[News][Critique] Source Code, de Duncan Jones

On avait quitté Duncan Jones, fils de David Bowie, l\'année dernière avec Moon, petit film de science fiction qui nous emmenait sur la Lune et ses secrets. Tour de force magistral, pour un premier shot.
On avait quitté Jake Gyllenhall en Prince de Perse. Si, si, c\'était lui le héros principal de l\'adaptation ciné de la série d\'Ubisoft.
On retrouve les deux aujourd\'hui dans Source Code, le premier en réal, le second en acteur principal. Ajoutez Michelle Monaghan et Vera Farmiga pour accompagner Jake, une histoire d\'anticipation bien sympa et vous pouvez passer les deux prochaines heures au fond de votre siège à apprécier le spectacle...

Image

Globalement, Source Code, c\'est l\'histoire de Colter Stevens, un Marine. Comment se retrouve-t-il dans un train, en direction de Chicago, dans la peau d\'un autre ? Pourquoi son train explose-t-il quelques minutes plus tard ? Toutes les réponses apparaissent une fois qu\'apparaît l\'agent Goodwin. Il est membre d\'un programme de recherche qui permet de revivre les huit dernières minutes d\'un individu. Son but ? Retrouver et arrêter les terroristes qui ont placé une bombe dans son train. Mais pas de temps à perdre, car une autre bombe menace Chicago...

Chaque minute passée dans le wagon nous fait jouer, comme Colter, aux détectives pour savoir qui aurait bien pu placer cette bombe. Qui des passagers présents peut bien être le coupable ? Une vingtaine de profils différents, une vingtaine de suspects, des tas de façons de découvrir lequel endosse la casquette du terroriste, mais au prix du temps qui joue contre le héros, qui à chaque saut dans la mémoire. Mise en abîme, analyse, action, victoire ou échec... Un principe pas si lointain du jeu vidéo, où quand le Game Over sonne, on reprend la partie à la dernière sauvegarde. A ceci près que le joueur n\'a pas l\'épée de Damoclès d\'une autre attaque sur sa tête...

Sous tension par moments, on a droit à un peu de légèreté avec quelques pointes d\'humour bien placées pour détendre l\'atmosphère. Le film ne perd pas son rythme, on est entraînés jusqu\'à la dernière minute dans cette histoire qui mélange habilement huit-clos et film d\'anticipation.

Duncan Jones frappe une nouvelle fois très fort, Jake Gylenhall et le reste des acteurs font plus que correctement leur travail... A vrai dire, la seule chose que l\'on pourrait reprocher à Source Code, c\'est sa musique un peu passe-partout, qu\'on ne retient pas forcément. Mais c\'est pinailler pour pas grand chose, quand tout le reste du film fait preuve d\'une grande maîtrise. On attend ta troisième cartouche, Duncan...

<iframe title=\"YouTube video player\" width=\"480\" height=\"293\" src=\"http://www.youtube.com/embed/NkTrG-gpIzE\" frameborder=\"0\" allowfullscreen></iframe>

8,5/10

Commentaires


Aucun commentaire pour le moment

Commenter

Vous devez être inscrit pour poster un commentaire