Accueil Forum -> Jdr -> Recrutement Mj  >>  L'avènement de Ludo-Rathowm, le dieu baleine
1 messages

L'avènement de Ludo-Rathowm, le dieu baleine

24 mai 2016 à 16:09 FurryRage      
Bonjour, je viens pour la présentation.
C'est bien ici ? Oui ? Très bien, je m'assois.


Quelle est mon expérience de MJ ?
Plusieurs JDR adaptés de jeux vidéo par mes soins (secret of mana et kamidori alchemy meister notamment), mais pour le reste, rien de bien folichon, D&D, Pathfinder, GURPS...

J'ai 5 ans de mastering à mon actif, je joue de manière hebdomadaire avec des tablées de 4 à 6 personnes et je préfère nettement utiliser des univers existants pour créer mes propres règles par dessus.

Quel type de joueurs je cherche ?
Je n'ai pas vraiment de critères, les règles de mes jeux de rôle amateurs sont généralement très simples à prendre en main, je suis ouvert aux débutants comme aux joueurs expérimentés, idéalement mélanger un peu des deux pour que les plus aguerris puissent guider ceux qui font leurs premiers pas.
Le but est là aussi d'avoir une tablée de 4 à 6 personnes. 

Je n'ai réellement qu'une seule demande : que les joueurs sachent prendre des décisions rapidement, bonnes ou mauvaises.
J'essaie autant que possible de conserver des conditions réelles et si un tour de jeu équivaut à 15 secondes, j'estime qu'un joueur ne devrait pas prendre plus de 15 secondes pour décider de son action. Je ne prend pas forcément de sanction dans le cas contraire, mais c'est l'idéal que j'aimerai atteindre.

Non, ne posez pas la question, vous allez me demander mes disponibilités et une description du JDR concerné, n'est-ce pas ?
Pour les disponibilités, je vise les mercredis soirs, chaque semaine, en dehors de quelques pauses pour absence exceptionnelle de joueurs, donc disons 3 sessions par mois, 4 si possible. Les sessions sont censées durer 4H, de 20H à minuit, il est possible d'avancer les horaires à 19H-23H mais je souhaiterai éviter de faire une pause pour le dîner en plein milieu. Cela dépendra donc des joueurs et de leurs possibilités. Le but est bien entendu de faire des campagnes, avec quelques one shot entre chaque campagne. Pour le rythme des parties (voire la soirée de jeu) ça se négocie à la majorité, mais là encore je pose mon idéal. Les campagnes dans l'univers de Rance sont généralement assez courtes et des sessions régulières permettent d'en boucler certaines en 3 mois. 

Quant à l'univers, j'utiliserai celui de Rance, une série de Dungeon RPG japonais créée par Alicesoft en 1989 avec une quinzaine de titres à son actif.
L'univers est vaste, étoffé, et il est difficile d'en faire le tour d'un simple résumé. Je vais donc me contenter ici des grandes lignes, une présentation plus en détail sera faite lors de la création des personnages joueurs.

Ludo Rathowm est une entité constituée d'un nombre incalculable d'âmes regroupées sous la forme d'une énorme baleine spatiale disposant d'une forme de sentience globale.
Elle est chargée d'attribuer les âmes qui la compose aux êtres qui naissent sur le Continent, le monde qu'elle surveille, et de les récupérer à leur mort.
Malheureusement, elle n'a guère plus de 5 ans d'âge mental et est capable de sautes d'humeur.
Cette baleine a créé 3 dieux dont le but est de gérer le monde qu'elle surveille et de l'amuser car elle s'ennuie.
Ces 3 dieux majeurs sont Planner, qui instaure toutes les règles du monde, Harmonitt, qui s'occupe de l'administration divine, et Roven-Pan, qui s'occupe des races principales du Continent (à quelques exceptions près, ce n'est qu'un résumé de leurs fonctions).

Le monde est donc une vaste pièce de théâtre ou les acteurs et le décor sont posés au départ, mais sur laquelle les dieux influent peu par la suite car il est plus amusant selon eux de regarder les actions des différents protagonistes. Rien de tel par exemple qu'une bonne guerre à la télé pour profiter agréablement de la soirée.

Sur le continent même, 2 races s'opposent. D'autres existèrent auparavant, mais les protagonistes actuels sont les démons et les humains.
Les démons sont au nombre de 24, répondent à un 25ème démon, le roi des démons, ils sont presque immortels et ne peuvent être vaincus que par des moyens détournés, aucune attaque d'origine humaine ne pouvant les blesser. Les humains, quant à eux, sont nombreux, se reproduisent vite, font preuve d'une grande ingéniosité et d'une grande adaptabilité. Ils sont également sujet à de nombreuses guerres intestines, mais savent mettre de côté certains de leurs différents pour faire face aux démons (mais pas tous, faut pas déconner quand même).

De nombreux systèmes ont été mis en place par les deux races et par les dieux pour assurer un combat équitable, et la situation dure déjà depuis 3000 ans sans problème majeur. A quelques petites exceptions près. Les dieux aimant le chaos, de petits bugs arrivent à s'insérer parfois dans leur programme.

Je ne m'attarderai pas plus sur le background des jeux vidéo, comme je l'ai dit, il est très vaste, imaginez si chaque opus de Final Fantasy faisait partie du même univers au lieu d'en créer un nouveau à chaque fois... Ça donnerait l'univers de Rance.

Quelques mots pour finir ? Très bien. (aka TL;DR)
Au programme : 4 cultures principales, les nordiques, les arabes, les européens et les japonais. 3 approches de la guerre : force brute, magie et magitek.
Le magitek remplace le steampunk pour un effet similaire basé sur la magie au lieu de la vapeur.

L'univers est extrêmement vaste et inclut tous les poncifs des jeux de rôle, en fantasy comme en SF. Vous aimez les western ? Vous trouverez chaussure à votre pied ici, 99 % des univers geeks sont présent d'une manière où d'une autre dans cet univers.

Une création de perso simple et libre, tout est permis ou presque, le JDR lui-même possède peu de règles.
La principale limite est celle de votre imagination, comme il y a peu de règles, vous êtes assez peu guidés, c'est la transition entre le lycée et la fac qu'on retrouve entre D&D et ce JDR, ce que vous en tirerez dépend de votre investissement.

Le MJ est tout autant joueur que vous. Pas de super pouvoirs, je créé des scénarios et des PNJ mais je m'en tiens aux jets de dés. Pas de triche de mon côté, peu de pénalités, si vous mourez, c'est un coup des dés, pas du MJ, de la même manière, si vous faites un critique sur un boss (c'est arrivé) le combat épique qui termine l'arc en cours peu être bouclé en deux rounds (c'est arrivé). En revanche, le système utilisé laisse peu de place aux réussites/échecs critiques qui sont du coup beaucoup moins réguliers que dans les RPG habituels. Il est donc assez peu courant de rater un jet de dé tant que vous ne tentez pas l'impossible.

Et pour terminer, il s'agit d'un univers assez décalé. Bien que dans le fond des bandits et des monstres rôdent à foison, que les villes humaines ne sont souvent qu'une assiette dans laquelle les démons peuvent venir se nourrir et que les dieux rigolent bien de voir les humains souffrir, on retrouve toutes sortes de créatures et de personnages qui permettent généralement de garder une touche légère sur cette trâme plutôt sombre.
Les joueurs trop sérieux peuvent donc s'abstenir, on alterne régulièrement des phases de jeux sérieuses avec des aventures beaucoup plus légères pour rester dans le ton du jeu vidéo.

Voilà qui conclut ma présentation.

Je peux sortir, vous me rappellerez ?

Très bien, j'ai tout mon temps.


Edité par FurryRage