souvenez-vous de la polémique autour de Dropbox à l’époque ou encore les nombreux soucis que peut rencontrer Facebook en ce qui concerne la confidentialité des données…

Source : JournalDuGeek
18 décembre 2012 à 17:19
les gens arrêteront peut être de raconter leur vie quand ils verront leur photo sur une pub
19 décembre 2012 à 14:42
En décidant de modifier ses conditions d’utilisation, Instagram s’est mis à dos de nombreux utilisateurs. En effet, ces nouvelles conditions n’ont pas été bien reçues, puisqu’elles laissaient entendre que les photos publiées pourraient être revendues, comme nous vous l’expliquions hier. Les utilisateurs ont donc fait pression, poussant ainsi Instagram à s’expliquer plus clairement sur son blog officiel.


Instagram a écrit:
Nous avons introduit hier une nouvelle version de nos conditions d’utilisation, qui entreront en vigueur dans trente jours [...] Depuis ces changements, nous avons clairement entendu que de nombreux utilisateurs étaient mécontents.


Instagram explique donc que suite aux réactions des membres et aux articles dans les médias, le groupe va modifier certaines parties des nouvelles règles, afin qu’elles soient plus claires et compréhensibles. Il s’agirait en fait d’un gros malentendu, mais à ce jour, difficile de savoir s’il s’agit réellement d’une confusion ou si Instagram a tout simplement fait machine arrière par crainte de voir ses membres s’envoler.

Quoi qu’il en soit, Kevin Systrom, le co-fondateur d’Instagram, se voit rassurant et indique que le service n’a pas l’intention de vendre vos photos, qu’il comprend l’incompréhension, car la phrase manque de contexte. Cette dernière va donc être reformulée. Il rajoute également :


Instagram a écrit:
Rien n’a changé sur le contrôle que vous avez sur vos photos. Si vos photos sont privées, Instagram les partagera uniquement avec les personnes que vous avez approuvées.


Source : JournalDuGeek

Personnellement quoi qu'on en dise cela était bien écris sur leur site ! Une grosse peur en voyant les suppressions en masse de leurs abonnées dont moi même d'ailleurs ^^
19 décembre 2012 à 22:53
oui, ça va encore faire du bruit cette histoire je crois
20 décembre 2012 à 04:55
J'ai envie de dire tant mieux que beaucoup de compte est été supprimé. Il y en a marre des grands groupes qui profitent du succès pour se foutre de la gueule de leurs utilisateurs !!!!

Commenter

Vous devez être inscrit pour poster un commentaire