Accueil Forum -> Art -> Ecriture  >>  Coin Philo : L'eternel Pourquoi?
91 messages
Accueil Forum -> Art -> Ecriture  >>  Coin Philo : L'eternel Pourquoi?
91 messages

Coin Philo : L'eternel Pourquoi?

24 octobre 2010 à 22:46 shalee  
Je propose un topic spécial réflexion et échange de points de vues, ça serait bien que chaque semaine par exemple on entame un nouveau sujet à chaque fois ! Pas besoin de bien savoir écrire, ni même de faire des pavés super bien construits mais juste débattre librement en évitant au maximum que ça parte en vrille (dur dur lol ^^)

bref, je propose un nouveau thème qui m'a inspiré la création de ce topic :

"l'attraction, le refus, le doute : des perturbations qui vont à l'encontre de ce qui se prénomme amour"

L'amour, sentiment ultime qui prime niveau puissance sur les autres. Le seul l'unique, celui qui est présumé rendre heureux, épanoui.
Celui qui dans bien des cas transforme notre vie en cauchemar, qu'importe les circonstances, la durée, le contexte, l'illusion...
A un moment ou à un autre, chacun à souffert, souffre, souffrira alors que ce dernier est censé être porteur de la flamme bienfaitrice, celle qui nous fait prendre gout en la vie, celle qui nous donne envie d'avancer, celle qui nous donne une raison de vivre tout simplement.

Néanmoins, plus le temps passe, plus les générations évoluent (et les mentalités) et plus l'amour se meurt, il devient de plus en plus frêle, de plus en plus chaotique, et illusoire...
Le véritable amour subsiste malgré les adversités diverses, mais il devient de plus en plus rare ...

Pourquoi un tel revirement? pourquoi l'apparence, les milieux sociaux, les mœurs, l'argent, les coutumes, sont depuis la nuit des temps un frein à ce "bonheur" ?
Pourquoi à l'heure d'aujourd'hui tant de cœurs sont déchirés? combien de vies s'éteignent à cause de la douleur causée par l'amour?
La réponse n'existera peut être jamais, mais les faits sont là, chacun subi et ce avec une ampleur plus conséquente à présent, un "mal" considérable et pourtant sachant cela on continue à se battre pour l'obtenir, à y croire encore et encore, de façon sadique et aveugle, c'est une des grande quête principale de l'Homme... La quête du bonheur, l'amour obtient la première place...

Souvent, lorsque l'on obtient ce que l'on désirait le plus, la passion diminue et se transforme en lassitude, c'est ce qui se passe souvent au fil des années (et non pas d'explications scientifiques s'il vous plait -_- on reste sur un plan spirituel ^^) l'amour est donc un "bien précieux" à préserver au mieux et toujours le contrôler pour ne pas que les choses changent, malgré tout la majorité ne pense plus à "nourrir" cet amour, et donc tout s'éteint pour laisser place aux bêtises... les vieux couples qui y subsistent relèvent du miracle ... c'est triste!

De plus,les mentalités actuelles rendent vraiment les unions difficiles.. combien sont frustrés, traumatisés, désespérés quant à leur situation?

L'apparence par exemple y est pour beaucoup, certaines personnes souffrent de se sentir comme des bouts de viande ou des trophées (hommes ou femmes) juste à cause de leur physique, et que personne ne cherche à savoir si la personne à l'intérieur vaut le coup, ça fait horriblement mal de ne pas être réellement apprécié à sa juste valeur et de se faire arçonner en plein cœur régulièrement pour ces raisons et d'être obligé de s'en contenter à contre cœur puisque les être chers ne nous apportent pas satisfaction : c'est le trou sans fond...

On ne peut pas tout avoir effectivement, il y a toujours un déséquilibre, même pour les choses les plus importantes dans la vie...
C'est le cas de ceux qui subissent continuellement des refus à leur égard, ceux qui à contrario passent leur vie à souffrir de ne satisfaire à "personne" et de se lamenter dans le coin en se sous estimant continuellement jusqu'à perdre totalement confiance en soi... c'est également une énorme souffrance comparable à ceux victimes d'une trop grande attraction à leur égard. c'est un coup à être totalement dégouté, détruit jusqu'au plus profond de soi et ce à CAUSE des mentalités et critères sélectifs actuels...

Nous avons également, le doute, ce sentiment très perturbateur qui peut tout détruire dans notre vie, qui peut nous gâcher la vie sans même que nous ayons le temps de nous en rendre compte.
Douter de son couple, douter de ses sentiments ou des sentiments de l'être aimé, douter de l'avenir, douter à cause d'un/e autre, douter que l'on ne fait pas le poids, douter de soi tout simplement...

Il existe bien d'autres souffrances, mais j'ai parlé des trois principales causes à mes yeux...
les trois se valent, les trois détruisent, les trois sont présentes au moins une fois dans notre vie, les trois perdurent...

J'aimerai comprendre pourquoi... pourquoi tout est si compliqué alors que ça ne devrait l'être.
Pourquoi il est si facile de perdre pied alors qu'il est si long à construire quelque chose...
Pourquoi les débordements sont faciles et bâtir est si long et laborieux?
Pourquoi peu réussissent à voir la réalité et les autres continuent aveuglément en vivant l'instant présent sans chercher à préserver demain?

"Pourquoi la flamme à cessé de brûler?"


-----
excusez mon discours démoralisateur, mais je suis de ce côté de la balance (et ce souvent dans tous les sujets ^^)

Coin Philo : L'eternel Pourquoi?

24 octobre 2010 à 23:04 Evilink  
"Die Liebe ist ein wildes Tier" (ou "L'amour est une bête sauvage" en français) . je pense que l'amour véritable l'amour avec un grand A est de plus en plus rare a trouver dans ce monde corrompu par l'argent , l'amour devient superficielle et juste un moyen parmi tant d'autre de faire du profit (cf la saint Valentin ), je pense que c'est une des cause pour laquelle tant de gens souffre a cause de l'amour . Mais bon j'ai que 17 ans je pense pas avoir assez de recul pour vraiment savoir tout sur l'amour ^^

Coin Philo : L'eternel Pourquoi?

24 octobre 2010 à 23:05 shalee  
je te rassure, tu es en bonne voie ;)

Coin Philo : L'eternel Pourquoi?

24 octobre 2010 à 23:07 Evilink  
je connais juste la partie qui fait mal donc ça doit expliqué mon pessimisme a se sujet xD

Coin Philo : L'eternel Pourquoi?

24 octobre 2010 à 23:38 Padboll  
L'Amour de nos jours a été dénaturé par la société de consommation d'une part et le manque "d'éducation" des enfants d'autre part.

Avec toute la folie marketing des 30 à 40 dernières années, on se sentirait presque anormaux quand on n'est pas en couple. C'est de cette manière qu'on est heureux et pas autrement. Mais pour y arriver il faut consommer, ressembler aux icônes des pubs de parfum sinon on ne peux pas trouver cet être fantasmagorique qu'il nous faut posséder. C'est déprimant d'être seul à la saint Valentin, il faut perdre du poids avant l'été,... ces futilités sont-elles réellement nécessaires ? (Je vous invite à écouter la chanson J'accuse de Saez si vous ne la connaissez pas déjà)

Du coup tout le monde est frustré car tout le monde recherche ces icônes et cherchent à y ressembler car c'est uniquement de cette manière que l'on peut trouver cette personne qui va nous rendre heureux. Mais qu'est-ce que le bonheur ? Ayant vécu plus de 90 % de ma vie tout seul, je peux vous assurer que c'est pas en couple que vous le trouverez, ou alors c'est que vous avez de la chance. On est amoureux. Oui, mais de quoi ? De la personne qui partage votre vie à présent ou de la situation inhabituelle, nouvelle dans laquelle vous vous trouvez ? Faites bien la différence, car c'est de cette manière que vous saurez si votre histoire vaut le coup.

C'est sur, je vous parle en tant qu'homme, limite aigri. Il est plus facile pour un homme de vivre seul que pour une femme. La peur de la solitude est inculquée à nos jeunes filles dès le plus jeune âge. Il faut trouver le prince charmant. D'ailleurs les membres de la famille ne se priveront pas de vous signaler que vous n'avez toujours pas de copain à 25 ans. Du coup cette peur de la solitude vous ronge mesdemoiselles et il vous faut à tout prix trouver quelqu'un, même si c'est un connard, et vous persuader que vous l'aimez pour ne pas finir seules. Alors qu'avec un peu plus de recherche et en vous donnant un peu plus de mal, vous pourriez trouver chaussure à votre pied.
Les mecs y sont moins sujets. A part les petites copines des meilleurs potes qui vous le demandent en sous entendant : "trouve-toi une copine et fous nous la paix", les gens vous harcèlent moins de ce coté (sachant aussi qu'il est plus dur pour un homme de trouver une femme que l'inverse).

Mais une fois l'amour trouvé, encore faut-il réussir à le garder et pour ça il faut un effort permanent des 2 cotés. Attendre toujours que l'autre fasse le premier pas ce n'est plus comme ça que ça fonctionne (n'est-ce pas mesdemoiselles). La psychologie de l'homme et de la femme est très différente. Le tout est de communiquer. On reproche souvent aux hommes de ne pas exprimer ce qu'ils ont sur le fond du coeur et aux femmes de mal l'exprimer. C'est totalement vrai. "Le coeur d'un homme a un sol plus rocailleux. On y fait pousser ce qu'on peut et on le soigne". Un homme ne vous dira jamais ce qui ne va pas de peur de vous vexer ou de paraitre faible. Une femme ne dira jamais clairement ce qui ne va pas (oui=non) et attendra que vous creusiez un peu plus pour découvrir le problème, ce qui n'est jamais le cas.
Du coup, de cette incompréhension nait la lassitude qui mène à la destruction du couple. Le dialogue est la base de tout, il suffit simplement d'en définir les règles et ne ne pas monter sur ses grands chevaux dès qu'une remarque est faite.

Le sujet peut nécessiter plus longue dissertation et peu engendrer un débat constructif mais les choses n'évolueront pas de sitôt. Il faudrait raser tout ce qu'on connait, tout ce qu'on nous as appris et reconstruire un château encore plus beau sur les ruines de l'ancien.


Edit : fautes d'orthographe corrigées


Message édité le 24-10-10 à 23:57 par Padboll

Coin Philo : L'eternel Pourquoi?

25 octobre 2010 à 00:07 yamashita  
L'être humain est un éternel insatisfait. Il veut toujours ce qu'il n'a pas.

Le célibataire cherche l'amour, quand il a trouvé l'amour il veut être libre. Le gars qui est avec une grande blonde à forte poitrine envira celui qui est avec une petite brune rigolote et vice versa. C'est peut-être plus valable pour les hommes mais les femmes aussi peuvent se comporter comme ça mais moins pour une question de physique mais plus matérialiste.

L'argent rend beau pour les femmes, alors sont-elles vraiment amoureuses de ces mecs friquées. Un banquier peut tomber amoureux d'une S.D.F mais une chirurgienne pourrait-elle s'enflammer pour un chomeur?

Et quand on trouve l'amour, le vrai encore faut-il pouvoir le conserver et ça c'est le plus dur, parce qu'au début tout est rose, nouveau mais les années passent et la routine s'installe.
Avoir des passions en commun aide à prolonger se plaisir à être ensemble mais malheureusement là encore ça ne suffit pas pour se dire que tout est acquis. La vie est une succession d'embuches et tout peut s'arrêter du jour au lendemain à cause d'une rencontre ou d'un évènement, mème quelque chose qu'on pense éternel.

Si on a connu un jour le véritable amour et que l'histoire est finie il faut garder à l'esprit les bons moments passés parce que de nombreuses personnes ne l'on jamais connu.

Problème, quand on l'a connu une fois, on ne veut qu'une chose c'est le retrouver à nouveau et ça c'est beaucoup plus dur car on est plus exigeant quand la relation que l'on recherche.

Coin Philo : L'eternel Pourquoi?

25 octobre 2010 à 00:09 Admin      
Voila un sujet très délicat !

L'amour est percu differement d'une personne à l'autre se qui déja pose souvent des soucis au sein d'un couple !
Je rejoind padboll sur l'impact qu'a la societe actuelle sur le comportement des gens vis à vis de l'amour ! si tu es celib tu est rejeté et montrer du doigts ! Combien de fois j'ai eu le droit des remarques d'amis en couple etant celibataire ><

On cours souvent après l'amour mais fini en general par se caser juste pour ne plus sentir la solitude et rentrer dans le "moule" !

Il est possible de trouver le grand amour lorsqu'on prend son temps pour découvrir la personne au fil du temps et partager une reel complicité mais il faut quoi qu'il arrive maintenir cette équilibre et la c'est pas si simple !

Se qui n'aide pas justement à maintenir cela c'est la societe actuelle avec ca mentalité ! Pour un homme voir tout un tas de nana à moitié à poile dans la rue/pub etc, des filles allumeuse (se n'ai pas une generalité hein ^^ je precise ou on va me taper XD) créer la tentation et mene au faux pas !

en gros pour trouver et maintenir l'amour de nos jours est le plus grand défi de la vie !

Coin Philo : L'eternel Pourquoi?

25 octobre 2010 à 00:10 shalee  
oh que j'aime ton pavé <3
tu as raison même si pour les hommes également depuis jeunes ils sont confrontés à cette "peur de la solitude" car depuis petit on leur met dans le cr&acirc;ne qu'ils devront devenir l'homme de leur future famille, qu'ils devront assurer, combler leur femme, rapporter le fric >< (ridicule tout ça...) donc forcément ça n'aide pas! sans parler du fait "qu'il faut absolument trouver une BELLE femme" ... no comment! des deux côtés depuis petits on nous met consciemment et INCONSCIEMMENT SURTOUT des idées dans la tête et on s'y conforme.

Moi j'ai décidé de pas m'y conformer et ça me réussis pas malheureusement c'est comme ça, je préfère la place de chef de famille, responsabilités, plutôt que femme de ménage (je caricature un max)bref !

c'est vrai qu'étant seul on subit moins mais on souffre aussi en quelque sorte. mais au moins on a moins de problèmes!
d'ailleurs est ce normal d'avoir autant de problèmes en couple? je réponds "non" d'où le fait qu'il y a vraiment un énorme problème dans notre société...

Dernier point, la psychologie de l'homme et la femme sont la même de base, c'est juste que depuis l'enfance on nous conditionne donc chaque sexe va se caler sur son propre chemin/devoir. D'autre part les explications scientifiques et compagnies = conneries.
c'est juste une manière de contrôler car ça semble logique...

Le corps suit l'esprit, si l'esprit pense ça alors le corps s'adaptera.
Beaucoup vont contrer mes dires, malheureusement...

Difficile de tout formater et reprendre à zéro toutes ces notions à la con, mais ça irait tellement mieux...

Coin Philo : L'eternel Pourquoi?

25 octobre 2010 à 00:13 Admin      
Un petit ajout qui m'a toujours fait délirer xD

L'homme celibataire à toujours du mal à trouvé une copine du fait qu'il est celibataire justement ! en general il est mal percu ><

Mais une fois en couple on remarque souvent qu'on attire plus l'œil des demoiselles voir des demandes !

En gros les filles aiment se dire qu'il peu vivre en couple et peut rendre heureuse une femme se qui est très con en soit mais ca reste une constatation

Coin Philo : L'eternel Pourquoi?

25 octobre 2010 à 00:18 Theev  
Primo, joli =D C'est plaisant (bien qu'attristant de réalisme) de lire cela.

Deuxio, je vais tenter d'ajouter un grain de sel, quand bien même tu as déjà balayé une importante surface du sujet je pense.

Je me suis souvent demandé ce qui différenciait l'amitié de l'amour.
Pour moi, l'amour est la bêtise absolue, quelque chose d'encore plus fort que l'amitié qui nous empêche de voir des réalités, qu'on accepterait pour un ami, mais que là on ignorerait complètement.
Et si l'amour était juste la peur de perdre, ce qui n'arrive pas avec un vrai ami car on sait/pense qu'il sera toujours là. Et si il disparait de notre vie, ce sera rarement de manière instantanée (en le perdant de vue) avec fracas, dispute et trahison.

Comme l'a dit Shalee "chacun à souffert, souffre, souffrira". On refuse tout simplement que l'autre parte (quand il ne cherche pas à faire souffrir délibérément), comme si sa présence nous était due. Au final, ce n'est qu'une personne qui a partagé notre vie.

Je pense aussi que l'amour n'a été que trop romancé, qu'il n'a jamais été ce que tu décris Shalee. Les générations n'ont rien empirées, c'est juste la perte de notre vision illusoire de la chose. Nous sommes dans un monde qui n'a justement jamais réellement évolué en dehors du plan technologique.

Après, être amoureux est en soi une bonne chose. Dans notre aveuglement, le reste parait moins important à nos yeux quand au fait d'être avec notre &acirc;me soeur, ce qui nous permet de relativiser et d'éviter de réagir à chaud, ce qui n'apporte souvent rien de bon.

On y trouve aussi une source de réconfort qui n'a pas d'équivalent, allez savoir pourquoi. Peut être parce que le centre du monde n'est plus nous lorsqu'il s'écroule, mais l'autre qui reste debout pour vous soutenir. On partage tout, le temps passé ensemble parce rien avec cette personne représente plus que beaucoup. On apprécie passer du temps avec elle.

Mais voilà, arrive le jour où cela doit se terminer. On doit faire une croix sur cela pour avancer, regarder le passé en se disant que si c'était à refaire, ben on le referait pas.
Pourquoi ? Allez savoir parfois....

Aimer est un acte égo&iuml;ste je pense. Mais c'est aussi celui qui nous rend le plus vulnérable.
Cela apporte tant, sur beaucoup d'aspects, mais c'est un pari risqué.

Restera après une partie de connards, qui n'en ont rien à faire de tout cela et n'y voient à la limite qu'une faille chez nous pour obtenir ce qu'ils souhaitent. Ils se fichent de ce que vous êtes, et préfèrent un côté plus matériel. Un objet, mais qui apporte la bière en plus...

A peu près, c'est ce que j'en pense ^^
Après, ce que ça vaut ...

Coin Philo : L'eternel Pourquoi?

25 octobre 2010 à 00:21 Evilink  
puis-je émettre une autre question? vu que tout le monde est assez d'accord sur ce thème je voudrais votre avis sur la question suivante : "peut-on être en couple sans qu'il n'y ait d'amour ?

Coin Philo : L'eternel Pourquoi?

25 octobre 2010 à 00:24 Theev  
C'est plus un couple... De mon point de vue
Trouves-y un autre nom ^^

Coin Philo : L'eternel Pourquoi?

25 octobre 2010 à 00:30 shalee  
ça existe beaucoup déjà cf les mariage arrangés/forcés ...
Ou les ménages qui font ça par convenance, argent, etc ...

bref, oui l'amour à été romancé mais au fond il est réel, était, sera? (j'y crois pas trop dans l'avenir que quelque chose change en mieux..)
et puis AIMER c'est un tout, on peut aimer quelque chose, on aime sa famille ses amis c'est du véritable amour, par lien du sang ou lien d'amitié ou lien d'amour lorsque l'on veut réellement partager sa vie avec l'être aimé...

Mais même aimer tout court s'efface... des parents qui n'ont même pas de respect pour leurs enfants, qui ne les assument pas jusqu'au bout, ou qui par exemple les forcent à faire quelque chose qu'il ne souhaitent pas...
Même à présent on n'aime plus autant les "choses qui nous sont chères" on se bat pour avoir une chose (un objet par exemple) on l'à et on y prends pas soin, pas autant qu'il y a quelques temps déjà.. on apprécie plus les choses à leur juste valeur, suffit de voir autour de soi ..

Coin Philo : L'eternel Pourquoi?

25 octobre 2010 à 00:39 GONAN  
Des couples sans amour... non je pense que les jeunes femmes de 20 ans qui se marient avec des vieux plein aux as doivent être amoureuses, elles ne s'attachent pas au physique mais à la profondeur d'&acirc;me et à la beauté intérieure.

Coin Philo : L'eternel Pourquoi?

25 octobre 2010 à 00:49 Disparu  
Avec un texte comme celui-ci je vais certainement passer pour un rabat-joie : ça doit être mon côté &laquo; Sheldon Cooper &raquo; mais je me sens obligé d’intervenir.

L’amour et son évolution : toucher un sujet aussi important sans vraiment discerner le fond du problème. Vous n’introduisez aucunement la notion centrale de cette discussion pseudo philosophique : l’amour. Finalement qu’est-ce que l’amour ? Selon votre domaine d’étude ou vos références philosophiques ou religieuses ce terme peut aborder différents idées parfois complètement différentes : certains n’y verront, par exemple, qu’une série de réactions chimiques cérébrales, d’autres une notion métaphysique transcendant l’être humain voir son &acirc;me.
En tout cas vous réussissez à en différencier 2 types l’un avec un A majuscule et l’autre sans… et du coup qu’est-ce que cela implique ? à part la typographie qu’est ce qui les différencie ?
A partir de là comment voulez-définir quoi que ce soit de tangible ? Une évolution ? Une nostalgie ? Sur quoi vous basez vous ? Des faits ? Une idée d’un passé imaginaire, de l’histoire de vos parents ou grand parents ?
Nous avons presque tous ici une vingtaine d’années, mais certains réussissent à poser certaines idées à la manière d’un axiome… Non ! Ne sombrez pas dans la simplicité d’un raisonnement étriqué : laissez ca aux journalistes de la TV. Raisonnez et ne vous laissez pas submerger par un sentiment latent comme si c’était une idée. Conservez votre jeunesse votre fraicheur d’esprit et laissez aux &laquo; vieux &raquo; le fait d’être réactionnaire et dogmatiques.