Accueil Forum -> Hobbies -> Mangas  >>  Les Clichés des mangas
14 messages
Accueil Forum -> Hobbies -> Mangas  >>  Les Clichés des mangas
14 messages

Les Clichés des mangas

02 février 2011 à 18:57 Asmadi D. Deos  
Voici une TRES longue liste de clichés venant des mangas.
Perso je l'ai trouvé plutôt vrai !

http://www.kisai.info/fansub/mangas.html

Les Clichés des mangas

03 février 2011 à 14:56 Belatucadrus  
Le cliché vient pas du manga mais du lecteur...

"Le héros parait stupide (Loi de Luffy)" -> Si ça s'applique à Luffy, ça s'applique pas forcément aux autres. J'prends un exemple au hasard, Clain de Fractale est un garçon tout a fait normal, Okazaki de Clannad, il agit parfois en connard, mais c'est un type tout a fait sérieux. Otanashi d'Angel Beats c'est un mec avec plein de bonne conscience.

"L'envergure de l'épée du personnage principal est proportionelle à la noirceur du passé de ce dernier." -> J'ai rarement lu de mangas où le personnage était armée d'une épée, mais dans Enfer et paradis dont l'animé tourne autour du chokoto reiki et d'Aya Natsume, le passé de celle-ci n'a rien de sombre.

"Le héros a toujours la classe et porte des vêtements qui feraient pâlir de jalousie les grands couturiers les plus fofolles." -> Perso j'aimerais pas m'habiller comme Sangoku. Otanashi non plus il a pas de style à bien regarder. Et bon tous les mangas où le héros est un écolier et donc, est en uniforme, ça n'a rien de classe et stylé.

"Dans un bonne anime/manga le/la/les heros sont tous lycéen(e)/étudiant(e) de 15 à 17 ans, jamais des adultes, ce qui est effarant vu les missions qui le leur sont destinées et qui vont du sauvetage du monde à la destruction d'une espèce."->

[Berserk ON]
CLANNAD AFTER STORY CA ROX DU POULET ET EN PLUS IL EST PAS ECOLIER IL A UNE FEMME ET IL EST ELECTRICIEN OKER

En plus ce cliché ne s'applique qu'aux shounens. Dans un shôjo il est très rarement question de sauver le monde, et les personnages sont laaaaargement plus adultes. Et pas question de dire que les Shôjos sont pas des "bons" mangas
[Berserk OFF]

"Peu importe les blessures, les os cassés, les ligaments déchirés et autres traumatismes subits par un combattant, il lui suffit souvent d'un bon repas pour faire redémarrer la mécanique." -> C'est pas un cliché ça, c'est Naruto. Dans tous les autres mangas, ils finissent à l'hôpital. Dans Air Gear par exemple, *SPOILERSPOILERSPOILER* du coup il a pas bougé de l'hopital pour un moment, raf de la bouffe ET AIR GEAR C'EST UN BON MANGA OKER


"Tout héros/héroïne de manga a derriere ses yeux 20L d'eau (pour les larmes), 35L de sang super-coagulant et une constitution lui permettant par exemple de quand même se lever avec ses jambes complètement HS." -> Exclusif aux shounens, et encore pas tous, à croire que ses clichés ne se basent que sur Naruto et One Piece. Dans les shounens comme Angel Beats ou Tenjou Tenge (Même si c'est un Seinen), L'auteur respcte le principe de quantité.


"Un héros d'anime/manga ne boira pas, ne fumera jamais et fera du sport. Exception à cette règle : la bande à Sanzô dans Gensomaden Saiyuki." -> GTO.


"Le perso principal quand il est masculin est toujours un peu pervers (ou baucoup selon les circonstances), ce qui entraine des situations génantes qui se finissent géneralement avec un marteau de 10 tonnes sur la tête, dans le meilleur des cas." Otanashi ? Pervers ? Okazaki ? Pervers ? RYUUJI ? PERVERS ?


"Moins le héros est pervers et plus il est naïf, plus il lui arrive de trucs chauds." -> Comme je l'ai dit plus haut, Okazaki est un homme pleine de bonne conscience. Il est simplement enfoiré sur les bords quand il fait ses mauvaises farces, mais il n'a rien de naïf ni de pervers.

"Un héros ayant perdu la memoire va forcément rencontrer le grand mechant pendant son aventure et se souvenir qu'il a tué toute sa famille, commence alors la recherche du grand méchant." -> Décidément, ce sera Otanashi qui démontera le plus de clichés... Otanashi a perdu la mémoire, mais personne n'a tué sa famille, il est mort dans un accident, et arrivé dans l'autre monde, il a perdu la mémoire. Il la retrouvera plus tard, mais n'éprouvera aucune quelconque rancune envers qui que ce soit.

"Le personnage principal, qu'il soit jeune ou agé, aura toujours un senpai qui lui aprendra tout, et a la fin le héros dépassera le senpai." GTO. Clannad. Toradora.

"Age du héros = 75% de l'âge que l'on pourrai lui donner visuellement parlant (pour tout héros supposé « visuellement » entre 20 et 40 ans)." Dans Lucky star, c'est l'inverse : Kotomi a l'air d'avoir 12 ans, pourtant elle est en fac'. Pareil dans Bala to test to Shoukanjou

"Quand le personnage principal a encore de la famille (ce qui est rare, faut le dire) il fait tout pour leur mentir et ne pas les inquiéter... Alors qu'en réalité sa famille connait déjà tout des phénomènes étranges qui l'entourent et qui l'attendent !" Okazaki a un père, et son père en a rien a foutre d'où il va. Mai si on est dans l'esprit shounen où le héros part à l'aventure, Dans Strike Witches, Miyafuji dit bien à ses parents "BaïBaï jvais a l'armée combattre des aliens mdr je reviendrai... ou pas lol". Et le fait n'est pas que c'est rare que les parents du héros soient vivants, mais plutôt rare qu'on connaisse l'identité des parents en question, morts ou vif.

"Au-delà de l'âge de 15 ans, les années passent en années de chien (on multiplie par 7).
Ainsi, un héros de 15 ans sera naïf et sans expérience tandis qu'un héros de 17-18 ans aura la maturité d'un vieux sage chinois de 119-126 ans..." Baka to test to shoukanjuu. Le heros a 18 ans, et c'est un débile mental.

"Un héros ou une héroïne ne pourra montrer sa vrai puissance que si un ou une de ses amis est en danger, il sera d'autant plus fort si cet ami est du sexe opposé !" Exclusif aux shounens. Et en plus, c'est con pour les mangas comme Air Gear, où la force d'Ikki est surtout proportionnelle à son esprit de compétition.

"Si le héros d'une serie doit se transformer (ex : bioman, ou magical girl) il sera pendant tout le temps de la transformation invulnerable, ou alors son ennemis sera trop con pour l'attaquer pendant sa phase de transformation, de plus, plus la transformation est longue, plus le combat qui s'en suit sera cours !" -> Dans certains mangas, le héros a l'intelligence de se transformer AVANT le combat. (Ex : Strike W.)

"Tout héros, aussi bouffon et baaakaaa qu'il soit, dès qu'il est en mode « è_é », dispose d'une puissance extraordinaire." -> Pourtant, dans le peu de shonen que je regarde, j'ai toujours vu le héros se faire démonter même quand il est en mode "è_é" (Surtout Naruto, il a beau être le plus sérieux du monde, il se fait mettre à terre plus d'une fois avant de terasser son ennemi. Mais j'pensais plutôt à Tenjou Tenge et Soichiro)

"Le héros, comme pour répondre à une frustration nationale, n'est jamais riche, mais il a toujours un ami/connaissance qui l'est." Pourtant plus haut t'avais dit que le héros avait des vêtements trop la classe qui déchire c'te ouf, il les a achetés comment ? Sinon c'est con aussi pour Lelouch qui est issu d'une famille aisée, et Serunia de LvsB qui est carrément une aristocrate

"Toute pensée importante, vitale et cruciale est prononcée à vive voix, ce qui permet bien sûr aux méchants d'en apprendre plus sur les plans du héros." Et pour les méchants non-humains qui comprennent pas le japonais ?


"Quand un heros se retrouve devant un ennemi vraiment puissant pour la premiere fois, il invente une attaque sans jamais s'etre entrainé dessus et la maitrise parfaitement" -> Quand un heros se retrouve devant un ennemi vraiment puissant pour la première fois, il se fait péter la gueule. Ce cliché est exclusif a Naruto, sinon dans Air Gear, Angel Beats et tous les autres shounens que j'ai vus, soit le héros s'est entrainé en secret, soit il se fait simplement démonter.

"Aucun personnage de manga n'a 18 ans, jamais, ni le héros ni aucun autre personnage, ni même un personnage secondaire : avoir 18 ans ça n'existe pas.
Ou alors, c'est un vieillard." -> Okazaki a 18 ans, Ryuuji a 18 ans, Nagisa a 18ans, Les witches ont toutes l'âge d'aller à l'armée soit 18 ans, Minori a 18ans, Tomoyo a 18ans. Bon j'arrête.


"Lorsque un combat éclate entre un super méchant et le héros, les compagnons du héros n'arrivent pas a voir les coups accompagné d'une phrase du style « OUAA c'est tellement rapide que je n'arrive pas a suivre leurs mouvements »" -> A part dans DBZ et ptetre dans Naruto, j'ai jamais vu ça, etant donné que dans 79% des cas, les compagnons sont surtout en train de se battre aux côtés du héros


"Le jeune héros vit chez sa mère alcoolique, irresponsable et feignasse. Il fait toutes les taches ménagères et il aime ça. Les services sociaux sont trop occupés à organiser des concours de bilboquet. Ex : Haré + Guu" -> C'est pas un cliché, ça.


"Il faut toujours un grand méchant absolu qui controle tout les petits méchants que le héros va rencontrer..." -> Ca c'est pas un cliché mais plutôt une question de logique. Dans les mangas où le méchant veut conquérir le monde, je pense pas qu'il va pouvoir faire ça tout seul. Il lui faut donc une armée pour parvenir à ses fins. Dans le cas où le méchant cherche simplement à nuire à un ou plusieurs personnages, il est seul. Par exemple, au début, dans Angel Beats, le seul et unique ennemi est Tenshi, puis, le second ennemi fut Naoi, et enfin le dernier fut un garçon sans nom.


"Un personnage bien dessiné ayant l'air fort et dont les cheveux sont longs et blancs, a forcément un rôle a jouer très important dans l'histoire. Il se retrouvera souvent dans le camp des méchants. La puissance dudit personnage est proportionnelle à la longueur de ses cheveux." Allen de D-Gray man a les cheveux blancs et courts. Ca veut dire que Allen est un méchant ET EN PLUS il est faible ?

"Tout personnage qui combat le héros et qui n'est pas trop mal dessiné finit à ses cotés." -> Dans Tenjou Tenge , Soichiro se bat contre les executeurs, seulement a aucun instant ils se sont ralliés à lui.

"Quoiqu'il arrive, après avoir asséné sa technique secrète, ou n'importe quel coup mortel ayant un nom propre, le personnage en question explique toujours comment marche sa technique afin de prouver qu'elle est bien imparable avant de porter le coup de grâce. Bien sûr dans 90% des cas, la technique se fait parer juste après." -> Ca c'est du Naruto... Dans Strike W. , Miyafuji elle fait REPPUZAN le coeur coupé en deux et c'est fini. Pareil dans DBZ, bien que l'incantation soit longue (Kamehameha, Genkidama, double Kamehameha) lorsqu'elle touche sa cible, le coup est fatal.

"Les personnages utilisant des mots de la langue de Moliere sont forcement riches et méchants.
Exception : Le Chevalier D'Eon, où les personnages supposés utiliser la langue de molière sont pour la plupart misérables." -> Nayant vu cela dans aucun manga, j'peux pas considérer ça comme un cliché.

"Bien travailler son rire, bien caverneux ou bien hystérique mais il faut qu'il soit désagréable.
Et souvent rire de la nulité du héros ou de sa propre superbe ainsi que pour terminer tout ces monologues que tu ne manquera pas de faire.
On ne va pas voir le gentil avant que le sous-fifre 412 se soit fait trucider." -> Tenshi est mignonne, elle est toute seule et durant toute sa periode "méchante", elle disait rien d'autre que le nom de ses techniques.

"Un méchant, ça veut devenir Dieu ou détruire l'univers.
Sinon, c'est un futur repenti." -> Comme j'ai dit plus haut, il existe des méchants qui ont pour motivation de nuire à une ou plusieurs personnes. Comme Mtsuomi de Tenjou Tenge, son regne ne se limite que dans le lycée qu'il dirige, et encore.

"Un méchant n'est réellement méchant qu'en haut de son lampadaire (ou sapin, ou n'importe quoi d'autre de haut et étroit).
Sans quoi, c'est un sous-fifre." -> ........ Hein ?

"Quel que soit le sujet de l'animé, viendra toujours le moment où un des personnages féminins verra ses sous-vêtements dévoilés, volontairement ou non. Ceci entrainera soit une rougeur des joues, un saignement de nez hyper abondant de la part du mâle (ou de la femelle, ça arrive) soit une violente réponse physique envers le personnage masculin qui les aura entrevus." -> Dans les ecchis, les culottes des personnages féminins sont dévoilés toutes les deux secondes, les mâles en ont rien à foutre.

"L'amitié fait tout (un gars tout seul c'est un nul, deux gars ensemble c'est une dream team... bien que tout seuls ils soient nuls)" -> Au tout début, Lelouch tue Clovis sans l'aide de personne. ET dans Strike W. Miyafuji démolit un Neuroi sans Yakamoto

"Les personnages que vous ne voulez ni pensez voir mourir mourront dans d'affreuses circonstances." Totalement subjectif, si j'voulais qu'il crève ça s'applique pas. De même si c'était un personnage qui m'était indifférent. Généralement un personnage commun qu'on veut tous pas voir mourir c'est le héros.


"Quelque soit l'anime, quelque soit sont genre, vous aurez toujours une mascotte tout bonnement kawaaiiiii destinée aux ménagères. Si ladite mascotte a un quelconque rôle dans l'histoire, plus cette histoire est sérieuse, et plus on la verra."
-> Il n'y a pas de mascotte dans Strike W., pas dans LvsB non plus, dans Baka to test non plus, dans Fractale non plus, dans Toradora, j'pense pas qu'on puisse qualifier Inko de "Kawaiiiiii"


"Dans un anime/manga, on a toujours :
L'américain qui est un grand gaillard noir ou blanc aux yeux bleux.
Le français chic avec moustache et verre de vin à la main.
Le russe blond avec un regard de tueur.
La fille gaijin est blonde aux yeux verts et est la digne héritière de Lolo Ferrari.
L'asiatique (donc chinois/coréen/taiwanais), yeux hypra-bridés et des tueurs sanguinaires/maléfique/pédophiles.
De plus, un gaijin est soit américain, soit eurasien. Le reste n'existe pas." -> faux faux faux et FAUX !

"Traditionellement dans un anime/manga dans l'equipe qui accompagne le héros il ya toujours au moins une fille (type bombe sexuelle) avec une grosse poitrine dont l'intelligence est souvent inversement proportionelle a ladite poitrine. En clair, plus elle a de poitrine, moins elle et futfut/utile et donc fortement cruche, naïve et habillée en vêtements moulants. Si l'héroine a des petits seins elle aura toujours une amie/alliée qui a pris sa part." -> Elles sont toutes plates dans Lucky Star


"Très souvent, si la fille est un personnage majeur ou simplement considérée comme belle, elle aura les cheveux bleu-mauve ou rose (le vert est plus rare).
Dans certaines animes, il peut y avoir des variation de teinte (Shakugan no Shana, par exemple avec ses cheveux de feux qui ne prennent cette couleur que quand elle est en combat. Il y a aussi Urd avec ses beaux et longs cheveux blancs malgré une expérience et un âge assez modestes).
Une fille blonde est un personnage important mais secondaire ou une cruche qui n'a qu'un argument pour elle: le physique, ou une « concurrente » qui agace l'héroïne car elle attire les hommes.
Une fille brune est soit un personnage très secondaire, soit un « meuble » (« figurante »), soit une fille pas jolie." -> Selunia est blonde et elle est une des persos principales. Elle attire aucun mec. Tomomi est Brune, c'est une des personnages principales, et elle est vraiment jolie.


Fin je m'arrête là, tous les clichés c'est n'importe quoi... Surtout que ceux-ci ne s'appliquent qu'aux shounens, sans se soucier des shoujos et des seinens. Surtout que ca veut dire qu'un manga est censé respecter ces clichés pour être un manga normal, c'est le genre de cliché que dirait un Narutobleachfan. Y'a des tonnes de mangas à part ça, y'a pas vraiment de clichés, chaque auteur a son style.

Si y'a un seul cliché commun aux mangas et aux animes, tous genres confondus c'est...

CAY JAPONAY

Les Clichés des mangas

03 février 2011 à 16:28 Byakko    
+1 pour Belatucadrus... cliché nawak... >_>

Les Clichés des mangas

03 février 2011 à 17:55 Padboll  
Belatucadrus, il y a forcément une exception à chaque règle, ça sert à rien de nous déballer ta science et ta "grande connaissance" des manga/animes.
Cette liste est inspirée de celle des clichés du RPG que tu peux entre autre retrouver sur FFworld. Et cette liste également fourmille d'exceptions.
C'est juste pour souligner le trait d'une tendance générale aux facilités dans le manga et moi je la trouve assez réussie et marrante, même si effectivement y a pas mal d'exception.
Mais c'est pas la peine de t'énerver et d'essayer de contredire chaque point...

Les Clichés des mangas

03 février 2011 à 18:11 Disparu  
Les clichés c'est quand meme clairement des conneries, c'est grace au cliché que nous passons pour des teubés qui reste cloitrer dans leur chambre a jouer a WoW toute la journée, et qui resterons puceau toute notre vie.

Les Clichés des mangas

03 février 2011 à 18:48 Belatucadrus  
C'est clair u_u

<div class="taille_citation">Citation :</div><div class="citation">Belatucadrus, il y a forcément une exception à chaque règle, ça sert à rien de nous déballer ta science et ta "grande connaissance" des manga/animes.
Cette liste est inspirée de celle des clichés du RPG que tu peux entre autre retrouver sur FFworld. Et cette liste également fourmille d'exceptions.
C'est juste pour souligner le trait d'une tendance générale aux facilités dans le manga et moi je la trouve assez réussie et marrante, même si effectivement y a pas mal d'exception.
Mais c'est pas la peine de t'énerver et d'essayer de contredire chaque point...</div>

J'suis d'accord, mais quand on parle de clichés, on parle de genéralité, et dans le cas présent, c'est pas qu'il y a une exception pour chaque regle mais que c'est une regle pour deux ou trois mangas qui en font une généralité pour tous les autres.

Comme si les mangas/animes = shounen , seulement les shoujos n'adhèrent à aucun de ces clichés, et encore le peu de clichés qu'y a sur les shoujos c'est purement faux (genre dans tous les shoujos y'a au moins un gay/lesbienne)

Là où je veux en arriver c'est que les clichés ici présents sont plus des avis purement subjectifs plutôt que des faits. Par exemple, le cliché total du manga est que y'a au moins un japonais ( )

Les Clichés des mangas

04 février 2011 à 01:53 Ukyo  
Je ne vois pas pourquoi tout le monde se braque, ils sont drôle ces clichés
Et puis on ne peux pas dire que c'est n'importe quoi car pour la plupart je les trouve vrai


a écrit:
Age du héros = 75% de l'&acirc;ge que l'on pourrai lui donner visuellement parlant (pour tout héros supposé &laquo; visuellement &raquo; entre 20 et 40 ans).


Vas me dire qu'à 15 ans tu avais la carrure de Hanamichi Sakuragi

Puis c'est juste pour rire ^^

Les Clichés des mangas

04 février 2011 à 04:48 Disparu  

a écrit:
Les clichés c'est quand meme clairement des conneries, c'est grace au cliché que nous passons pour des teubés qui reste cloitrer dans leur chambre a jouer a WoW toute la journée, et qui resterons puceau toute notre vie.


Et voilà, comme si y'avait que les teubé qui passaient leur journées enfermés dans leur chambre à jouer à wow... j'en ai marre moi .... ouainnnnn

Les Clichés des mangas

04 février 2011 à 09:55 PtitKuro    

a écrit:
"L'envergure de l'épée du personnage principal est proportionelle à la noirceur du passé de ce dernier." -> J'ai rarement lu de mangas où le personnage était armée d'une épée, mais dans Enfer et paradis dont l'animé tourne autour du chokoto reiki et d'Aya Natsume, le passé de celle-ci n'a rien de sombre.

C'est normal, car ce n'est pas le katana de natsume mais celui de son frère qu'elle utilise. Donc l'hypothèse tiens très bien la route.

Les Clichés des mangas

04 février 2011 à 20:48 Belatucadrus  
Ouais mais le cliché fait référence au personnage principale.

Et si on parle bien du rapport épée / passé du propriétaire , il y a énormément de personnages avec un passé monstrueux qui se battent avec... une dague

Fin c'est drôle c'est vrai, mais ce qui m'a horripilé c'est plus le principe de convention, on dirait qu'ils sont certains qu'on bon manga c'est réalisé comme ça, or c'est faux.

Donc du coup pour moi la liste a perdu de sa valeur, c'est dommage

Les Clichés des mangas

04 février 2011 à 23:35 Evilink  
*se lève et lance au et fort un ...* OBJECTION !

a écrit:
Par exemple, le cliché total du manga est que y'a au moins un japonais

il me semble ,mais je peux me tromper, que dans Candy y a pas de japonais

a écrit:
Pareil dans DBZ, bien que l'incantation soit longue (Kamehameha, Genkidama, double Kamehameha) lorsqu'elle touche sa cible, le coup est fatal.

fake sur certain ennemies le kaméhaméha il a l'effet d'un prout super concentré qui est juste fatal pour les habits :p

a écrit:
"Quand un heros se retrouve devant un ennemi vraiment puissant pour la premiere fois, il invente une attaque sans jamais s'etre entrainé dessus et la maitrise parfaitement" -> Quand un heros se retrouve devant un ennemi vraiment puissant pour la première fois, il se fait péter la gueule. Ce cliché est exclusif a Naruto

heu non dans Naruto y a pas vraiment de personnages qui invente des techniques en pleins combat , d'accord parfois ils tentent des techniques qu'ils ne ma&icirc;trisent pas encore bien mais c'est tout

a écrit:
"Peu importe les blessures, les os cassés, les ligaments déchirés et autres traumatismes subits par un combattant, il lui suffit souvent d'un bon repas pour faire redémarrer la mécanique." -> C'est pas un cliché ça, c'est Naruto.

Et c'est la que je me dis que tu dois pas regarder Naruto et ressortir des clichés déjà entendu ... non les bols de ramens ne régénère pas les blessures , on les voit souvent a l'hôpital et en plus il y a des ninjas soigneurs hein ... donc c'est bien beau de critiquer les clichés sur les mangas mais pas besoin de faire de faux clichés sur Naruto ...
voila je me tais pour l'instant ...

Les Clichés des mangas

05 février 2011 à 00:53 Ukyo  
Dans Naruto au départ je trouvais le truc bien foutu parce-qu'il montrait un peu les revers de leur entra&icirc;nements intensifs (quand ils vomissent leur bol de bouffe et en redemande à l'époque Zabuza XD)

ou le résultat des combats menés (Gaara vs Rock Lee T_T)

Puis après..... en fait j'en ai même pas envie d'en parler XD

Sinon chaque cliché cité a effectivement 1 contre-exemple (sinon on appellerai ça une réalité)

Les Clichés des mangas

09 février 2011 à 07:08 ShinJ  
Il n'y a effectivement pas de clichés dans le manga, ou plutôt le mot cliché est très mal choisi.
Par contre il y a des codes. Et parmis eux, deux très important, le code de genre, et le code sémiologique.
C'est le code de genre qui explique par exemple que tout les shonen sont construit sur une même base, a savoir que le synopsis comporte un héro qui a quelque chose de plus ou de moins que les autres qui le rend différent, et c'est cette différence qui l'amènera à devoir sans cesse se dépasser. Il se bat toujours par pur altruismes (pour ceux qu'il aime), il est entouré d'une bande d'amis, et les filles y sont minoritaire (1 pour 4 à 5 garçons en général).
Le code sémiologique se sont les règles graphiques qui régissent les émotions par raccourcis visuel.
La goute = le tracas
La veine à la tempe = l'énervement
etc...

Bien sur il y a des exceptions, inutile de les citer, on les connais, comme les CLAMP par exemple, mais dans une très grande majorité des cas cela fonctionne toujours aussi.

Par contre sorti de se contexte précis et stricte qui régis grandement le travail des managaka, on ne peut vraiment pas dire qu'il y ais des clichés.

Les Clichés des mangas

10 février 2011 à 19:37 Belatucadrus  
J'adhère au code sémiologique, mais toujours pas au code de genre. Y'a tellement de shounens qui respectent pas ce code :&deg;