Accueil Forum -> Games -> Jeux de rôle  >>  C'est quoi, le Jeu De Rôles ?
22 messages
Accueil Forum -> Games -> Jeux de rôle  >>  C'est quoi, le Jeu De Rôles ?
22 messages

C'est quoi, le Jeu De Rôles ?

29 juin 2010 à 07:11 crisis-core  
JDR
Jeux de rôles : Présentation.


J’ai vécu mille vies. Je me souviens, oui :
J’ai traversé le désert de Sarlhka des lunes durant, à la recherche de la Cité de Bronze ; j’ai parcouru les ruelles sans nom de Kadytz sur la trace de l’assassin de mon roi.
Avec l’aide de mes compagnons, j’ai bravé les montagnes glacées de Berj où vivent les Grands trolls ; j’ai arraché la Lance d’Onyx de la carcasse pétrifiée du dernier Dragon Blanc. J’ai navigué sur les eaux chaudes de l’Orient pour y marchander les talismans de Jade, et j’ai découvert le chemin menant au domaine des Dieux d’acier....

En d’autres vies, en d’autres lieux, j’ai mis fin au règne du despote Terlan et libéré les planètes-prisons de ses armées ; j’ai erré sur des spaciaux-ports perdus, à la recherche des reliques des Mentors stellaires.
J’ai lancé la rébellion de Taïne VI et apporté la nouvelle Paix galactique à bord de mon fuseur, devenant un renégat envers le Conseil extraterrestre des Diasos et ses patrouilles interspatiales.

J’ai vécu mille vies et j’en vivrais encore, m’aventurant en des lieux mystiques et oubliés, royaumes lointains et cavernes mystérieuses, livrant d’épiques combats, remportant d’âpres négociations, levant le voile sur les complots de rois ou de Dieux, et découvrant de fabuleux trésors...

Je fais du Jeu de Rôles.




Le jeu de rôles est tout d’abord un jeu : un jeu de société, au sens le plus littéral, puisqu’il demande d’être un groupe pour pouvoir y jouer ; cinq ou six joueurs étant l’idéal.
Il consiste à découvrir une histoire qui se déroulera à mesure de la partie : une histoire d’enquêtes, de complots, de découvertes, de récompenses, de luttes, pleine de discussions et de scènes sensationnelles ; en fait, une histoire comme on aime en voir au cinéma, à la télévision, ou en lire en roman, BD et manga.
Tout l’intérêt réside dans le fait que ce sont les joueurs qui seront les personnages principaux de cette histoire.

Comment ?
Un des joueurs fera office de  moyen de « diffusion » de l’histoire, en la racontant lui-même en lieu et place de l’écran de cinéma, du téléviseur, du livre  ou de la console de jeu ou PC habituel ; en connaissant à l’avance tous les tenants et aboutissants de l’aventure, et en tenant aussi le rôle d’arbitre pour les règles du jeu. Il sera le Maître du jeu (ou Conteur).
S’amusera-t-il moins ?
Non, car il va jouer, lui, tous les autres protagonistes de l’histoire : le Grand méchant, la femme fatale, l’espion professionnel, le traitre caché, l’allié inopiné, l’ancien ami retrouvé, l’informateur louche et vénal, etc.

Comment fait-on ?
Le Maître du jeu connait l’histoire à l’avance, en tout cas la trame principale, car l’histoire va se retrouvée rapidement chamboulée par les décisions et actions des joueurs. Le Maître du jeu va leur décrire la situation présente, avec le but final de l’histoire ; cela peut donner :

« -Vous êtes tous réunis, braves parmi les braves, pour traverser les royaumes maintenant en guerre et détruire définitivement la terrible épée magique qui a déclenché tout ces conflits ; de nombreux chevaliers ont perdu la vie à la bataille de Barqhn pour l’arracher des mains du roi maudit qui la portait, et vous devez vous hâter sinon vous ferez face à ses ennemis avides de récupérer la puissante lame… »

Parfois l’histoire peut être cachée, comme dans les séries policières ou les romans d’espionnage, et les rebondissements nombreux. La plupart du temps, les personnages principaux, interprétés par les joueurs, se connaissent, et forment un groupe d’individus uni.
D’autres fois, c’est « le destin » qui les réuni pour le bien de l’aventure, et ils doivent s’entraider pour réussir. Comme dans une histoire connue ; mettons par exemple un classique : Les Trois Mousquetaires ! Mais aussi plus récent, Harry Potter, ou pour le juste milieu, Agence Tout Risques (oui, avec Barracuda).

Les Personnages-Joueurs, une fois le décor planté par le Maître du jeu, vont pouvoir décider de ce qu’ils font ; imaginons une scène de départ du groupe de braves décrits plus haut :

« -vous devez vous dépêcher de prendre la route. Déjà des nouvelles des baronnies voisines vous font savoir que des seigneurs ont entendu parler de la défaite du roi maudit, et arrivent dans votre région avec leurs troupes : La lame ensorcelée ne fait pas peur à ces fous, bien au contraire…
Le long chemin pour parvenir à l’Abîme, ce gigantesque gouffre sans fond dans lequel vous perdrez l’épée à jamais, passe par la côte des pirates gris.
Un chemin plus rapide existe, par les montagnes des orcs, ces créatures vertes et brutales, et les éclaireurs chargés d’y trouver une route praticable ne sont toujours pas revenus…
Par où allez-vous ? »

A partir de là, les Personnages-Joueurs décident de leur route. S’ils veulent même faire deux groupes, pourquoi pas ! Au maître du jeu de leur rappeler qu’entre les possibles pirates et les orcs, ils feraient mieux de rester groupés… Il leur décrira ensuite le voyage, les petites péripéties vécues, le moral des compagnons qui voyagent avec eux, la lente progression de leur périple au travers de régions inconnues…
Lorsque sera venue l’heure pour nos braves de se reposer de la première journée de voyage, le Maître du jeu décrira aux joueurs l’installation de leur campement, l’ambiance générale, les appréhensions des gens qui les accompagnent, l’état de leurs vivres,…
Et leur demandera ce qu’ils comptent faire : par exemple, partir en éclaireur, tendre des collets pour le gibier, organiser un tour de garde durant la nuit ?
A chaque moment où il pourra se passer quelque chose, le Maître du jeu demandera aux Personnages-Joueurs ce qu’ils comptent faire.

Et c’est tout ?
Non, car en route ils pourront être confrontés à des assauts des orcs ou des pirates, devront négocier leur passage sur les terres d’un seigneur méfiant, traverser des régions perdues et sauvages où vivent d’étranges créatures…
Et si durant leurs aventures ils se font dérober la fameuse épée, ils devront la reprendre à leurs voleurs, qu’elle soit perdue au sein d’une cité, revendue par des bandits qui les avaient attaqué durant une nuit à l’auberge ; ou reprise de force en pleine bataille par un duc et son armée qui leur avait laissé la vie sauve, devant maintenant s’infiltrer dans son château silencieusement et déjouer sa garde.
Et enfin s’approcher du terrible gouffre, où la légende dit qu’un dragon vit encore…
Et à chaque fois, ce sont les joueurs par le biais de leurs personnages qui décideront de l’évolution de l’aventure, et bravant les dangers et luttant contre les embûches pour sortir vainqueurs.

Comment on sait si les personnages-joueurs s’en sortent ?
Comme dans n’importe quel jeu, il y a des règles qui permettront de savoir si on « gagne » ou pas, si on réussit à convaincre le seigneur que l’on fait partie d’une simple procession en pèlerinage, si on repère des routes qui évitent les tribus orcs des montagnes ou les ports infestés de pirates, si on ne s’endort pas durant son tour de garde… Pour cela, chaque joueur aura une feuille récapitulative de son personnage, mentionnant sa profession, son ethnie d’origine, ses pouvoirs magiques ou capacité particulières, ses objets à disposition, et surtout ce qu’il sait faire : ses Compétences.
Chacune de ces Compétences sera chiffrée, représentant le niveau du personnage ; plus la valeur sera haute, plus le Personnage-Joueur aura un talent développé dans cette compétence. Il peut s’agir de compétences telles que : orientation en forêt, tir à l’arc, navigation, négociation, jonglage, combat à l’épée, guérison magique, etc.
Dans de nombreux jeux de rôles les Personnages-Joueurs seront un peu plus détaillés ; et leurs désirs, richesses, influence politique, renommée, et autres valeurs y seront aussi chiffrés.

A la création de son personnage, avant la partie proprement dite, le joueur aura déterminé lui-même tout cela ; pour partir sur un pied d’égalité, tous les joueurs disposeront du même nombre de points à répartir dans leurs compétences, et ainsi chacun saura faire quelque chose, si possible différent des autres joueurs pour pouvoir s’épauler mutuellement durant les défis qui les attendent.

Qui est-ce qui gagne ?
Tout le monde ! Au moins pour le plaisir vécu. Quand vous lisez un livre ou regardez un film, vous ne « gagnez »pas. Et bien c’est pareil. Si quelqu’un gagne, on peut juste espérer que ce soient les Gentils…
Tout les participants s’amusent, c’est cela qui compte.
Il est vrai, le Maître du jeu interprétant les autres Personnages-Non-Joueurs, on pourrait penser qu’il est en opposition et voudrait « gagner » contre eux. Mais étant donné que c’est aussi lui qui créé les décors traversés des montagnes ou des côtes en les décrivant, qui choisi la fréquence des embuscades contre des orcs ou les loups, ou décide du bon vouloir du seigneur chez qui les héros vont passer, il serait stupide de penser qu’il est en compétition avec les joueurs : s’il voulait gagner à tout prix, il n’aurait qu’à dire qu’une éruption volcanique ravage la région, ou que cent dragons attaquent les héros ! Non, le Maître du Jeu s’amuse en interprétant non pas un seul mais tous les autres personnages, en échafaudant les histoires que les Personnages-Joueurs vivront, et en découvrant les rebondissements de l’histoire originelle, bousculée par les actions et décisions des joueurs ; de la même manière qu’un bon livre ou un film à grand spectacle où l’on ne connait pas la fin. Il est un peu à la place d’un grand réalisateur qui laisserait carte blanche aux acteurs pour les scènes et les dialogues !
Par contre, les héros peuvent mourir, échouer dans leur mission, bref subir un échec cuisant, si ce n'est y laisser la vie de leur avatar de papier. Et là contrairement aux jeux vidéos, point de sauvegarde. L'aventure continue pour les autres, endeuillés, jusqu'à ce qu'un nouveau personnage les rejoigne très certainement, sous la nouvelle incarnation du joueur malchanceux !

Alors on se prend pour son personnage, on se déguise, on sort et on se bat à l’épée ?
Non. C’est comme un théâtre amateur : on parle en lieu et place de son personnage, on décrit ce qu’il entreprend, on mime ses émotions. Mais pas question de jouer en forêt parce que l’aventure s’y déroule, ou de se travestir si l’on joue une personne de l’autre sexe ! A la limite, certains joueurs peuvent s’appuyer de quelques accessoires, comme un crooner qui porterait ses lunettes noires en permanence, ou une noble dame qui jouerait de l’éventail… Le même genre d’accessoires qu’on retrouve au théâtre d’ailleurs.

Et on ne risque pas de se prendre réellement pour son personnage à force ?
Est-ce que George Clooney se prend pour un urgentiste et opère des gens ? Est-ce que Johnny Depp se prend pour un pirate et pique des bateaux ? Et pourtant leur immersion dans leur univers est bien plus grande qu’une bande de joueurs qui lancent des dés et mangent une pizza autour d’une table.
Restons raisonnables, même les enfants qui jouent au policier et au voleur, ou aux cowboys et aux indiens savent que ce n’est qu’un jeu. Un jeu de rôles d’enfants, d’ailleurs…

Oui, j’en ai entendu parler ; ça se joue avec des cartes magiques, et des figurines aussi ?
Non. De nombreux types de jeux existent qui eux aussi s’appuient sur des univers fantastiques, pleins de magie, de dragons et de barbares, ou de science-fiction avec vaisseaux spatiaux et extra-terrestres. Ils ont autant de rapport avec le jeu de rôles qu’un roman ou un film ; néanmoins ces activités sont peu connues aussi, et ont des illustrations en rapport avec le médiéval-fantastique, l’heroic fantasy, ou la science-fiction. Le fait que la plupart des pratiquants de jeu de rôles, les rôlistes, jouent aussi à ces autres jeux ne facilite pas la distinction pour les personnes proches. En fait, c’est parce qu’ils aiment ces univers fictifs qu’ils jouent aussi à ces jeux de cartes et des figurines ; et aussi aux jeux vidéos en rapport, et aussi lisent des livres sur ces univers.
Les gens font donc assez souvent l’amalgame avec le jeu de rôles. C’est un peu comme si vous parliez à un fan d’Harry Potter de Garcimore, parce qu’il fait de la magie aussi ; ça n’a qu’un rapport très lointain.




Des Questions ?




Message édité le 29-06-10 à 07:17 par Man in city



Message édité le 29-06-10 à 07:19 par Man in city Message édité le 29-06-10 à 07:26 par Man in city

C'est quoi, le Jeu De Rôles ?

29 juin 2010 à 11:20 Disparu  
Juste pour dire : superbe fiche ! Tu y expliques très bien les jeux de rôles de manière claire et ludique, en niant des préjugés que certains peuvent avoir dessus au passage. Très bonne initiative ;).

(même si, pour l'histoire de ce déguiser et d'aller dans une forêt se battre à l'épée existe après tout, avec les grandeur nature ;) mais on sort de l'univers jdr pur)

C'est quoi, le Jeu De Rôles ?

30 juin 2010 à 02:16 gasemacon  
Je dois participer à mon 1er Jeu de Rôles cet été... Je suis impatiente!!
J'ai failli pouvoir le faire l'année dernière et en 2008, mais des éléments extérieurs m'en ont empêchée, j'ai hâte de faire mon ... "baptême"?
ImageImageImage

Si je devais résumer grossièrement ce que j'ai compris du jeu de rôle, c'est comme les livres où l'histoire est déjà écrite (les éléments prévus par le Maître de Jeu), mais où le lecteur (ici le Personnage Joueur) influence le déroulement de l'histoire par ses choix.
Un exemple de situation de ce genre de livre : vous menez une enquête, et vous vous retrouvez dans un lieu qui vous est interdit d'accès (par exemple, les archives d'une bibliothèque, ou d'une entreprise) où vous "cherchez" (enfin, fouillez) des informations, soudain, vous entendez du bruit, une personne arrive:
- si vous vous cachez, allez à la page 27,
- si vous faites semblant d'être un employé, allez à la page 34,
- si vous décidez d'attendre le nouvel arrivant avec un objet contondant pour l'assommer dès son arrivée, allez à la page 56.

Mais à la différence d'un livre, le Jeu de Rôles se fait à l'oral, et selon l'enthousiasme des joueurs, peut presque donner lieu à une représentation théâtrale.

Message édité le 30-06-10 à 02:24 par Lili

C'est quoi, le Jeu De Rôles ?

30 juin 2010 à 02:19 gasemacon  
J'ai appris aussi que les joueurs peuvent se cacher des choses entre eux, tout comme le MJ peut leur en cacher, mais que le Maître de Jeu est omniscient, il est le garant de l'histoire; aussi, personne ne peut lui cacher quoi que ce soit. Si on veut par exemple trahir son compagnon de route, il faut se débrouiller pour en avertir le MJ discrètement. Son rôle de garant fait qu'il doit valider tout élément de l'histoire pour qu'il soit valable.

C'est quoi, le Jeu De Rôles ?

30 juin 2010 à 02:19 gasemacon  
Et merde, encore un double post de ma part... 8/

Y a pas moyen de les supprimer?
:o :( Message édité le 30-06-10 à 02:22 par Lili

C'est quoi, le Jeu De Rôles ?

30 juin 2010 à 08:23 Disparu  
Pourquoi ne pas tout simplement les éditer ? Surtout que tu as l'air de connaître la fonction :S

C'est quoi, le Jeu De Rôles ?

30 juin 2010 à 09:11 Disparu  
Tu peux demander à Admin de les fusionner, mais tu peux aussi le faire toi même : 1er message : éditer, copier/coller de la suite, puis suppression des autres posts... euh... ADMIIIIINNN ! Y a pas d'option de suppression de ses posts ! :p Au lieu de "signaler" pour ses propres posts il devrait y avoir "supprimer", non ? :p

C'est quoi, le Jeu De Rôles ?

30 juin 2010 à 11:15 gasemacon  
Non, vous n'avez pas compris ^_^"

En fait, le premier et le deuxième c'est fait exprès, mais le troisième était strictement identique au deuxième, et si je ne l'avais pas édité vous auriez 2e fois le 2e.

Et ça m'arrive quand l'ordi ou le site rame, quand c'est l'ordi je clique 2 fois parce que la 1e fois j'ai cru avoir mal cliqué (mais en fait il rame) quand c'est le site il m'affiche pas la page suivante, et me demande de renvoyer les infos pour y avoir accès.
Partout où vous verrez que je me plains d'un double poste, à l'endroit où je me plains il y avait en fait le parfait clone du précédent :)


Tu vois Tsukiyo, il nous manque le "supprimer", c'est bien ce que je disais ;)

ImageImageImage Message édité le 30-06-10 à 11:18 par Lili

C'est quoi, le Jeu De Rôles ?

30 juin 2010 à 14:17 Disparu  
Super topic XD Le jeu de rôle vaincra !

C'est quoi, le Jeu De Rôles ?

30 juin 2010 à 16:54 crisis-core  
Merci, merci ^^ C'est que je défend le bout de gras depuis un moment...

@ Lili : tu as tout compris ; pour ceux et celles qui connaissent, c'est bien dans le même esprit que les LDOELH, les Livres Dont On Est Le Héros (l'ancêtre du RPG :D )où le lecteur devient le personnage central de l'histoire, dans un roman écrit à la deuxième personne, et où la fin de chaque court paragraphe il doit décider ce que le héros va faire.
Pour plus d'infos, ou même de partie pour les nostalgiques, voici une excellente adresse :
http://rdv1.dnsalias.net/forum/

Il doit y avoir dedans quelque part le lien au site qui permet de jouer en live !

C'est quoi, le Jeu De Rôles ?

30 juin 2010 à 20:45 Sylverthorn  
Post très bien expliqué bravo

Et désolé pour la pub, mais si vous aimez l'univers de Naheulbeuk ainsi que le JDR, ce forum est fait pour vous ;)

http://naheulbeuk-online.forumactif.net/forum.htm

C'est quoi, le Jeu De Rôles ?

01 juillet 2010 à 13:06 Shinm3n  
j'ai adoré la partie: Et on ne risque pas de se prendre réellement pour son personnage à force ?

on me la sort souvent... surtout quand je parle de gn :D

C'est quoi, le Jeu De Rôles ?

04 juillet 2010 à 13:19 crisis-core  
Et s'est surtout le grand drame de nombreuses mères de familles traumatisées par Mireille Dumas, ayant diabolisé le genre durant quelques années.

Pour comparaison, voici un site répertoriant les dangers du JDR :

http://www.info-sectes.org/roles/index.htm

Précisons que sur ce site vous trouverez aussi les dangers qui guettent les joueurs de Yugioh, ainsi que les lecteurs d'Harry Potter.

C'est quoi, le Jeu De Rôles ?

04 juillet 2010 à 14:23 Disparu  
Oui, et Nintendo est aussi émissaire du diable comme nous le prouve les pokémons qui arborent souvent des signes diabolique, en voici la preuve : <a href="http://www.arkeis.com/images/pokemonfactory/xatu.png" target="blank" class=news>http://www.arkeis.com/images/pokemonfactory/xatu.png</a> - Vous voyez le dessin qu'il a sur le ventre ? C'est clairement maléfique ! Mais y'a PIRE !! REGARDEZ !
<a href="
http://www.pokemontrash.com/pokedex/images/artworks/38.jpg" target="blank" class=news>
http://www.pokemontrash.com/pokedex/images/artworks/38.jpg</a>

Vous ne voyez pas ? C'est pourtant évident. Je vais zoomer pour vous montrer.

Image

Toujours rien ? Bon...

Image

Et la ! Vous voyez ? Non ? Rahlalala.

Image

Ahah ! Vous voyez. Les pokémons SONT maléfiques !


Bref. Tout ça pour dire qu'on peut toujours trouver des choses mauvaises dans tout et n'importe quoi. Ceci dit, j'avoue que dans le jdr il faut bien faire la distinction entre son personnage et soit même, je l'accorde. Et, j'ajouterai, que toutes les sectes ne sont pas maléfiques-manipulatrices. Je préfère le terme qu'on utilise en Amérique, pour parler des sectes. C'est à dire "New religion" ou "Nouvelle religion".

Et, en fin, le mot de la fin : Chacun pense ce qu'il veut !

Ps : Le mal n'est jamais la où on le croit.


Pps : Omg, y'a même le Reiki sur ce site parlant des sectes

oO Encore des gens super bien informés quoi :I

Ppps : C'est quoi ce bug qui multiplie les liens quand on édite ?






Message édité le 04-07-10 à 14:30 par Kawna Message édité le 04-07-10 à 14:31 par Kawna

C'est quoi, le Jeu De Rôles ?

03 septembre 2010 à 17:29 Disparu  
si ya des gens qui s'adonne aux jeux de role sur table dans la région lilloise je suis partant pour une initiation^^
oui pck un pote a moi m'en parle a chaque fois le probleme c'est qu'il a déménager au havre -_- sa fait un sacré bout de route pour une partie jpence que vous me comprendré. en bon gros fada de RPG d'héro&iuml;que fantasy et ayant une imagination déluré et plus que debordante je pence pouvoir m'integré assez facilement (enfin je sais pas puisque jamais tester encore^^) voila si vous connaissé des personne prete pour m'integré a une partie pour me faire connaitre pourquoi pas^^