[News][Critique Cinéma] Astérix et le Domaine des Dieux

Astérix, le Domaine des Dieux


Image



Fiche technique

Réalisation : Louis Clichy, Alexandre Astier
Casting : Roger Carel, Guillaume Briat, Lorànt Deutsch ...
Date de sortie : 26 novembre 2014
Durée : 1h25 min
Nationalité : Français, Belge
Genre : Animation
Public : Tout public

La critique

Une équipe bien choisie

Astérix ! Mes amis, voici un sujet difficile ! Après les catastrophes successives dont notre Gaulois a été victime ces dernières années au cinéma, (Mission Cléopâtre était drôle mais ne respectait pas le matériau de base, qui se souviens de Clavier et Depardieu ?) on se demande qui aurait eu l'idée assez folle de reprendre le Flambeau !
C'est Alexandre Astier qui prit le taureau par les cornes et, fort de son travail sur la saison 6 de Kaamelott qui faisait la part belle à l'empire Romain, entreprit de reprendre l'épisode "Le Domaine des Dieux".
N'oublions pas le co-réalisateur Louis Clichy qui est animateur et qui a travaillé sur "Là-haut" ou encore "Wall-E".
Car OUI ! Les français sont des spécialistes de l'animation et ne produise que peu de choses vu que Pixar embauche les étudiants à la sortie des Gobelins ! Et nous ne pouvons que constater le travail spectaculaire de l’équipe de Louis Clichy sur cet Asterix.
Au casting, une grande partie de l'équipe de Kaamelott, et ceci n'est pas un hasard, l'humour aussi semble hérité de Kaamelott !

Un petit village ne résiste plus à l'envahisseur

En Armorique, un petit village Gaulois repousse encore et toujours les assauts de l'armée de César. Qu'à cela ne tienne ! L'empereur de Rome ne semble pas décidé à baisser les bras ! Il va plutôt changer de stratégie en utilisant la séduction, plutôt que la force, jusqu'ici vaine devant la potion magique !
César entreprend la construction d'une ville agréable, aux appartements luxueux, tout autour du village Gaulois. Ce nouveau voisinage est rapidement source d'un commerce florissant pour Ordralfabétix et Cétautomatix (les Poissonnier et Forgeron du village). Le village Gaulois semble en passe de se laisser absorber par cette nouvelle mondialisation romaine !

En effet, il s'agit là du thème d l'épisode. La mondialisation, le capitalisme, la société de consommation ! Des thèmes qui collent parfaitement avec les dénonciations habituelles de la série de bandes dessinées. Une dénonciation sous le ton de la parodie et de l'ironie, franchement bien menée par la plume d'Astier !

Mais alors c'est bien ou pas ?

La réponse est "OUI" ! Évidemment il y a toujours de la subjectivité dans une critique. Mais j'ai été tellement satisfait que je ne prend pas de précautions ! C'est simple, c'est drôle tout le temps. Le film ne tombe pas dans ce phénomène pénible de beaucoup de comédies qui consiste à être drôle au début par une successions de gags puis à laisser tomber l'humour quand il faut développer l'histoire. Il ne tombe pas non plus dans l'excès inverse, c'est à dire de ne pas développer d'histoire pour laisser place à l'humour. Le dosage est parfait ! Les clins d’œil à la culture cinématographique sont fréquents, l'humour "anachronique" cher à Alexandre Astier se retrouve, que ce soit dans les discussions syndicales entre les légionnaires et le centurions ou la critique de l'administration entre les civils cherchants un logement et les gestionnaires du Domaine des Dieux (qui n'est pas sans rappeler le "laisser passer A38" des 12 travaux). Je ne dévoile rien de plus, rassurez vous les surprises sont nombreuses !
S'il doit y avoir un reproche à faire au film, c'est qu'il est tout public, que de nombreux parents amèneront leurs enfants assister à une diffusion, et qu'il me semble que le jeune publique ne peut pas comprendre la subtilité, le second degrés de ce film.
Il reste toujours quelques notes d'humour destinées aux plus jeunes, mais elles sont assez rares (ou je ne les ai pas remarquées), si bien que je déconseillerais le film aux enfants qui passeraient sans doute leur temps à demander des explications.

Pour les autres, il s'agit, à n'en pas douter d'une excellente pioche, et selon moi de la meilleure adaptation d'une bande dessinée d'Astérix depuis des années ! La valeur ajoutée de l'adaptation en film d'animation est bien réelle, le scénario de la BD est respecté mais la mise en scène et les dialogues valent le déplacement.
Jetez vous sur les les billets de la prochaine séance, c'est du grand Art ! On risque de ne plus vouloir personne d'autre à la réalisation à l'avenir ! La barre est haute pour le suivant !

Commentaires

27 novembre 2014 à 14:17
Du flanc? Dans une gourde?
27 novembre 2014 à 14:49
Avis totalement subjectif... Il est génial !!
27 novembre 2014 à 17:11
Comme je suis entièrement d'accord avec cette critique et que je n'ai rien à ajouter, je conclurais ainsi : C'est pas faut !
Merci de votre incompréhension !

27 novembre 2014 à 18:12
Tu me fais honte, Gumdil. T'ose écrire c'est pas "faux" : faut. C'pas digne de toi.
28 novembre 2014 à 09:44
Oups correcteur automatique !!!
28 novembre 2014 à 19:53
C'est pas faux !
20 décembre 2014 à 19:19
Il est tout bonnement G-E-N-I-A-L
28 mars 2015 à 11:11
Clairement dans mon top 3 des animations Astérix, si vous voulez voir mon avis c'est en dessous :)

https://www.youtube.com/watch?v=BTaRmIr0u74

Commenter

Vous devez être inscrit pour poster un commentaire