Accueil Forum -> Art -> Ecriture  >>  Alumina-Nightmare (death note premier ending)
1 messages
Accueil Forum -> Art -> Ecriture  >>  Alumina-Nightmare (death note premier ending)
1 messages

Alumina-Nightmare (death note premier ending)

13 juin 2012 à 20:35 Owlferein    
Salut !

L'autre jours, je m’ennuyais, alors j'ai décidé de réécrire les paroles de la chanson Alumina de Nightmare, dans le premier ending de Death note.

J'ai tenté de rester le plus fidèle à la traduction, et normalement si vous essayer de la chanter, vous devriez y'arriver. >w<

N'hésitez pas a donner votre avis:

Les paroles et la traduction

La mélodie sans les paroles (midi)


ALUMINA

Il y'a deux trois rêve qui scintillent encore dans mon coeur
accrochées telle une étoile dans le ciel
Alors je poursuis cette lumière sans plus aucune peur
Car telle est ma légende personelle.


J'ai des idéaux que l'on dit irréalisable
Alors j'évacue toute les futilités mondaine
Même si dans mon coeur, je le sais,la blessure me sera détestable


Mais même si aux frontières des illusions je me retrouve coincé
Même si je suis enchainé par mes devoirs d'homme bienséant.
Les flammes qui me consumment vivement ne seront éttoufée
Car mes rêves les alimentent à jamais et me rendent vivant.


La culpabilité, la peur, et tout les chagrins
Je serais assez fort pour les combattre
Je n'suis plus un faible, à présent je ne crains plus rien
Car d'un homme, je n'suis qu'un simulacre.


Sous les toits du monde, je ne voyeais plus le ciel bleu
J'avais beau cherché, le firmament m'étais caché
Il a fallu que je m'égare pour pouvoir enfin ouvrir les yeux


Je n'veux, plus au grand jamais m'engluer au milieu de ces gens
toutes leurs bassesses infantiles jamais ne me contamineront
La félicité future, elle se trouve au gré du vent
Si j'emprunte le même chemin, à nouveau les étoiles brilleront.


Je me suis évadé, dans les profondeurs de mon inconscience
Et c'est la, que j'ai vu, quel était le genre de destin qui m'faisait défiance


Et même si je vais vivre ma vie, pour finalement pourir
Je sais qu'au fond, dev'nir fou, c'n'est pas un destin moins enviable
Car si tu veux avoir dans ce monde un veritable avenir
Tu dois d'abord commencer par trouver le TOI véritable

Il faut continuer à détruire toute les barrières
Et franchir toute les limites existante
Car il n'y'a personne à qui adresser la prière
Car nous sommes seul sur cette terre tuante


Il y'a deux trois rêve qui scintillent encore dans mon coeur
accrochées telle une étoile dans le ciel
Alors je poursuis cette lumière sans plus aucune peur
Car telle est ma légende personelle.