Accueil Forum -> Hobbies -> Sport  >>  \"Geekisme\" et Sport.
11 messages

\"Geekisme\" et Sport.

21 juin 2011 à 21:26 Disparu  
On peut retrouver certaines valeurs plus ou moins commune à tous les sports, telles que l'esprit de compétition, le franc-jeu, la capacité à faire face à l'adversité, (l'esprit d'équipe pour les sports en équipe), la maîtrise de soi, la quête de soi...
Enfin bon vous voyez le genre.

Ce qui m'intrigue c'est que, grossièrement, dans le stéréotype un geek c'est quoi ? Un gros tas qui se gave de cochonneries ne bouge que très rarement son c** de sa chaise (merci south park épisode "Make love, not World of Warcraft" pour cette image >.>)

Sauf que généralement ! Un fort % de la communauté geek est fan des mangas (et meme des comics (mais ne connaissant pas bien cet univers je vais éviter d'y faire référence)) Et ce qui est assez fort quand même. C'est que, en particulier dans des (les) shonen, tels que Naruto, One Piece, et DBZ (et là je n'en cite que trois, alors qu'il en existe bien d'autres...)


Bah on retrouve énormément le côté, "tout faire pour aller au delà de ses limites", s'entrainer se surpasser. Que ce soit pour une quête de soi-même, ou pour protéger des êtres cher, on par plaisir du combat (et attention aimer le combat ne veut pas dire qu'on est violent. Certain tel que moi trouve qu'il y a quelque chose de beau là dedans, d'ailleurs pourquoi dit-on arts martiaux à votre avis ? Généralement qui dit art dit une certaine forme de beauté... (oui car vous verez qu'en fait je parle surtout de sport de combat là)


Bref bref et évidemment, outre l'univers graphique et le scénario, ce qui plait généralement (et ceux quelque soit les supports (mangas, comics, films, etc...) c'est aussi le contenu, les valeurs que transmette une oeuvre.

Et donc on pourrait supposer qu'un grand nombre de geek soit en plus des fan invétéré des sports de combats, tellement ils auraient bouffer du DBZ et autres...

Mais pourtant au final, et même de manière générale, on ne trouve pas énormément de monde qui pratique des sports de combat, enfin en tout cas c'est bien moins populaire que tous les autres sports où la notion de combat pure et dure est moins développer.
(Car évidemment deux joueurs de tennis qui dispute un match, c'est très éprouvant physiquement pour les deux et il y a l'idée de l'emporter sur son adversaire mais encore une fois c'est très différent du combat au corps à corps...)

Donc on peut en toute logique supposer que ce qui "fait peur ?" c'est la "violence" ou plutôt je dirais la brutalité des sports de combats qui peut rendre ces sports moins populaire que les autres ? La crainte de se blesser etc...
Cela dit je veux pas dire mais... J'en connais plein des joueurs de rugby et foot qui se font des trucs bien méchant au genoux et autres...
Et l'avantage du sport de combat c'est que le risque de te blesser dépend énormément de vous car, à vous d'esquiver de contre, de bloquer, d'absorber les attaques de ton adversaire mais également de savoir frapper convenablement (parce que quand vous touchez avec votre cheville sur l'avant du genou du gars que vous affrontez, je peux vous assurer que pendant les 10secondes qui suivent c'est du pas chassé ^^)


Bref bref ! Tout ça pour dire que je trouve très étonnant, qu'il y ait énormément de fan de naruto et consoeur, mais qu'au final seule une partie développe cette passion pour ces notions présentes dans ces mangas, en les mettant en pratique "dans la vie réelle".

Après c'est aussi ça l'intérêt de la lecture et autre... Le plaisir par procuration.
Mais ne vaut mieux-t-il pas vivre les choses directement soi-même que de les vivres à travers quelqu'un ou quelque chose ?


A vos plûmes !

\"Geekisme\" et Sport.

21 juin 2011 à 21:52 Disparu  
J\'ai lu en diagonale, (gomene, je suis très fatiguée). Je trouve tes développements intéressants.

Mais pour avoir voulu pratiquer un art martial, puisque l\'essentiel de ton propos est \"pourquoi les apprécie-t-on dans la lecture sans toutefois chercher à les pratiquer\", j\'ai vu à quel point c\'est galère de trouver un club et de s\'inscrire.

Sans compter le coût (licence, équipement).

Sans compter les ambiances club qui ne sont pas toujours très très jouasses (le club de judo principal de Nantes est réputé pour être très compétitif et si tu y vas en loisir et non pas pour la compétition, tu n\'es pas le bienvenu).

Sans compter les créneaux horaires qui ne sont pas toujours propices.

Même à Nantes, qui est une ville plutôt bien équipée en \"tout genre\" pour les loisirs, j\'ai trouvé ça carrément galère de chercher ce qui existe etc.

Bref, comme souvent, pour se lancer dans la pratique il faut un terrain facile. Sinon, les obstacles sont vite décourageants. Tu pourrais dire que c\'est une mauvaise excuse, et tu n\'aurais pas tord non plus, quand on veut, on peut.

Mais dans une société où le temps nous est compté constamment, et où notre volonté est vite entamée par les difficultés, je crois que ce n\'est pas si étonnant que ça, que l\'on s\'en tienne au plaisir par procuration au final :).

\"Geekisme\" et Sport.

21 juin 2011 à 22:01 Disparu  
Oui j\'avoue, je suis très d\'accord avec toi Aymelay, j\'avais oublié de prendre en compte ce paramètres.

D\'ailleurs moi ça faisait depuis très longtemps que je cherchais un sport de combat qui soit assez \"libre\" à mon goût et au final ça ne fait pas si longtemps que j\'ai enfin trouvé et que donc je pratique, alors que j\'aurais pu commencer bien bien plus jeune (mais bon un sport c\'est mieux de commencer à 16-17 ans je trouve, parce que c\'est mieux d\'attendre que son corps ait atteind l\'âge adulte, parce que la musculation ça bousille la croissance -_- (enfin je fais pas de muscu, mais bon une pratique régulière d\'un sport fini forcément par muscler)
D\'ailleurs ce qui est bien c\'est que les filles peuvent commencer plutôt que les garçons car leur corps atteind l\'âge adulte 1 à 2 ans plutôt si je me trompe pas^^ La nature est très équilibrée n\'empêche...

\"Geekisme\" et Sport.

21 juin 2011 à 22:46 Disparu  
La pratique intensive - compétition, entrainement rigoureux plusieurs fois par semaine, d\'un sport lors de l\'adolescence peut en effet freiner la croissance. Tout dépend lequel, et il faut vraiment un haut niveau pour que ça se ressente.

Quant à la différence homme / femme, je n\'en suis pas si certaine... Il me semble que de manière générale, le corps humain a une croissance jusqu\'à 25 ans, quelque soit le genre.

Du coup, que pratiques-tu ?

\"Geekisme\" et Sport.

22 juin 2011 à 00:17 Nicorasu  
Il me semble que ça peut aller jusqu\'à 25 ans oui :-) Mais que la moyenne chez l\'homme c\'est plutôt 20/21 ans et pour la femme il me semble 18/19 !

Sinon comme le dit Aymelay, c\'est vraiment la pratique intensive du sport, et à haut niveau, qui peut freiner ta croissance. Pour ma part j\'avais dû faire attention avec la pratique du tennis, car un certain type de service pouvait fortement augmenter la scoliose pendant la croissance. Donc après c\'est vraiment selon chaque sport aussi.

Pour les sports de combat j\'ai eu la même expérience que AymeLay, avec le Taekwondo, ça devenait très vite compétitif, et les ceintures noires devaient s\'investir à fond pour le club, dans les compétitions, etc...et j\'imagine que c\'est vite écoeurant pour les gens qui voulaient juste se familiariser au sport !!

Après il y a des tonnes de sports de combat avec des idéaux plus Softs, mais encore faut-il avoir les clubs à proximité comme tu le dis ! C\'est pour ça qu\'il y a plusieurs sports qui se sont développer à domicile, avec des cours via internet.

\"Geekisme\" et Sport.

22 juin 2011 à 12:57 Kort  
Entrant dans les critères descriptifs que tu as évoqué Jexalt, à savoir \"collectionite aigue de mangas\" et \"pratiquant d\'arts martiaux\", je me permets de mettre mon grand de sel dans cette discussion .

Pour ce qui est des valeurs que tu évoques et qui sont véhiculées de façon assez \"poussive\" dans l\'univers manga section shonen (voire certains seinen), il est évident que de façon indirecte, cela pourrait influencer les goûts et les passions d\'un individu. Cependant, cela n\'agit que comme un facteur parmi tant d\'autres qui sont amenés à jouer dans la construction de la personnalité d\'autrui. Peut-être à très forte dose, genre en intraveineuse, cela laisserait des séquelles . Dans un sens, heureusement que ça ne nous influence pas plus, sinon, il faudrait se méfier de fans d\'œuvres du genre \"Battle Royal\" (\"aujourd\'hui, chers collègues de fac, nous allons tester un nouveau jeu tous ensemble\") . Par ailleurs, il faut aussi voir que l\'attrait pour certains genre d\'œuvres littéraires n\'amènent pas forcément au développement d\'un passion concrète par la suite, cela reste bien souvent un simple \"goût\" en terme de lecture. Par exemple, tous les fans de romans policiers et de thrillers en tout genre n\'ont pas fait carrière dans les forces de l\'ordre; le parallèle entre les histoires de combat et la pratique est de la même teneur.

Je te rejoins sur l\'aspect \"plaisir par procuration\" sur ce plan, qui je pense doit aussi entrer en paramètre sur le fait que le lien entre \"lecteur de séries de combat\" et \"pratiquants de sports de combat\" ne se concrétise que rarement. La violence est certes un attrait facile chez l\'être humain, mais le combat n\'est pas une pratique naturelle et instinctive chez la plupart, ce qui induit qu\'une grande majorité se complait dans une sorte de \"cocon de confort\" par procuration (et dans un sens tant mieux pour certains aficionados de jeux de guerre style \"Call of Duty\". Si tous les excités de la gâchette dans le monde pouvaient se défouler ainsi...). Après, d\'autres styles plus \"à portée\" d\'un individu auront je pense plus de chance d\'avoir un impact dans le cas où cela se coordonne plus avec sa façon d\'être (dixit le jeune homme qui, quelques années auparavant, à eu une période \"Go\" avec quelques compères suite à la lecture à la suite d\'\"Hikaru no Go\" ).

Pour en revenir à la pratique des arts martiaux en soi, je pense que nous avons tous un leitmotiv particulier, une origine au fait que nous avons eu l\'envie de se lancer dans ce domaine :
-simple contrainte environnementale (papa/maman qui veut que leur enfant fasse un sport, pas forcément un choix judicieux sans vraie motivation derrière );
- envie de savoir se défendre ou protéger autrui, dans le cadre d\'acquérir une certaine forme d\'autonomie (j\'en fais partie);
- excès de grosbillisme aigu (olol, vous avez vu mes gros biscotos?). J\'abuse un peu, mais j\'en ai connu ^^\'\'.
- une passion latente pour l\'esprit de compétition (une bonne majorité de pratiquants dans certains clubs de ce que j\'ai pu en voir);
- la passion, tout simplement. Du moins, une source de plaisir (j\'en fais partie aussi ^^).

Pour ceux qui, comme toi Aymelay, font partie de cette dernière (si j\'ai bien compris ), je ne peux qu\'encourager à éviter les \"gros clubs\". La plupart du temps, ces derniers ont une tendance à brasser beaucoup de membres, et par ce fait à développer un besoin de reconnaissance dans le milieu, et ainsi un fort esprit de compétition, qui n\'est pas pour plaire à tout le monde. Là-dessus, je te rejoins, très peu pour moi la mentalité \"compet, résultats, gloire sinon tu sers à rien\" Pour ceux dans ce cas donc, si vous n\'avez pas essayé, tenter de trouver un club plus petit, avec une moindre influence (généralement, aux alentours de grandes villes, on en trouve facilement).

Bien souvent, on y trouve un climat plus sympathique, voire vraiment familial, où chacun peut évoluer à son rythme, sans être laissé de côté vu que tous y viennent par plaisir et passion de cette pratique, dans un esprit d\'entraide. J\'ai pu apprécier ceci durant plus de sept ans durant mon adolescence au club de karaté que je fréquentais, et aujourd\'hui dans celui de Budo où je vais (enfin, moins régulièrement actuellement pour cause de blessure ) . En bref, si vous êtes motivés à pratiquer un art martial, l\'essentiel au départ est de trouver le club qui vous convient .

Edit: un dernier aparté sur les risques concernant la croissance. Si vous êtes bien encadrés et que vous évoluez dans un bon environnement où on ne vous fait pas faire n\'importe quoi, il n\'y a normalement pas de risque sur ce plan, au contraire. Après, c\'est sûr que ceux qui abusent au point de passer trop de temps et de façon trop fréquente à pratiquer au point de repousser leurs limites physiques en auront, mais là encore, en étant bien conseillés, on vous dira normalement de vous arrêter avant de courir vraiment un risque. Pour ça d\'ailleurs que j\'ai tendance à déconseiller les pratiques à domicile, sans \"professionnel\" réel pour vous suivre. C\'est comme jouer au petit chimiste, gare aux bobos .


Message édité le 22-06-11 à 13:01 par Kort

\"Geekisme\" et Sport.

22 juin 2011 à 13:33 Disparu  
C\'est sûr qu\'il faut pas développer la passion de tirer sur autrui à force de jouer aux FPS >.> Mais bon cela dit les clubs de tir ça existe pour ceux qui aime faire \"PAN !\"

Quoi qu\'il en soit... Je suis content d\'apprendre que toi aussi tu es un guerrier, Kort^^ On sfait un pti combat amical ? :p

\"Geekisme\" et Sport.

22 juin 2011 à 13:45 Kort  
Désolé, je ne suis pas Luffy, je vais avoir du mal à porter mes coups jusque dans le Val d\'Oise .
Enfin, sinon, si l\'occasion s\'en présente, pourquoi pas . Cela dit, j\'ai peut-être loupé un épisode, mais que pratiques-tu de ton côté? ^^

\"Geekisme\" et Sport.

22 juin 2011 à 14:25 Disparu  
Boxe Thaï, Kort et, comme tout bon combattant j\'ai développé certains mouvements et enchaînements propre à moi-même, mon style quoi.

Sinon, je vous signal qu\'il y a un autre sujet juste en dessous de celui-ci, sans doute moins \"philosophique\" certes mais ce sujet est justement là pour que tous les geeks sportifs puissent dire quels sports ils pratiquent >.>

\"Geekisme\" et Sport.

22 juin 2011 à 20:46 blacksabbath  
j\'avouerai que moi j\'ai été très tôt attiré par les arts martiaux parce que très tôt dans la culture manga et japonaise (je me rapelle de X-or et de ses combats)


la philosophie qui en suit est très bien expliquée dans ceux-ci comme il a été dit plus haut mais malheureusement l\'accessibilité en europe en est très réduite pour certains comme le judo ou le tae kwon do qui sont devenus surtout des sport de compétition en ayant presque perdu leur philosophie martiale originelle qui sont les règles du Budo.
mais il en reste comme l’aïkido que je pratique depuis un an et où je suis tranquille parce qu’il n\'y a pas de compétition. juste des passages de grades et là encore il n\'y a pas de pression (sauf peut être pour ceux qui passent les dan lol) donc on se focalise sur la perfection des techniques et l\'harmonisation de son corps et de ses mouvements sans oublier l\'aspect \"martial\" défensif.



je finirais par dire que avec naruto, shinobi,ninja assasin, je me suis beaucoup interessé au ninjustsu (taijutsu et au genjutsu) et je compte m\'inscrire en club l\'année prochaine parceque il semble pour moi etre le sport le plus complet car il allie les techniqueq aux armes, le pied poing projections(taijutsu), des techniques de grimpe et de chutes style parcour (style yamakasi) et dezs techniques de soins (genjutsu) tout ça c\'est parfait pour moi merci les mangas lol

\"Geekisme\" et Sport.

02 août 2011 à 13:14 Disparu  
Bien qu\'amateur de mangas, je ne pense pas qu\'il y ait, en ce qui me concerne, un lien de cause à effet à la pratique d\'un art martial, pour la simple raison que je ne suis pas fan des manga \"arts martiaux\". Je préfère plutôt les Hellsing et autres oeuvres mettant en scènes des créatures aux canines très développées.

Auparavant, j\'étais pratiquant de taekwondo. Ça m\'a assoupli, ça m\'a rendu plus endurant... Malheureusement, le club parmi lequel je pratiquais mettait dès les débuts l\'accent sur la compétition et le professeur de mes professeurs (qui voulait qu\'on l\'appelle \"le Maître\") avait un ego pour le moins développé.

Et puis bon, l\'aspect quasi-militaire de mon ancienne école a fini par m\'effrayer. Cela sans compter que les compétitions ont fini par m\'écœurer, tellement je trouve notre société compétitive, au point de ne plus ressentir le besoin aujourd\'hui de me battre contre quiconque pour un morceau de metal plaqué or/argent/bronze.

Depuis quelques années, je pratique l\'aikido dans une petite école, bien à l\'abri de tout rêve de compétition, de gloire et de reconnaissance ^^
Ce que j\'ai perdu en rapidité et en souplesse, je l\'ai gagné en fluidité.
Le travail est principalement technique et je m\'efforce à conserver une gestuelle la plus harmonieuse possible.


Message édité le 02-08-11 à 13:15 par barrelroll