Accueil Forum -> Communauté -> Flood Party  >>  Notre histoire sans fin
10 messages
Accueil Forum -> Communauté -> Flood Party  >>  Notre histoire sans fin
10 messages

Notre histoire sans fin

03 janvier 2016 à 19:32 wolfwood55      
Allez petit jeu, l'idée est simple, écrire une histoire au fur et à mesure des postes.

Vous pouvez écrire autant que vous voulez, restez raisonnable quand même :D

Quelques petites règles pour aider le suivi :
 - votre paragraphe doit reprendre la suite du poste précédent.
 - Si vous créez un perso, mettez son nom en gras dans le texte, et mettez une petit ligne de description en bas de poste, genre mini bio.
 - Mettez en gras les lieux ou villes cités/créés.
 - le tout doit être sur le ton de l'humour.
 - pour montrer le point à partir duquel l'histoire doit reprendre, mettez des points de suspension, gras soulignés :D

Pour créer des noms de perso, vous pouvez utiliser le site http://www.gunof.net/

Allez je lance : 

30 Juin 2013, moment fatidique des résultats du bac pour Jean-Kevin Touchette. L'appréhension le gagne, car après 7 ans au Lycée Clovis aux tréfonds de la Creuse, il est temps pour lui d'allez de l'avant du haut de ses 25 ans.

Après quelques instant de recherche, il finit par trouver son nom. Soupir de soulagement, il saute et s'écrit "OH P@#]*N !! Yes ! Je suis trop un boss !". Jean-Kevin est enfin un bachelier accompli, avec une jolie mention assez bien, dont il est étonnamment fier. 

Il ne lui en faut pas plus, pour lancer moulte sms à ses amis pour les avertir que ce soir c'est la fête. Mais d'abord, détente bien méritée, Jean-Kevin rentre chez lui pour se faire une petite partie de console tranquillement posé avec une bonne mousse.

Il pose sa bière sur le haut de sa télé, alors qu'il s'apprète à mettre le disque de fallout 4 dans sa PSBOX 4, son coude renverse malencontresement sa cannette. Le liquide s'écoule alors des les aérations de sa console.

Une réaction chimique se crée, des arcs électiques d'une intensité rare se forment. L'un d'eux touche Jean-kevin de plein fouet. L'arc réagi instantannément au contact de la bière circulant dans le corps de notre malheureux héro. Une deuxiême explosion magnétique s'ensuit.

Jean-Kevin est ejecté dans un espace noir, il est entouré de vide et semble voyager à grand vitesse dans cette autre dimension... 

A vous :D

Jean-Kevin Touchette : Ce glandeur émérite de 25 ans, a vécu toute sa vie dans la Creuse. Alors que ses amis continuaient leurs études ou commençaient à faire leur vie active, il était encore en train de redoubler.

Notre histoire sans fin

03 janvier 2016 à 20:13 Lateralus    
Jean-Kevin entend 3 gros cracks puis évanouie.....

Quand il reprend enfin connaissance il sent un poids sur sa poitrine .Sur le coup il n arrive même pas a relever son dos de quelque centimètre,puis s aidant de ces bras, posa ces mains sur le gros bout de métal qui le bloqué ,se rappelant les longues heures d’haltérophilie qu il a faites en classe avec en guise d haltère son stylo Bic , Jean-Kevin poussa de toutes ces forces et réussi a s extirpé de se poids de métal .

La lumière était faible mais il y voyais suffisamment pour distinguer se qu’était se gros bout de métal .
C'était la jambière droite d 'une armure assistée modèle T-45....

(si y a des fautes de grammaire et d orthographe  je suis desolé mon fort c eté la physique au lycée donc ne pas rager)

Notre histoire sans fin

04 janvier 2016 à 15:20 Juse10k  
C'était la jambière droite d 'une armure assistée modèle T-45.... 

En se relevant, il pris cette jambière pour la glisser dans sa ... poche, car oui il y a beaucoup de place dans sa poche. En relevant la tête, celle ci ce mit à tournée...
Éblouie par une forte lumière, il se couvrit les yeux, elle été... aveuglante. Jean-Kevin se rendit compte que son poignet été lourd, lourd et compresser, prisonnier d'un objet d'une couleur tellement ..... rose! que même une petite fille n'en aurait pas voulu ! le PIP GIRL !
- "arghhhh", Jean Kevin Touchette tomba à genoux  et sans connaitre l'utilité de cette objet pour le moins étrange, il été honteux et désabusé (?)....

Quelques secondes après cette folle découverte, il se releva sans mal, et contempla les lieux qui l'entouré. ce qu'il vit le dérangea encore plus ! ...

Notre histoire sans fin

04 janvier 2016 à 22:41 OracleOfAge  
Quelques secondes après cette folle découverte, il se releva sans mal, et contempla les lieux qui l'entouraient. Ce qu'il vit le dérangea encore plus ! ...

Notre ami Jean-Kévin se trouvait au beau milieu d'une salle de bain immense et rose, pleine de poupées à l'effigie de Gilbert Montagné. Il pouvait en voir plusieurs dizaines, des centaines même.
Il se demandait qui pouvait bien nourrir cette folle passion pour cet artiste qu'il aimait tant écouter lors de ses soirées de débauche au Kéké Club de Bénévent L'Abbeye...

L'endroit était d'un glauque indescriptible et mettait notre jeune diplômé plutôt mal à l'aise.
Par conséquent, il se dit qu'il valait mieux se concentrer sur autre chose et revint à l'étrange appareil qui encerclait son poignet. Le PIP GIRL était assez imposant. Jean-Kévin se rendit compte à cette occasion que son poignet était bien moins musclé qu'il ne le pensait, et ce malgré ses nombreuses heures d'altérobic quotidiennes. 
Il tripota plusieurs boutons sans parvenir pour autant à comprendre le fonctionnement de ce machin. 

Après mûre réflexion, il se dit qu'il n'avait absolument rien à foutre là et que quelqu'un, ou quelqu'une, allait probablement débarquer pour le mettre dehors à grand coup de pantoufle d'ici peu. Il s'intéresserait au PIP GIRL plus tard.
Il décida donc de se mettre en quête d'une issue quelconque, et pourquoi pas d'un petit truc à becqueter.
C'est donc tout naturellement qu'il ouvrit la porte, non sans une certaine prudence, et découvrit un couloir bordé de plusieurs portes qui lui semblait interminable.
Il referma discrètement la porte de la salle d'eau derrière lui et s'engagea à pas de loup dans ce nouvel espace...

Notre histoire sans fin

05 janvier 2016 à 19:08 Arahuan    
Il referma discrètement la porte de la salle d'eau derrière lui et s'engagea à pas de loup dans ce nouvel espace...

Quelques fenêtres éclairaient suffisamment Le couloir pour y distinguer la déco de mauvais gout. Il faisait jour, c’était déjà ça se dit Jean-Kevin. Sur un mur en face de lui étaient accrochés divers cadres dont les photos semblaient toutes floue ainsi qu'un miroir.
Jean-Kevin aperçut son reflet et pris le temps d'admirer ses trois poil de moustaches qui lui donnait tellement le swag d'après sa BeStAH. 

Enfin rassuré de son charisme certain il entreprit de se diriger vers la porte au fond du couloir, d'où semblait provenir l'odeur alléchante d'une raclette.

Avançant prudemment dans le couloir il se pris les pieds dans ses lacets défaits et tomba bruyamment sur le sol et le PIP GIRL émit un bruit étrange...


Edité par Arahuan

Notre histoire sans fin

06 janvier 2016 à 13:32 Juse10k  
[...] Avançant prudemment dans le couloir il se pris les pieds dans ses lacets défaits et tomba bruyamment sur le sol et le PIP GIRL émit un bruit étrange... 

Un bip incessant, presque strident... Jean Kevin Touchette eut même peur ! peur que les "potentielles" personnes venant la pièce d'où émerger cette odeur de raclette surgisse! Jean Kevin n'était pas chez lui, et il le savait... Ces yeux se posa donc sur son fameux bracelet imposant et plus particulièrement sur l'écran qui y été intégré. Mais ce qu'il vit le terrifia ...!

Il se vit lui! Un Jean Kevin miniature! encore plus moche et moins musclé que le vrai mais il ne s'attarda pas sur le charisme de cette copie mais plus particulièrement sur un effet.... clignotant, au niveau de sa jambe droite.... comme si...... il eu un haut le cœur.

Jean Kevin, toujours au sol, baissa son regard sur sa jambe droite, son tibia cassé en deux sortait de sa jambe.......

Ni une ni deux, Jean Kevin sorti un un ruban, des ciseaux, une agrafeuse et de l'alcool de sa poche (car oui, rappelez vous il a des poches très grande) et de la même manière que Jason Brody,  se rafistola la jambe...

Il se releva, boitant un petit peu, mais prêt à poursuivre cette odeur de raclette...

Notre histoire sans fin

09 janvier 2016 à 00:21 wolfwood55      
Il se releva, boitant un petit peu, mais prêt à poursuivre cette odeur de raclette...

Tiraillé par la faim, Jean-Kevin voulait découvrir à tout prix, s'il allait pouvoir se remplir la pense tel un goret. Mais il n'était pas chez lui, et il n'était pas confiant. Intérieurment il se dit "bon, je me suis pas entrainé 10ans sur tous les jeux de survi pour me faire avoir, il me faut une arme".

Alors qu'il scrute le couloir, il voit ce qui semble être un vieu meuble de téléphone, celui-ci étant en très mauvais état. A bien y regardé, Jean-Kevin qui avait mal à sa jambe mais l'esprit moins embrumé, se rendit compte que le couloir, et visiblement ce qui l'entouré, étaient étrangement délabrés. Mais pas de temps à perdre, il trouva aposé contre le meuble une planche de bois suffisement solide pour en faire une batte de fortune.

Armé d'un nouveau courage, il écouta à la porte d'ou venait l'odeur. Il entendit comme le son étouffé et grésillant d'une radio. Décidé, il fit 5 pas en arrière, pour prendre de l'élan. Son idée était simple, foncer et surprendre qui que se soit derrière cette porte.

Il fit 5 place de plus en arrière, et s'élanca à tout allure sur la porte, quand soudain, une voix stridante hurlat "la base anti-virus a été mise à jour". Déstabilisé, par cette annonce sortie de son PIPGIRL, il perdi son équilibre. Plongea épaule la première sur la porte qui s'ouvrit brutalement.

Il parvint enfin à se stabilisé, pour se retrouver le nez dans ce qui lui semblait être un fusil. Ses yeux remontèrent le long du canon, pour entrer en contact avec le regard d'un vieillard au visage creusé, lardé de cicatrice.

"Comment un maladroit idiot comme toi à pu vivre si vieux dans Migran" dit le vieillard d'une voix caverneuse...


Migran : zonne géographique, détails inconnus


Edité par wolfwood55

Notre histoire sans fin

11 janvier 2016 à 15:30 matoumalin  
''Comment un maladroit idiot comme toi à pu vivre si vieux dans MIGRAN" dit le vieillard d'une voix caverneuse...

Jean-Kevin
scruta l'horizon, une seule idée en tête lui venait: l'odeur de raclette!!!!

Pas une, pas deux, il se saisit de l'arme du vieux!!
Mais il se trouva qu'elle était molle.... un fusil en caoutchouc qui commença à fondre au contact de la peau de Jean-Kevin...
Le Vieillard n'était pas humain....
il s'agissait d'un poulet déguisé en vieillard d'où émanait cette odeur de raclette!!!

Mais Jean-Kevin n'en savait encore rien ...


Notre histoire sans fin

30 août 2016 à 10:50 wolfwood55      
Mais Jean-Kevin n'en savait encore rien ...

Et Jean-Kevin ne voulait pas savoir, effrayé par cette découverte, et perdu dans ce monde, Jean-Kevin prit ses jambes a son cou, et fonça vers la sortie.

Alors que la pourte s'ouvre, Jean-Kevin est ébloui par un soleil de plomb. Aveuglé, il tribuche, et se met à roulé jusqu'en bas de la colline.

Sa course s'arréte, sur le dos, Jean-Kevin regarde la maison du vieillard en haut de la colline.   

C'est alors que 4 personnes fortement armées l'encerclent pendant qu'il git au sol.

PIPGIRL : "Et merde!"...

Notre histoire sans fin

10 février 2017 à 10:59 Pakupaku  
[...] C'est alors que 4 personnes fortement armées l'encerclent pendant qu'il git au sol. 

Pris de panique Jean-Kevin se laissa aller ... comme un enfant... pendant que ses assaillants explosaient de rire, mais littéralement !

Jean-Kevin n'en croyais pas ses yeux qu'il du d'ailleurs n'ettoyer de tout le sang qu'il avait reçu. 

D'un coup un son venant du PIPGIRL se fit entendre *vous avez gagné 100 points d'experience, level up !"