Accueil Forum -> Vie quotidienne -> Le courrier du Coeur  >>  Besoin déchanger
17 messages

Besoin déchanger

27 mai 2015 à 00:17 Yume117      
Alors  voila, c'est très personnel ça n'a pas grande chose de geek mais je traverse une période un peu délicate et il parait qu'en parler ça peut aider... alors parlons-en.
Il est évidant que c'est pas sur ce forum qu'on va me trouver une solution miracle *qu'est ce qu'il nous émmer** avec ces problèmes* j'en suis bien conscient, dans ce cas là laissez moi vous suggérer de ne pas lire la suite sous peine de perdre 2min de votre vie. :)

Bref résumé de ma miséreuse life (ou 26ans en 12 lignes sans ponctuation et surement avec quelques fautes) :  Etant petit ma famille perd tout dans un incendie, déménagement, déménagement ...etc pas facile de se faire des amis, mon père attrape un cancer des poumons dont il survit, il commence à boire, beaucoup, et continu de fumer, beaucoup, ma mère travail tard tous les soirs, voyage beaucoup pour le travail, ma sœur part de la maison très tôt (+7ans > moi), entre temps je subit la vie avec mon paternel et son penchant pour l'alcool, anecdote : mon père tente de se suicider seul avec la voiture familial (130km/h dans un mur), dur souvenir... surtout pour moi j'avais 12ans,  mes parents se séparent, ma mère a ma garde, mais quand même 1/2 des vacances chez mon père, je passe presque toute mon adolescence à essayer de ne pas lui ressembler..., pendant ma période lycée tous mes amis s'éclatent mais de mon coté j'ai l’impression d'être déconnecté,  de pas vivre sur la même planète que les autres, impossible de me concentrer en cours je redouble plusieurs fois, mon père finit par dilapider tout son argent et s’endette jusqu'au cou, avec ma sœur on fait tout pour l'aider à s'en sortir, dossiers de surendettement,  mise sous tutelle.. etc, oh et il n'a jamais arrêté de boire, il m'a toujours menti à ce sujet (quand quelqu'un boit c'est pas facile à cacher surtout à tes enfants), au moment de passer le bac j'en peux plus et décide de couper les pont, pas facile on habite dans la même ville, à ce moment là ça fait des années que je n'ai pas appelé quelqu'un "papa" et ça me manque,  il y a 3ans il meurt d'une crise cardiaque, la petite nouvelle en rentrant des cours, j'étais en plein partiel à l'université, avec ma sœur on est forcé de refuser l'héritage à cause des dettes, ma mère se remarie, son nouveau man n'est pas très famille... je suis forcé de partir de chez moi *on my own*, personne pour me soutenir financièrement c'est pas facile, pour oublier je me plonge dans le travail, cette année je trouve le job idéal, tombe malade, finis à l’hôpital, j'aurais pu y passer, on me trouve une maladie chronique, traitement à vie et visites de contrôle, dans l'histoire j'ai perdu 15kg, mon job, ma motivation.. et mon poisson qui a crevé quand j'étais à l’hôpital *adieu John*

Après tout ça j'ai l’impression d'être un peu perdu... juste pour précision, malgré tout j'ai une vie social hein mais pour ce genre de chose personne ne peut vraiment aider. J'ai essayé d'en parler à la famille, mes amis, c'est aussi inutile que de brasser de l'air. Même essayé le psy, qui m'a fait remarqué que je n'avais pratiquement plus aucun souvenir de mon enfance et qu'il fallait d'abord travailler ça... super merci doc j’ai tout fais pour oublier et maintenant on me dit que pour avancer il faut se souvenir..

Enfin bon fin du poste inutile

Des personnes avec du vécu familial/sentimental par ici ?

Besoin déchanger

27 mai 2015 à 23:53 Ruim  
Sacré vie dis donc. certains psy te diront surement d'écrire un livre pour extérioriser mais bref. Pour ma part à ta place je serai parti ailleurs histoire de recommencer directement.

Besoin déchanger

28 mai 2015 à 14:41 Yume117      
Partir loin j'en rêve tous les jours

Qui serait contre un "tour du monde" si on vous l'offrait ? Pas moi en tout cas, c'est la meilleur solution pour se découvrir :)

Besoin déchanger

28 mai 2015 à 15:34 Tanuki  
Salut.
Ce n'est pas facile d'accepter son sort ou sa situation dans ces cas là, se battre requière une force dont tu as naturellement construis en toi pour faire face au quotidien. Même s'il t'arrive de craquer ou de jeter l'éponge, tu finis par te relever car tu sais que tu n'as pas le choix. Ça demande du courage et tu dois en avoir. Je te souhaite d'avoir de nombreux moments de bonheurs et de ne jamais perdre espoirs.
Force et honneur Yume.

Besoin déchanger

28 mai 2015 à 20:26 Ruim  
Je disais pas faire le tour du monde (mais si tu peux vas y), mais juste partir habiter dans un autre coin de la France, un endroit qui " t'interpelle", après les potes et le reste ça viendra.

Besoin déchanger

28 mai 2015 à 21:28 Nosferatu Zodd  
Je vais éviter de m'étendre plus ici mais si tu as besoin de solutions (je ne dis pas que ce seront forcément les bonnes), viens me parler et je verrais ce que je pourrais faire.

Besoin déchanger

29 mai 2015 à 12:46 Yume117      
@Tanuki Je ne sais pas si on peut parler de force mais il est vrai que beaucoup de problèmes du quotidien tourne au ridicule, on apprécie plus les petites choses, mais il est vrai que ce genre de passé ça laisse des traces. Se relever après un coup dur c'est pas un problème, ce qui est plus dur c'est d'avancer. Pour ça il faut avoir de l'ambition, des objectifs de la motiv et tout ça ne tombe pas du ciel malheureusement x) mais comme tu dis force et honneur !

@Ruim C'est déjà prévu mais j'ai pas mal de choses à régler avant de déménager :) me remettre de la maladie entre autre

Besoin déchanger

29 mai 2015 à 13:16 Tanuki  
C'est une forme de force, si. Beaucoup ne la possède pas tout simplement parce qu'ils vivent de façon un peu plus "normale" si je peux m'exprimer ainsi. Même si la normalité est devenu un concept un peu usé dans notre curieuse société. C'est très bien d'avoir une vie sociale, tu aurais pu te renfermer sur toi et t’apitoyer sur ton sort, mais tu sais que ce n'est pas la solution pour "avancer" comme tu dis. Si tu peux, reste un max en contact avec ta sœur, vous êtes en quelque sorte sur un même bateau. Vous devez vous aider à aller de l'avant et vous soutenir.
Meilleur rétablissement à toi.

Besoin déchanger

29 mai 2015 à 22:03 Yume117      
Une vie normal va savoir ce que c'est. Surement comme on voit à la télé, un père et une mère, une famille unie je suppose que ça existe.. j'ai pas connu ça, juste eu le droit de regarder les familles des autres, envieux même parfois jaloux (j'avoue)

Besoin déchanger

29 mai 2015 à 22:55 numberpho  
Eh ben... Félicitation à toi de pas devenir totalement cinglé après tout ça.. Franchement ça inspire le respect, alors qu'une chose à dire reste fort ton tour de vie paisible viendra!

Besoin déchanger

02 juin 2015 à 23:38 Yume117      
Seul c'est facile de péter un câble ou déprimer, heureusement j'ai de bon amis pour m'aider à penser à autre chose. Merci numberpho j'espère qu'il viendra bientôt ce fameux moment de vie paisible ! Pour le moment j'essai de recoller les morceaux qu'ils restes de ma personne x)

Besoin déchanger

05 juin 2015 à 14:08 Thallium    
Coucou,

Ton psy a raison. Pour aller mieux faut se rappeler.
Essayer d'oublier sans avoir "travaillé" dessus, c'est comme cacher la merde sous le tapis. Ca fait une bosse, ça pue, c'est toujours là, et ça te pollue tout le temps.
Une thérapie ça peut t'aider à faire le tri, à décortiquer tes souvenirs, à les regarder, les accepter, et les ranger. Faire le ménage sous le tapis quoi.
Une fois que c'est rangé, ça traîne plus, et tu te prendra plus les pieds dedans. ;)

J'ai un père ultra toxique aussi, donc...

Courage, c'est rarement facile, mais ça vaut le coup d'essayer.

Besoin déchanger

06 juin 2015 à 00:09 TzadokieL    
Bon je pense pas que ca va beaucoup t'aider, mais au moins tu te dira que t'es pas tellement tout seul ^^

J'ai pas eu une vie toute rose, mais pas aussi merdique que toi "enfin je pense" apres depuis que je suis gosse je suis qualifié de "différent".

Quand j'étais gosse je vivais dans un village de merde, et j'avais les yeux bridé, (vachier mec sois disant mes parents sont blanc... d'où c'est venu ca personne sait...) mais en gros je subissait le sale chintok et tout le tralala sauf que je suis bien censé être blanc et que moi un asiatique je savais pas que ca existait j'en avait jamais vu donc bon ca me soulait, mais je pense que ca a été le point de départ de mon mépris profond pour les autres.Toujours plus petit et plus mince ca m'a jamais empêché de mieux parler et de me forcer a apprendre a lire avant les autres juste pour les faire chier car un gosse qui s'exprime comme un grand ba c'est un peu un cheveux sur la soupe. Du coup jme suis souvent retrouvé dans les jeu pour enfant a me fritté a 1 ou 2 contre trop... voir même me prendre des gifles gratos par mes enseignante sauf que c'est dommage pour elles ca parait en couille car je savais expliquer clairement et calmement ce qui s'était passé a ma "mere". Oui tout comme toi par contre j'avais un père qui bossait pour l'armée mais qui était inexistant. A par être bon au levé de coude bien sur ! 

Bon du coup je t'epargne les épisode protection des ptit frère quand ca dérapait, taloche dans la gueule, la mère qui craquait et qui se transformaait en démon et je goûtais du talon dans les bons moments. Le nerd de boeuf mine de rien ca pique xD
Jusqu'au déménagement pour mutation, ma mère plus tard divorse de mon père tout comme toi car ras le bol complet, mais bon c'est pour finir a que l'on ne mangeait pas correctement, qu'elle allait au secour populaire pour nous chercher du lait, ect... basquette troué a l'école, (baston encore...enfin plus jme faisais fritter car j'ouvrais ma gueule et ils étaient trop), mais bon tout allait bien les ptits mangeaient bien, j'essayais de les élever lorsque ma mère tenter de travailler le plus possible, et que j'essayer d'allier étude, sport de combat haut niveau, ptit boulot plus éducation des frangins... pour a la fin de la soirée quand j'ai marché une bonne heure et demi je fasse semblant que j'ai pas faim pour partager une assiette avec ma génitrice qui voulait feindre la même excuse que moi. 

A force ca s'est arrangé un peu comme toi ^^ Je crois que j'arrivais en BTS, et qu'elle voulait déménager pour une maison, sauf qu'au dernier moment elle m'apprend qu'il y a pas de place pour moi, qu'en gros je gêne et qu'il faut que je me casse que j'ai 1/2semaine pour me trouver tout seul mon premier logement, et que j'aurait aucune caution ... bien la merde vois-tu. Ba j'ai commencé le régime de fou! tu sais jme met en colloc a l'arache avec un pote on aménage a peine, on se faire une piece salon a la con, puis on bouffe pate mayo pendant des mois car ni l'un ni l'autre n'avons les moyens de payer autre chose. 
Puis ca finit mal ... entre temps tu remarquera que mon pere a disparu, a l'heure où je te parle il doit pas savoir quel âge j'ai, et si je suis encore même vivant. Je le croise des fois lorsque je traverse toute la france, mais je lui parle simplement comme a une connaissance ni plus ni moins.

Suite a ca jme suis trouvé une Ruskov, elle vivait sur paname j'ai donc eu le moyen d'aller y vivre, après avoir vécu a coté des picasso où j'étais le seul blanc avec une putin d’hystérique avec qui j'aurais entrainé jusqu'au plus haut niveau possible ma patience, 3/4 ans sont passé, et parce que cette conas.... m'a trompé j'ai préféré être compréhensif et la laisser. (J'avais envie de la tuer mais bon vue ce qu'elle donnait au lit jpouvais pas xD ) EAST country POWA ! 

En gros elle m'avait trompé a cause de mon absence car j'étais partis au classes j'avais décidé de m'engager dans l'armée, car la seul personne que j'ai pu concidérer comme un exemple et comme mon père était mon grand père. Cette connas... en a profité pour soit disant faire une fête et bon voila voila quoi ! Désolé mes dames mais vous êtes pareils que les hommes voir pire par moment ^^ 
A ce moment aussi je me rappel que la roue avait tournée que de l'autre coté de la france on a eu besoin de moi, et que je me suis souvenue que l'on m'a foutu clairement dehors, du coup j'ai bien envoyer chier tout le monde ca faisait du bien mine de rien. Ha et je suis pas d'une constitution solide ^^ j'avais le dos explosé lorsque je suis rentré mais j'ai reussi a faire style que ca allait bien. 
Depuis je suis a l'armée depuis quand même quelques années, je suis arrivé on a voulu me niquer j'ai bien montré que j'ai décidé de commencer par en bas, et que j'étais le contraire de ce que l'on voudrait mais que j'aurais ce que je veux ! Je suis a l'heure actuel un Caporal Chef qui est Tireur d'Elite jpense jmen suis pas mal sortis, j'ai pour idée après l'école de sous off de tenter les force spéciales. Tout ca je le voulais aussi car je voulais donner le sourire a cet homme, mon grand père qui avait si durement subit pour la france, pour nous. A l'heure où je vous parle je suis en Afrique, et il est décédé il y a un mois de ca... j'ai du encaisser que mon modèle, celui pour qui je me donnais, celui a qui je voulais donner le sourire, la fierté d'être le grand père de celui que je suis, n'est plus la, et que je sois le seul de la famille avec quelques un peut être parmi mes frères qui ai cette estime de lui... et j'étais pas là ... 
Mais bon j'ai pas le droit de "m'accorder" d'être mal. Car d'autres comptes sur moi...
Aujourd'hui je vois ce que tu endure, tout ce que j'ai envie de te dire, c'est fait pas trop gaffe a la merde, marche dessus et continue, tu sais ya plein de trucs de merde qui vont pas arrêter de te tomber dessus... 

Les types comme toi, ou comme moi, ca a pas un chemin facile ou tout tracé, tout ce que tu tentera de faire sera jonché de problèmes ! TIens regarde je suis entrain de me remettre a gros niveau physiquement, ba j'ai reussis a me taper une putin de sciatique j'ai 27 ans bordel mec ! une Sciatique, le truc des vioc normalement... Ba jme suis pas laissé démonté, j'ai continué le haut de mon corps comme un dingue ! xD (bon j'ai des trou plain les mains même tenir popole devient difficile mdr)

Mais bon comme quoi si tu lache pas et affronter en face les chose ba ca passe. Tu sais quoi tu étais jaloux, envieux? ba ouai tkt c'est normal moi aussi j'aimerais être comme plein de connard inconscient de leur bonne fortune... mais on a pas cette chance... Jte dis juste la maladie te repose pas dessus, dis lui d'aller voir autre par si t'y es et sort toi les doigts a hauteur de ce que tu peux, fais toi plaisir et retrouve le plaisir de vivre merde ! 

Tu sais quoi, jvais essayer d'aller a Japan Expo cette année, ce sera certainement ma première "enfin", si jamais tu veux qu'on aille se boire un coup OSEF de ce qu'il y a coté moi chui partant. Des fois on a besoin de rencontrer des semblables ! ^^

Besoin déchanger

08 juin 2015 à 16:59 LullaC  
J'aimenme dire que la vie en fait baver au plus forts. On choisis d'affronter, ou de se résigner. Il faut apprendre à se connaître soi-même, à avancer vraiment. 
Je vais te dire ce que ma psy m'a dit quand j'avais 15 ans et qu'elle m'a dit qu'il fallait que je continues seule ma route. Je ne serais jamais guérie de mes faiblesses car je suis humaine. Par contre je peux choisir de marcher sur un fil en me disant que je vais tomber quoiqu'il arrive et ne jamais m'en sortir cen cas de chute car le goufre est profond. Ou tomber, me relever parce que je décidé que ce n'ai pas un goufre, mais juste un vide d'une marche.

Je suis epileptique, beaucoup trop sensible et empathique, et je sûrement avoir des articulations trop vite usée et ne pas pouvoir saisir de crayon une fois par mois mais tous les jours d'ici 20 ans. Apres une tendinite à l'épaule et 4 vertébrés tasses, j'ai une tendinite au pouce, sur mon autre main parce que sinon c'est pas drôle.

Sincèrement c'est épuisant, mais tous les jours je me lève, je souris, je fais mon taf épuisant pas du tout adapté à ma santé, mais putain, qu'est ce que je kiffe entendre de mes équipes que je deviens tous les jours une meilleure chef et que mes clients soient heureux. 
Physiquement, ma vie est un enfer. Mais j'ai tellement envie de prouver à chaque parcelle de cet univers que je suis seule à décider de ma vie, qu'en vrai je passe outre. Il suffit d'avoir toujours un but, d'avoir un rêve. Je rêve de me payer cette maison avec ce jardin, d'évoluer et de rentrer chez moi retrouver ma famille, des enfants qui seront fière d'avoir une maman guerrière. C'est à ça que je m'accroche. C'est à nos buts que l'on doit tous s'accrocher.

Alors peu importe qui t'a dit quoi, le négatif. Ne garde queblenpositif, bâts toi pour être la lumière. Tu es ton plus grand allié, tu as les solutions, il faut juste que tu les trouve en toi.

Besoin déchanger

15 juin 2015 à 15:27 Yume117      
@TzadokieL -> merci de partager ton histoire c'est cool, on devrait définitivement créer une rubrique "raconte nous ta vie en une dizaine de lignes" avec plein de fautes... Pour ce verre ça sera pour une autre fois par contre je ne serai pas là pour la japan 

@Thallium -> Yes j'ai recommencé à voir un psychothérapeute, on va voir ce que ça va donner. Objectif : M’affranchir du passer, ne plus laisser la maladie avoir le dessus sur ma vie, reprendre confiance en moi, retrouver de la motivation... etc c'est beaucoup de boulot,... mais bon *fight on!!* o/

@LullaC -> Bien d'accord avec toi, il faut un but, un objectif, une raison pour avancer. Problème en ce moment j'ai rien de tout ça, tout ce qui me motive c'est les séances de kiné/rééducation. En tout cas +1 pour ton positivisme.


Edité par Yume117