Accueil Forum -> Techno Geek -> Internet  >>  Peut-on vivre sans stéréotypes sur autrui? (Expérience de Robbers Cave)
4 messages

Peut-on vivre sans stéréotypes sur autrui? (Expérience de Robbers Cave)

04 novembre 2013 à 20:14 Therius  
Se dire chti, français ou européen n’est pas neutre : cela dépend du groupe auquel on se rattache et de celui dont on se distingue. L’appartenance à un groupe implique aussi des croyances sur « nous » et « les autres » qui deviennent parfois de véritables jugements racistes.



L’Être humain est une créature fondamentalement sociale. Dès sa naissance, il doit apprendre à interagir avec autrui, à commencer par sa mère. Mais il est également membre d’un groupe, qui peut être de dimension variable : il appartient à une famille, qui est elle-même inclue dans un groupe plus large, une catégorie sociale, une ethnie ou une nation. L’identité de chacun est constituée de différentes étiquettes : blanc, bourgeois, provincial, scientifique, français, etc.

Les psychologues sociaux se sont intéressés à ce que cachent ces étiquettes. Si je me dis blanc, c’est en général pour dire que je ne suis pas de couleur, si je me dis français, c’est que je ne suis pas anglais ou italien. Chaque étiquette nous relie à un groupe et nous oppose à un autre. Mais chaque étiquette contient également en elle toute une quantité d’information. Si je suis français, je suis sans doute bon cuisinier et chauvin. Si je suis belge, j’aime sûrement la bière et je suis un peu benêt. L’Italien est un amoureux romantique et un extraverti, etc. Toutes ces idées préconçues nous facilitent en fait la compréhension de la complexité des relations sociales. Mais elles mènent aussi à des jugements et des comporte-ments dangereux, comme le racisme et la xénophobie.

Suite de l'article : Peut-on vivre sans stéréotypes sur autrui?

Peut-on vivre sans stéréotypes sur autrui? (Expérience de Robbers Cave)

04 novembre 2013 à 20:34 Disparu  
Non.

Peut-on vivre sans stéréotypes sur autrui? (Expérience de Robbers Cave)

04 novembre 2013 à 20:38 Ukyo  
Dissertation de philo:

"Peut-on vivre sans les stéréotypes"

Vous avez 4h00, la calculette est interdite



Zerst a écrit:
Non.



M'dame j'ai fini j'peux sortir ?

Peut-on vivre sans stéréotypes sur autrui? (Expérience de Robbers Cave)

05 novembre 2013 à 09:32 Kun0ichi  
Ahh les stéréotypes ! Je suis bien placé pour en parler xD
Mes parents sont asiatiques et très souvent les asiatiques sont un poil racistes et stricts surtout avec les filles.

Dès que je suis née mes parents me disaient : Si tu ramènes un noir ou un arabe on te renie !
"C'est toujours eux qui foutent le bordel" bla bla bla "Pas de copain avant 18 ans !"

Bon il me reste quoi comme possibilité , un "français" ou un "asiat" ?
Asiat c'est mort j'ai l'impression de sortir avec un cousin moi ! bwahaha
Comme je suis rebelle j'ai du faire mes trucs en cachette...
[...]

Bwerf ils m'ont fait la gueule pendant des mois quand j'ai ramené un métisse (Serbe/martiniquais) qui est mon copain actuel , qui en plus à l'époque, faisait de la boxe en pro...
"Il va te boxer un jour tu vas voir !" "Il va jouer avec toi et dès qu'il obtiendra ce qu'il voudra il te lachera !" Ils m'ont interdit de le voir pendant des mois (oui une vrai histoire de Shojo IRL tsais...)

4 ans plus tard, mes parents le kiffe et me disent : "T'as pas le droit d'aller voir ailleurs sinon je te tue xD" !

[L'histoire est plus longue mais je ne vais pas m'attarder dessus ]

Comme quoi ils ne faut pas juger sans connaitre o/

Quoique j'ai une asiat dans ma classe qui est une laotienne comme moi et qui déteste les cambodgiens et les vietnamiens ... Mais WTF ? Ceci est un autre débat xD


#racontage de vie OFF