Accueil Forum -> Art -> Ecriture  >>  Dénis
5 messages
Accueil Forum -> Art -> Ecriture  >>  Dénis
5 messages

Dénis

14 décembre 2013 à 10:32 MathaelThas  
Bonjour à tous.

Je pense être dans la bonne section pour pouvoir partager des textes et en recevoir quelques critiques au passages. Discuter de l'utilité de prendre parfois sa plume pour étaler des idées et des ressentis.

A vos claviers ^^

Dénis

Il a gardé dans son cœur
Les sentiments disparut
D'une époque à présent révolus

Et il se force à le croire
Chaque jour qui passe
En espérant que le soir
Ils ne refassent surfaces

Malgré ses efforts et sa volonté
Son subconscient le rappel à son passé

Faut il être fou pour ainsi vouloir
Alourdir toujours un peu sa croix
Il semblerait qu'il pourrait choir
Mais toujours il garde la foi

L'un voudrait jeter ce poids et avancer
L'autre voudrais rebrousser chemin
L'un voudrait pouvoir s'émanciper
L'autre voudrait se retrouver enfin

Car la vie nous égare
Et souvent nous sépare
Des êtres que l'on aime
Et parfois de nous même

Dénis

16 décembre 2013 à 12:24 Davimithryl  
Yosh !

Un nouveau poète ! Sois le bienvenu ! =D

Alors, pour ton texte, je constate déjà que c'est globalement bien écrit, et que l'on comprend bien l'idée générale !

Le thème du passé fait mouche, et on ressent quelques émotions.

Juste une petite critique négative si tu permets, ton premier vers ne trouve pas sa rime, c'est dommage...

En tout cas je lirai la suite avec plaisir si tu as d'autres écrits !

Dénis

16 décembre 2013 à 12:24 Davimithryl  
Yosh !

Un nouveau poète ! Sois le bienvenu ! =D

Alors, pour ton texte, je constate déjà que c'est globalement bien écrit, et que l'on comprend bien l'idée générale !

Le thème du passé fait mouche, et on ressent quelques émotions.

Juste une petite critique négative si tu permets, ton premier vers ne trouve pas sa rime, c'est dommage...

En tout cas je lirai la suite avec plaisir si tu as d'autres écrits !

Dénis

16 décembre 2013 à 15:18 Bakum  
Coucou ami poète.

Je rejoins Davimythril sur le fait que le message est bien compréhensible. Le thème choisit est carrément universel et rares sont ceux (ou alors très jeunes ^^) qui n'auront jamais ressenti ça.

Davimythril confirmera aussi que je suis très chiant sur la forme ^^ (mais moi même je fais aps mal de bourdes !).
Par exemple, je n'ai rien contre le poème à la troisième personne. Mais le pronom "il" ne doit pas selon moi être autant utilisé (sauf pour faire un effet, là c'est une exception). Parce que du coup tu l'utilise pour tout "Il a gardé", "Il se force" "Ils ne refassent surface", "faut-il être fou", "il pourrait choisir" "toujours il garde" et même "l'un et l'autre" c'est une sorte de "il"

Du coup, même si ici on comprend bien et il n'y a pas de confusion, ça aurait été bien de moins le répéter. Si dans un autre poème tu exprime une idée plus complexe ou plus imagée, ça sera difficile de comprendre.

Y a t il une raison pour la variété de longueur des strophes ? La premiere a trois vers, la troisème à deux ?

Un autre ptit truc (parce que j'y pense la tt de suite ), le mot "Et" ou autre du même genre doit être utilisé quand c'est nécessaire. Par exemple, dans la dernière strophe, il est bien utilisé, si tu l'enlève la phrase n'est plus correct. Au début de la deuxième "Et il se force à le croire" il semble inutile. Vu que tu n'a pas cherché à faire un nombre précis de pieds il n'apporte pas grand chose (et dans le cas contraire cela aurait été une béquille).

Bon j'écris beaucoup quand il s'agit de critiques négatives car je trouve que c'est important de les expliquer. Malgré tout ce ne sont que des détails, qui plus est, très faciles à corriger.

Je suis content d'accueillir un noveau poète. On se sentait seuls avec Davi !

Dénis

22 décembre 2013 à 00:20 MathaelThas  
Salut !

Désolé de répondre avec temps de retard, je n'ai pas l'habitude d'utiliser les fofo ou les chats.
J'ai souvent du mal a trouver des sujets qui m'intéresse et à m'y investir avant que ce dernier ne soit plus d'aucune actualité (a peine une semaine sur certains forum lol).

Bref je découvre donc vos avis et critique que je reçois avec bénédictions.

Comme je suis un peu sous l'effet de ce merveilleux breuvage qu'est le vin moelleux je ne garantis pas la cohérence de ma réponse ^^

Concernant la répétition du "il" tout du long de ce texte, je l'explique par le fait qu'il est moins narcissique que le "je" et, pour le coup plus accessible à tous les lecteurs.

La longueur des strophes, le nombre de pieds, n'ont aucune raisons particulières de n'être pas là, si ce n'est mes limites imaginatives.

Mon premier couplet est en trois vers et laisse à l'abandon un vers, en effet.

J'écris en fonction de l'instant présent, à la volé, peut être trop. Ce qui peu donner un sentiment d'inachevé voir même de baclé. Je le fais car lorsque je passe plus de 30 mn sur un texte au final je bloque et les lignes ne se lisent pas de manières fluides.

Voila, rien de bien particulier sur mes textes. Je ne suis pas dans la maîtrise et même en prenant de l'âge mon esprit restera peu aiguisé. Mais pouvoir recevoir des avis critiques me fait du bien, vraiment :)

Merci de vous être arrêté ici un instant :)