Accueil Forum -> Hobbies -> BD  >>  La caste des Meta-barons
4 messages

La caste des Meta-barons

24 janvier 2016 à 21:50 Raphy du 24    
Vous aimez la science-fiction ? Les tragédies et les amours interdits ? Les histoires pleines de larmes et de sang ? Et comme moi vous pensez que le bonheur est une aspirine pour les médiocres et que le carburant qui donne tous leur pouvoirs aux super héros c'est cette énergie démentielle que l'on appelle souffrance ? Alors ne cherchez pas plus loin car La caste des Metabarons est le chef d'oeuvre tout indiqué servi avec un graphisme hors-pair. En gros voici l'histoire. Il s'agit de 2 robots au service du plus grand guerrier de l'univers qui s'ennuient en son absence et décident de se raconter les exploits de leur maître actuel et de ses ancêtres. "Très bien lothar je vais te conter les origines de la caste des meta barons". Tout commence avec Othon le titan idealiste et desabusé, son fils Aghnar vampirisé par le fanatisme d'une mère, Tête d'acier le plus puissant d'entre tous et pourtant si faible face à l'amour, Aghora l'hermaphrodite, monstre exclu à jamais du monde des hommes et enfin Sans-nom l'arme ultime et absolue, le dernier Meta-baron. Vous aimez les phrases qui tuent ? Cette bd en regorge. Ex "dans ce monde sans amour la fidelité n'existe pas, il n'y a ni justice ni morale, honneur encore moins, tout le monde trahit, l'argent est le seul dieu, c'est pourquoi je servirais celui qui me paieras le mieux". 
De l'avis de certains seuls les trois premiers tomes valent le coup tandis que la suite est à jeter à la poubelle. Je ne suis pas d'accord car il ne s'agit ni plus ni moins qu'une question de point de vue et de compréhension de l'histoire. Prenons l'exemple le plus flagrant : celui de Tête d'acier. Comment concevoir un personnage sans tête ? Tout simplement parce que Aghnar refuse d'avoir des enfants et par colere detruit la tete de son fils nouveau-né. Sa femme decide alors de maintenir le corps du bébé dans une machine jusqu'à sa taille adulte à l'âge où lui serait gréffé une tête d'acier. Pourquoi pareille utopie mais pourtant réalisable ? Parce qu'il faut sauvegarder la caste à n'importe quel prix quitte à devenir des monstres. Mais qui dis une tête en acier dis aussi insensibilité pareille à celle d'une machine, insensibilité necessaire aux traditions guerrieres Meta-baroniques qui se transmettras à son successeur et ainsi de suite.
Comme le dis si bien son scenariste "j'ai voulu faire l'histoire des Metabarons pour savoir qui et quelles histoires ont crées le plus puissant guerrier de la galaxie, qui est au fond cet homme sans coeur ? Et qui découvrira qu'il a un coeur ?
Voila en gros l'histoire de la caste des meta-barons mais "chut" je ne vais pas tout vous raconter quand meme car croyez moi les rebondissements dans cette grande histoire sont surprenants.

La caste des Meta-barons

24 janvier 2016 à 21:59 Fumble  
si tu aimes cet univers, as-tu lu le reste des histoires dans le même monde? L'incal, Avant l'incal, les Techno-pères... Mégalex pas sûr que ce soit le même univers, mais définitivement les mêmes auteurs (ou des auteurs)

Au passage c'est complètement différent mais si tu aimes la SF jette-toi sur Universal War 1 et 2, c'est une tuerie

La caste des Meta-barons

24 janvier 2016 à 22:37 Raphy du 24    
Techno peres, megalex, castaka, les armes du meta baron, et meta baron la suite avec valentin secher et jerry frissen. avant pendant et apres l'incal non helas. Universal war hein ? ok je jetterais un oeil.

La caste des Meta-barons

26 janvier 2016 à 21:47 Fumble  
Universal War c'est complètement différent des Méta Barons, autant te prévenir à l'avance, c'est vraiment pas le même genre de science fiction.

Pour résumer, disons que dans un lointain futur où le système solaire est colonisé, une entreprise au pouvoir politique énorme a fait un truc mystérieux autour d'Uranus et une gigantesque boule noire entoure la planète et une grosse partie de l'espace autour. Impossible de savoir ce qui se passe à l'intérieur ou ce qui en est la cause.
Un groupe de militaire au passé douteux et aux personnalités bien différentes finit par arriver à entrer, ce qui a des conséquences totalement inattendues...

En gros attends toi à manger des voyages dans le temps, des paradoxes temporels et autres joyeusetés qui se mélangent avec les caractères tordus du groupe. J'en dis pas trop non plus mais j'ai adoré la série, les dessins sont très poussés et l'histoire est vraiment chiadée, le scénariste sait où il va et il sait comment nous perdre en route.