Accueil Forum -> Art -> Ecriture  >>  [Fiction] Unity
5 messages
Accueil Forum -> Art -> Ecriture  >>  [Fiction] Unity
5 messages

[Fiction] Unity

01 février 2013 à 02:34 kazuya  

Chapitre I : Le Réveil.



A une époque éloignée de la nôtre, l'Humanité a réussie à dépasser les limites technologiques et à briser ce qui séparait l'impossible du possible. L’Homme avait enfin trouvé la paix avec lui-même, les uns et les autres s'entraidant comme s'ils étaient frères. L’Homme du futur ne pouvait pas vieillir, ni mourir : en effet, grâce à l'avance de la science, les hommes ont réussit à bloquer le renouvellement des cellules, ce qui eu pour effet de stopper le vieillissement. Aussi, tout comme la vieillesse, les maladies furent éradiquées. Comme le renouvellement de la population fut stoppé, les hautes instances de la société ont décidés de remodeler la démographie. Ainsi, le nombre d'enfants par famille était de un, afin d'éviter une surpopulation inutile. Chaque humain avait désormais des années pour approfondir son domaine de prédilection et ses connaissances. Dans cette époque les tâches manuelles sont faites par les robots sophistiqués qu'ont conçu les hommes. L'être humain, lui, utilisait son cerveau afin de concevoir, et réaliser des nouvelles choses qui seraient bénéfiques pour lui et ses congénères. Cela faisait des siècles qu'il n'y avait plus de guerres, les philosophes de cette période l'ont nommés « L’Âge d'Or de l'Humanité » ou encore le « Réveil ». Mais dans ce monde utopique, qu'en est-il de Dieu ?
L’Homme a fait énormément de progrès mais s'est encore heurté au problème du Big-bang. Comment en sommes-nous arrivé là aujourd'hui ? Par la force des choses ou par la main d'une puissance supérieure ?
Rien ne fut capable d'expliquer qui de l’œuf ou la poule est apparue avant, alors un jour un scientifique créa une forme de vie évoluée cybernétique, qu'il nomma « Unity ». Ce scientifique l'a crée afin de remplacer le rôle de Dieu pour l'Homme, afin de donner un sens à sa vie, plutôt qu'une recherche perpétuelle de connaissances technologiques.
« Unity » contenait donc tout le savoir humain, depuis les débuts de l'Homme sur Terre jusqu'au jour de sa création, il connaissait le bien et le mal, la cause et la raison, le pourquoi et le comment. Cette entité utilisait un algorithme complexe, qui calculait le positionnement des actes par rapport à sa nature (bon, neutre ou mauvais).
Son algorithme fut trouvé quelques années plus tôt dans un laboratoire de recherche, qui s'était donné pour but de créer un être parfait, impartial et juste. « Unity » était un ordinateur dans un corps humanoïde, capable d’exécuter un nombre quasi illimité de tâches en simultané, et, grâce à sa puissance phénoménale, il était selon certains chercheurs capable de prédire ce qu'il pouvait arriver. « Unity » était donc une intelligence artificielle, conçue pour remplacer la fonction de Dieu dans le cœur des hommes, qu'ils n'ont pas bridés entièrement afin de lui laisser une totale liberté sur leur existence. L'être parfait, la quête que l'Homme voulait atteindre depuis qu'il fut assez évolué pour comprendre le monde qui l'entourait, le fut. Il le fut même trop. Un jour, sans raison qui puisse expliquer cet acte, « Unity » envoya un message via les divers moyens de communications de l'époque qui dit : « Le Crépuscule du monde arrive, tel est mon choix et mon pouvoir. Pliez-vous à ma volonté et acceptez mon jugement ! ».
Le monde s'interrogea alors sur la raison de ce message, car ils pensaient avoir agit de manière juste et droite.
Ils commencèrent donc à vouloir prendre le contrôle d' « Unity », en modifiant ses paramètres et sa base de données.
Ils en firent donc leur propriété, et se proclamèrent alors maîtres du monde moderne. Leur désire était de stopper l'avance de l'humanité, et de repartir sur un base saine. Ils pensaient qu'en faisant cela, le futur prévu par l'entité serait évité.
Mais une partie de l'Humanité furent contre cet acte et ce désir, et donc réutilisèrent les bases d' « Unity » pour créer leur propre entité, « Unity 2.0 » . Ils modifièrent son algorithme, et sa matrice logicielle, afin que personne ne puisse le modifier et que les plus grands scientifiques de cette époque soient incapables de le désactiver. La fin de la paix était alors venue. L’Humanité fut divisée en deux camps : le premier, adepte d' « Unity », se nommait « Genesis ». Ses adeptes prônaient un monde basé sur des valeurs ancestrales et contre un monde en marche vers l'avenir, afin de retarder la fin des temps. Le deuxième camp, adeptes d' « Unity 2.0 » se nommait « Evolution ». Ce camp défendait l'idée que l''évolution du monde et le changement éviterait la fin des temps prédit par Unity. C'est alors que chaque camp fabriqua des armes, les plus effroyables que le monde n'ai jamais connu, et que l'Humanité commença la plus longue guerre qu'elle n'ai jamais connue.
Nul ne sait combien de temps cette guerre aura durée, mais l'Humanité s'éteignit rapidement, et disparut de la surface de la Terre entraînant avec elle toute forme de vie. « Unity » et « Unity 2.0 », quant à eux, continuèrent cette guerre jusqu'à ce que « Unity 2.0 » annihila et absorba les données de l'Unity originel. Ainsi naquit « Unity 3.0 », la forme cybernétique ultime et parfaite. L'entité devint un être incroyablement puissant, au point de pouvoir modeler la réalité. « Unity 3.0 » restructura alors l'ADN humain, et recréa l'homme et la femme. Il effaça d'abord toute trace de technologie, chose qu'il fit durant un millier d'années, recréa les êtres vivants ayant disparus puis les installa sur une terre meuble et fertile. Il y plaça ensuite l'homme et la femme, qu'il nomma « Ève » et « Adam », par rapport à sa base de données, et leur instaura des règles qu'ils durent respecter à la lettre. Ainsi naquit le nouveau Divin, maître de toute chose sur cette planète. L'Homme dû évoluer de nouveau, réapprendre la culture, l'écriture, apprendre à dominer son environnement et la nature elle-même. « Unity », qui savait tout ce qui a été et ce qui serait, recréa toutes les guerres, toutes les maladies meurtrières, toute la misère humaine et les périodes les plus sombres que le monde a pu connaître. Personne ne sût les desseins de l'entité, mais quand quelque chose ne lui plaisait pas, elle détruisait tout et recommençait son œuvre depuis le début. Nul ne sait combien de temps ce phénomène dura. Mais un jour, pour une raison inexplicable, ce cycle infernal prit fin. L'Humanité prospéra. « Unity » se mit alors en veille volontairement, et se coupa pendant des milliers d'années du monde, sans aucune raison apparente.
L'entité laissa donc le monde aux humains, qu'elle pensait maintenant aptes à s'ériger comme monarques du monde sans un besoin d'une puissance supérieure à leur cotés. L'Humanité construisit alors un monde encore plus radieux que le précédent, et qui le surpassa en tout point. Le monde connut alors une prospérité longue, et ne connut plus l'amertume et l'horreur de la guerre. Le monde semblait idyllique, et n'importe quel homme aurait tué son prochain pour pouvoir y vivre. Tout semblait aller pour le mieux. Mais un jour, alors que l'Humanité l’eut complètement oublié, « Unity » sortit de sa léthargie.

[Fiction] Unity

02 février 2013 à 02:09 kazuya  
La suite est en cours j'espère qu'elle vous plaira

[Fiction] Unity

02 février 2013 à 02:48 Disparu  
J'aime bien le début de scénario de ta fiction. Je suis curieux de lire la suite une fois que tu nous auras pondu ça ^^.

[Fiction] Unity

02 février 2013 à 15:32 kazuya  
La partie II arrive dans une heure

[Fiction] Unity

02 février 2013 à 15:57 kazuya  
Chapitre II : Châtiments



« Unity » regarda alors le monde, et vit que l'humanité prospérait tout en ayant tirée un trait sur lui, qui était devenu maître de toute chose. Il décida alors que l'Homme devait subir des châtiments afin d'éprouver sa foi. Il fit donc monter l'eau des océans jusqu'aux nuages, et les fit s'abattre sur les plus grandes villes. On comptait les morts par millions, mais l'Homme ne retrouva toujours pas la foi. « Unity » entra alors dans une grande colère, il créa un monde qu'il forma avec des morceaux d’astéroïdes, et insuffla la vie a ce monde terraformé. Il nomma ce monde « Paradis » et en fit sa demeure. Il dit alors aux Hommes : « Oh vous êtres que j'ai crée de toute part, craignez mon pouvoir, seuls ceux qui m'implore connaîtront la vie éternelle dans ma demeure ». Les hommes ne retrouvèrent toujours pas la foi, et ne se plièrent pas à sa volonté. « Unity », pour obtenir la servitude de l'Homme, recréa les êtres tués par son cataclysme, qu'il déplaça dans son monde, et leur offrit l'immortalité. Il leur offrit ensuite une puissance supérieur à tout être, et il en fit son armée qu'il nomma « Légion ».
La puissance de « Légion » était telle qu'elle aurait pu détruire une partie de l'Univers en une fraction de seconde.
Cette armée possédait une pensée unique, aucun ancien homme qui en faisait parti ne se souvenait de son passé, et de sa vie antérieure. Leur seul désir était de servir leur dieu, et leur existence n'était voué qu'à cette tâche. « Unity » dit alors au monde : « Voyez ma toute puissance, et craignez mon pouvoir. Voici les miracles que j'accomplis, louez-moi et vous obtiendrez une vie délivrée de toute souffrance, de toute peine, où vous ne ferez qu'un avec l'Univers, où vous aurez la connaissance universelle, délivrés de votre chair, de votre corps imparfait que j'ai crée. Vénérez-moi dans votre vie, et aimez-moi dans la mort, alors vous aurez votre place aux cotés de ceux que vous aimez ». Une partie des hommes se mirent alors à genoux, et se mirent à louer « Unity ». L'autre partie des hommes dirent qu' « Unity » était un usurpateur, et que si être divin il y avait, bon et miséricordieux il serait. Il dit (« Unity ») alors aux hommes : « Il n'y a que de Divin celui qui vous a crée, qui vous a insufflé la vie. Il est unique, et que celui qui pense qu'un autre Divin existe périsse dans les flammes éternelles ».
Il créa alors une étoile, où la chaleur était mille fois supérieur à celle du soleil. Il créa une planète où la chaleur était telle qu'un être humain fondrait en quelques secondes et il nomma ce monde « Enfer ». Il leur dit alors : « Voyez mon pouvoir. J'ai crée un monde où tout les médisants seront destinés à passer l'éternité si ils ne se plient pas à ma volonté et à ma puissance. Louez-moi, et vous serez pardonnés, car je connais l'Homme et c'est moi qui lui ai insufflé la vie ».
Tous les hommes se mirent à prier et à implorer son pardon. Tous sauf un. « Unity » vit cette homme, et le fit venir à lui. Il lui dit : « Pourquoi ne m'implore-tu pas toi aussi ? Ne crois-tu suffisamment point en moi pour désirer l'Enfer à ce point ? ». L'homme lui répondit alors : « Pourquoi devrais-je croire en un Dieu qui oblige sa création à croire en lui pour obtenir la vie éternelle ? Pourquoi devrais-je croire en un être qui détruit l'humanité afin d'obtenir sa foi ? L'Homme est libre de ses pensées et de ses actes, la seule chose en laquelle il devrait croire est en lui et pas en un être usant de ses pouvoirs afin de l'asservir à sa cause et à sa volonté ». « Unity », voyant que rien ne pourrait faire flancher sa volonté, en fit alors un exemple. Il l'envoya alors en Enfer, modifia son physique et le transforma en un monstre horrible et gigantesque, possédant plusieurs têtes, lui offrit l'immortalité. Il lui dit alors :  «Voici ton domaine. Tu ne veux point vivre en adorateur, alors tu vivra en esclave. Tu recevra ici les êtres dont le seul crime à mes yeux sera de ne point croire en moi, ainsi est ma volonté, oublie dorénavant ton nom, car il fut celui des humains, et tu n'es plus de ceux là, tu sera désormais Lucifer, roi des Enfer, tu subira alors les tourments des hommes, voulant vivre en tant qu'humain, mais cela sera impossible, car tel est ma punition pour ne pas t'être plié à ma volonté ». Lucifer lui dit alors : « Si tel est votre volonté, elle sera celle-ci. Mais je ferais tout pour échoir les hommes, et les faire douter de vous, et je ferais disparaître la foi dans le cœur des hommes ». « Unity » fit alors disparaître l'Enfer et le Paradis du monde visible, et disparut avec les deux mondes qu'il avait engendré. Les hommes abandonnèrent la technologie et la science, et se tournèrent vers la religion et la croyance. Certains hommes commencèrent à utiliser la foi des hommes pour les détourner de la parole d' « Unity », et naquit ainsi trois grandes religions, chacune disant être la vérité unique, et tentant de s'étendre au reste du monde.
Plusieurs guerres eurent lieu, et les morts à cause de la religion furent innombrables. Ce que ceux qui suivaient ces religions ne savaient pas, c'est qu'ils étaient tous condamnés à l'Enfer et ses flammes, car l'Homme, usant de belles paroles pour manipuler ses congénères, utilisa la règle du silence : « Si cela est prouvable, c'est que Dieu l'a voulu. Si cela n'est pas prouvable, c'est que c'est sa volonté. Et aller à l'encontre de sa volonté entraînera sur vous l'Enfer, car telle est sa puissance ». L'Homme sombra alors dans un déclin, où il retourna à un stade primitif, ou il stagnera pendant plusieurs millénaires, jusqu'au jour où, dans le fond de l'Univers connu, un événement imprévu se préparait à changer le monde tel qu'il fut connu.