Accueil Forum -> Games -> Jeux de rôle  >>  Les règles d\'or du JDR
13 messages
Accueil Forum -> Games -> Jeux de rôle  >>  Les règles d\'or du JDR
13 messages

Les règles d\'or du JDR

10 septembre 2011 à 15:28 Disparu  


J'ai découvert le jeu de rôle quand j'étais un jeune collégien paumé se réfugiant dans son monde. Il faut ajouter que vivre dans l’Aisne et partager sa classe avec des gamins à la mentalité médiocre fut des moments bien lourds.

Bref ! C'est avec une bande de pote que j'ai plongé dans l'univers du Jeu de Rôle avec ADD édition 2 avec les illustrations de Clyde Cadwell (Nostalgie, nostalgie)

Par la suite, nos chemins se sont séparés et c'est bien des années plus tard que j'ai décidé de masteriser. Notamment quand j'étais étudiant à Lille. C'est là que j'ai fait mes premières armes en tant que meujeu et ce fut un carnage !
1 an plus tard je reprenais le flambeau et je réalise plusieurs parties avant de découvrir mon style.

Aujourd'hui, j'ai pas mal d’expériences pour vous donner des petits conseils en toute modestie.

Tout d'abord, la recherche de joueur et la préparation.

Mais qu'est-ce que le jeu de rôle ?

Jeu : C'est un passe temps dans lequel on s'amuse sans contrainte ! C'est important ça ^^

Rôle: On se met à la place du personnage que l'on joue de façon théâtrale.

Ainsi, si vous souhaitez avoir une bonne table qui répond à vos attentes (Soit une table role play ou PMT )

PMT -> Porte Monstre Trésor (Scénario basique pour débutant qui veut découvrir les règles et aussi pour les aficionados de ce genre.

Il faut faire le trie parmi vos amis et ne pas tous les inviter pour juste leur faire plaisir, mais pas forcément pour votre propre plaisir personnel.

Un bon moyen c'est de se limiter à quatre joueurs, c'est l'idéal !

Usez du bouche à oreille et les annonces (dans les magasins spécialisés, Internet) pour rechercher, sélectionner des joueurs potentiels.

Ensuite, vous avez une partie important pour que vos futures parties soient vraiment excellentes et qu'elles puissent durer longtemps.

C'est la préparation de vos futurs joueurs.

Vous expliquez vos attentes et eux ce qu'ils recherchent. C'est vraiment la phase la plus important.

Parmi les joueurs que vous devez éviter:

->Ceux qui veulent absolument faire l'inverse du reste du groupe. Un méchant dans un groupe essentiellement constitué de gentils, ça ne le fait pas.

->Un grosbil couplé d'une diva (celui qui veut que les projecteurs soient toujours dirigés sur lui)

->L'amybe, celui qui n'a aucun role play.

Les deux grandes règles du Meujeu ^^

1) Ne jamais frustrer vos joueurs.

Par exemple: Un meujeu qui vos dit que vous personnages vont souffrir, n'auront aucune chance de briller et mouront de manière effrayante alors qu'il masterise à Anima, Pathfinder, L5R. Alors là, il y a un problème. beaucoup de jeux sont créés pour donner de l'épique et pour les personnages puissent briller. Le meujeu s'est trompé et donc, proposez lui de masteriser Ravenloft ou bien l'appel de Cthulhu.

2) Donner l'illusion que les joueurs soient libres.

Quand on suit un synopsis, à chaque fois, les joueurs voudront faire le contraire de ce que le scénario indiquait. Vous devez toujours faire de la place à l'improvisation. C'est plutôt agréable, mais ça vient avec le temps.

Le style de narration.

Le jeu de rôle (peut importe le type de jeu) peut se joueur de 3 manières

1) Le scénario sur les rails.

Il faut aller du point A au point B sans s'écarter du chemin. Il faut que les joueurs soient au courant et qu'ils acceptent ce style en toute bonne foi. Idéal pour les meujeux et joueurs débutants !

2) Le scénario Bac à sable

Il n'a pas de synopsis, c'est le meujeu qui créait l'histoire et donc il doit improviser. Il faut avoir une sacrée expérience, des fiches de monstres déjà utilisées et une connaissances importantes des règles et des scenarii déjà fait.

3) Le scénario train de plage ^^

Vous avez un scénario classique, et vous pouvez rajouter énormément de mini quêtes, de quêtes personnelles et de role play pour rendre les personnages des joueurs de plus en plus intéressants. Ce que j'appelle la phase de création des personnages au niveau BG et role play.

Comment se passe la préparation avant une partie ?

La création du personnage

Le joueur choisit parmi les archétypes ou les classes qui sont proposées dans le bouquin du joueur. Il construit son personnage avec le meujeu, et ils décident ensemble d'un type de build.

Ensuite, il met en place le BG (le Back Ground). Les origines du personnage. Il peut tenir sur deux lignes ou bien sur 15 pages, ça dépend de l'inspiration du joueur.
Ensuite, il explique au meujeu comment il compte le faire jouer.

Ce qui est toujours intéressant dans une partie, c'est que le caractère profond du joueur est retransmis dans le personnage. Comme si une partie de l'âme du joueur apparaissait dans le perso.

Voilà, j'aurai encore pas mal de chose à écrire par rapport à ce que j'ai pu voir. Notamment l'importance de la musique et encore pas mal d'autres éléments. Mais j'en parlerai plus tard ^^.

Les règles d\'or du JDR

10 septembre 2011 à 21:56 Disparu  

a écrit:
Jeu : C\'est un passe temps dans lequel on s\'amuse sans contrainte ! C\'est important ça ^^


Et \"sans contraintes\" pour toi, c\'est quoi ? =)

Les règles d\'or du JDR

10 septembre 2011 à 22:13 Disparu  

Noodle a écrit:
Et \"sans contraintes\" pour toi, c\'est quoi ? =)


En tout cas pour commencer, mieux vaut ne pas avoir de contraintes de temps ;)

(/me se rappelle de parties débutant à 16h et finissant le lendemain matin à 07h... haaah)


Message édité le 10-09-11 à 22:14 par Clan

Les règles d\'or du JDR

10 septembre 2011 à 22:25 Disparu  
Oui, non mais ça d\'accord ^^ Mais c\'était pas le sens de ma question :P
(je suis rôliste aussi ;))

Les règles d\'or du JDR

10 septembre 2011 à 23:33 Disparu  

Angelofsilence a écrit:
Le joueur choisit parmi les archétypes ou les classes qui sont proposées dans le bouquin du joueur. Il construit son personnage avec le meujeu, et ils décident ensemble d\'un type de build.

Ensuite, il met en place le BG (le Back Ground). Les origines du personnage. Il peut tenir sur deux lignes ou bien sur 15 pages, ça dépend de l\'inspiration du joueur.
Ensuite, il explique au meujeu comment il compte le faire jouer.


Tous les jeux ne proposent pas d\'archétypes et de classes ceci dit, voire le contraire. D\'autant que la construction du personnage ne se fait pas toujours dans ce sens, selon, encore, le jeu.

Certains jeux vont à l\'inverse : on construit le background (en un seul mot m\'sieur ^^) puis on construit le personnage techniquement. D\'autres, même, comme Heroquest (pas le vieux jeu de plateau mais le JDR à tendance freeform) se base directement sur ce background pour créer de toutes pièces les capacités du personnage.

Le background n\'est, en plus de ça, pas toujours l\'unique fait du joueur. Pour une campagne précise un MJ peut avoir besoin de certaines données particulières dans l\'historique du personnage. De même, certains jeux posent la création du groupe comme un prérequis à la création du personnage : on joue avec d\'autres personnes, pas seul dans son coin et il ne s\'agit que rarement de créer un solitaire qui joue tout seul dans son coin. Il ne faut pas oublier l\'aspect très hautement collaboratif du jeu : on ne se trouve pas dans un jeu vidéo où chacun fait son truc et parfois joue ensemble le temps d\'une quête, on est dans une histoire... et comme toute histoire, il faut une raison pour que des personnages collaborent.

Bref, il y a une infinité de jeux et une infinités de manière de faire (et certains joueurs se font un devoir de ne pas faire transpirer leur personnalité profonde dans leur personnage).


Angelofsilence a écrit:
L\'amybe, celui qui n\'a aucun role play
Aurais-tu lu le Guide du Maître de Pathfinder ? Parce que l\'Amibe c\'est surtout un joueur qui ne prend, avant tout, pas d\'initiative. Il n\'est pas méchant et, fondamentalement il peut être encouragé à participer.

Les joueurs timides ou sans initiative, ça se \"soigne\", il faut juste savoir s\'y prendre.


Message édité le 10-09-11 à 23:36 par kobbold

Les règles d\'or du JDR

11 septembre 2011 à 03:35 Disparu  
Merci pour les petites rectifications Kobbold. ^^
Le jeu de rôle est effectivement un jeu où les joueurs sont à plusieurs. On se met d\'accord sur les classes à joueur, les BG en commun sont très intéressants. Et c\'est surtout un jeu en équipe ou la convivialité est de rigueur.

Pour l\'amibe, j\'en ai connu deux, l\'un ne prenait aucune initiative, et il ne voulait pas trop en prendre, il n\'avait aucune motivation en fait, et je me souviens être parti de l\'une de mes parties après quelques heures de jeu. -__-
L\'autre prenait des initiatives, mais il n\'avait aucun role play et faisait beaucoup de digressions.

Pour les contraintes. et bien il ne faut pas que le jeu devienne une priorité dans la vie des gens. Je me met toujours au courant des horaires qui conviendraient le mieux à mes joueurs et je m\'adaptes aux disponibilités des uns et des autres.

Pour les horaires, je fais commencer mes parties vers 13h30 14h00 et je les termine vers minuit.

Le pire que j\'ai pu faire étant 22 heures de jeu. Mais plus jamais XD. Mais j\'ai connu des gens qui ont fait pire O O

Les règles d\'or du JDR

27 novembre 2011 à 18:29 TROLL_  
Le sujet d\'aider les MJs et Pjs débutants est une très bonne idée.

Pour la définition générale du JDR, j\'en avais posté une ICI.

Le plus dur dans le JDR, c\'est lorsqu\'on commence à masteriser, surtout. Sans \"vétéran\", ou club de JDR avec plusieurs MJs, les erreurs sont nombreuses au départ, et ce ne sont pas les quelques explications à l\'intérieur de certains livres qui aident à se faire la main.

Puisqu\'on est dans le topic Règles d\'Or du JDR, il faudrait déblayer tout cela, et donner des repères clairs ON pourrait développer les points suivants :

-Comment choisir son Jeu?
-Comment choisir son premier scénario ?
-Comment bien décrire ?
-Comment improviser ?

D\'autres sujets sont à développer, mais ces quatre-là me paraissent les plus primordiaux, pour un futur MJ motivé qui vient d\'entrer dans une boutique de JDR

Déjà pour répondre à la première, j\'ai envie de dire : on choisit un jeu pour soi, par pour les autres. C\'est dur de dire cela, mais le nombre de MJs qui se sont vus orientés sur un jeu par les futurs joueurs alors que ni le genre ni l\'ambiance ne leur convenait est assez élevé ; et ils ne finissent jamais une campagne, pour peu qu\'ils fassent jouer au moins une fois...
Par contre, on peut en étant motivé par un jeu qui nous emballe, donner l\'envie aux autres de découvrir cet univers si intéressant, se motiver pour écrire, etc. Et ça, c\'est le mieux à faire. Maintenant, si votre style préféré est \"Space Opera\", en même temps vous avez le choix pour adapter le ton sur les potentiels futurs joueurs, la marge de manoeuvre est grande... Moins si votre style favori est plutôt \"les titans\". Mais bon.





Message édité le 27-11-11 à 18:30 par Man in city

Les règles d\'or du JDR

23 décembre 2011 à 16:54 Kenishiro  
Bonjour à tous, donc ben moi, je n\'ai jamais jouer à un jdr ... Et le peu que j\'en ai lu à l\'air pas mal, toutefois, il faut être combien au minimum pour pouvoir jouer ?
Il en existe de toutes sortes, comme sur One Piece, Final fantasy, Zelda voir pokémon(exemple de manga où dériver de jeu vidéo) ? Où alors sont t\'ils tous comme le Donjon de naheulbeug ?

Autre questions, le joueur doit créer un personnages, mais que doit-on dire dedans ? (Cheveux, yeux, taille, poids, caractéres du personnages (une qualitée, un défaut où plus))


Message édité le 23-12-11 à 16:55 par Kenishiro

Les règles d\'or du JDR

16 janvier 2012 à 00:10 Disparu  

kenishiro a écrit:
Bonjour à tous, donc ben moi, je n\'ai jamais jouer à un jdr ... Et le peu que j\'en ai lu à l\'air pas mal, toutefois, il faut être combien au minimum pour pouvoir jouer ? Il en existe de toutes sortes, comme sur One Piece, Final fantasy, Zelda voir pokémon(exemple de manga où dériver de jeu vidéo) ? Où alors sont t\'ils tous comme le Donjon de naheulbeug ? Autre questions, le joueur doit créer un personnages, mais que doit-on dire dedans ? (Cheveux, yeux, taille, poids, caractéres du personnages (une qualitée, un défaut où plus))


Bon alors, les JDR, ça n\'est pas toujours (en fait assez rarement) en corrélation avec des oeuvres externes. Les divers jeux s\'inspirent de diverses sources, mais les jeux \"à licence\" sont plus rares.

Et on trouve finalement assez peu de jeux d\'inspiration manga... Pas de zelda RPG, de One Piece RPG, etc...

Pour autant, le donjon de naheulbeuk n\'est pas du tout représentatif du JDR. C\'est tout au plus une parodie d\'un type d\'univers.

On trouve un peu de tout mais la majorités des inspirations viennent du cinéma ou des romans de SF/Fantasy. On y trouve du cyberpunk, du post apocalyptique à la fallout ou du post appo à la hawkmoon, de la SF en tous genre, beaucoup de médiéval fantastique, de l\'historique fantastique (sur les sagas vikings, l\'âge de la piraterie, la renaissance française, les légendes arthuriennes classiques ou pas, la chine antique, et autres...)... On trouve de tout même si les inspirations manga sont très très très largement sous représentées.

Pour un personnage c\'est... un personnages. Il s\'agit donc de lui donner une description physique mais aussi un caractère, des tics, des réactions types, un passé, des amis, des amours... tout ce qui fait un personnage de fiction quoi.

Et là dessus, on colle des caractéristiques techniques dépendant du système de résolution des actions du jeu auquel on joue.

Les règles d\'or du JDR

16 janvier 2012 à 14:37 Gadel  
y\'a aussi la question du minimum...

le minimum c\'est 2. un MJ et un joueur...

Le maximum c\'est..... bah j\'ai déjà partcipé a du 3 tables de 5 joueurs... ce qui représente la bagattelle de 15 joueurs + 3 MJ... mais disons qu\'un maxium de 4 joueurs est quand meme largement recommandé... (les scénarii multitable... pfiou... c un bordel a gerer.)


______________________________________________________


Dans les joueurs boiteux y\'a aussi les :

- Premier de la classe : \"je connais les règles par coeur mieux que le mj...\"
- Mary Popins : \"j\'ai un sac magique j\'ai toujours ce qu\'il me faut dedans au moment ou j\'en ai besoin. Enfin tout le monde emmene une corde un grapin une boussole, un AK47 avant d\'aller danser en boite de nuit, c\'est la base non ?\"
- Le shadok : Le joueur qui sais faire qu\'une chose, jouer qu\'un seul type de personnage et qui n\'en démord jamais... Au final le shadok vous pompe l\'air.
- Le Groumph : Personnage réel haut en couleur ayant la facheuse tendance a jouer des personnages les plus betes et brutaux possibles, et ce couplé a une tendance à tricher éhontément.


De TOUT les joueurs boiteux... celui qui m\'exaspère le plus... c\'est le premier de la classe...
Car en tant que mj... si j’enfreins les règles... je m\'en tapes ! Si je crée un truc qui n\'existe pas, je m\'en tapes... tant que ça reste cohérent avec l\'univers dans lequel évolue les personnages... RAF de la page 80 du guide de la tribu perdue de mochdananov qui dit qu\'un pet de travers n\'est pas effectué de la même manière selon le vent !


pour les scenario... y\'a une autre forme de scenario...
Si on prends la classification que t\'a mise au dessus...
Et personnellement c\'est \"ma méthode\" pour que les joueurs se sentent \"libre\" tout en donnant une orientation sous-jacente au scénario...

C\'est les scénarios : Train qui déraille en bac a sable mais qui retourne sur ses rails.

Le principe en tant que mj... Vous etes en A... vous voulez aller en B (ou en C ou en D faut etre open un peu)... Vos joueurs vont faire n\'importe quoi inutile de compter sur eux. Le truc.. savoir les ramener dans l\'histoire avec des ptits éléments, un meutre, un indice, un npc etrange... bref tout ce qui peut les réorienter.


Les règles d\'or du JDR

16 janvier 2012 à 21:09 Nergalou  
Perso ont avait pas 36 000 règles:

1) On ne se prends pas la tête et on s\'amuse

2) si on voit qu un joueur s\'attachait de trop à son perso ou a son \"chateau\", on détruisait soit le perso, soit le château ou alors on arrêtait aussi simplement le jeux

Les règles d\'or du JDR

19 janvier 2012 à 00:00 Disparu  
Mon avis à moi :

mieux vaut mettre en place des règles permettant au joueur se se détacher de son PJ ou de dédramatiser la mort du perso plutôt que de réduire l\'investissement du joueur vis à vis de son personnage.

Un joueur investi, c\'est aussi un joueur qui s\'immerge.

Les règles d\'or du JDR

26 juin 2012 à 17:15 Mephala      
Moi ma régle en tant que Mj, c \'est de s\'amuser, c \'est pour ca que je joue en demi impro.

Je connais mon début, les fins possibles et le reste c \'est les joueurs qui le construisent par leur action.

J\'aime même instauré une régle. Un joueur qui me fait rire pendant un scenar reçoit un px ^^